Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Russie : La première cosmonaute de l'humanité célèbre ses 75 ans

[Liens en russe ou en anglais] Quelques jours à peine avant que le monde célèbre la Journée internationale de la femme la semaine dernière, Valentina Terechkova – la première femme à voyager dans l'espace – fêtait son 75e anniversaire.

Bien que la course à l'exploration spatiale  ait eu ses origines dans les années qui ont suivi la Seconde guerre mondiale, lorsque les États-Unis et l'Union soviétique ont commencé à mettre au point les technologies de lancement de fusées à partir de celle des missiles, elle n'a pas officiellement commencé avant que l'Union soviétique ne lance dans l'espace un satellite artificiel appelé Spoutnik en 1957. Youri Gagarine a été le premier homme à entrer dans l'espace en 1961, quand il a piloté le vaisseau Vostok 1 (le mot russe pour l'Est). Quelques années plus tard, Vostok 6 a été lancé et Mme Terechkova est devenue la première femme à voyager dans l'espace.

Le blog Engineering Pathway (le Chemin de l'ingénierie) a marqué l'anniversaire du vol spatial de Mme Terechkova, l'an dernier, en soulignant le fait que, lors de son retour dans l'atmosphère terrestre, elle avait enregistré plus de temps de vol que l'ensemble de ses homologues américains réunis:

Aujourd'hui pour l'Histoire – le 16 juin 1963, Valentina Terechkova est devenue la première femme dans l'espace à bord du vaisseau Vostok 6 de l'Union soviétique.  Terechkova a passé trois jours dans l'espace, plus que le temps de vol de tous les astronautes américains réunis. […]

Terechkova a reçu plusieurs médailles et distinctions, y compris deux Ordres de Lénine, la reconnaissance en tant que héroïne de l'Union soviétique, la Médaille d'or pour la Paix des Nation unies, le Prix du Mouvement Simba international de la femme et la Médaille d'or Joliot-Curie . En 2000, elle a été nommée “la femme qui a accompli le plus au cours du 20ème siècle” décerné par  l'Association internationale des femmes de l'année.

Dans la rubrique Woman of the Week  (Femme  de la semaine), le blog cr4.globalspec.com – une publication destinée à honorer les femmes qui ont apporté d'importantes contributions dans les domaines de l'ingénierie ou de la science – a donné des détails sur la vie de Mme Terechkova :

Valentina Vladimirovna Terechkova est née le 6 mars 1937 à Bolchoi Maslennikovo dans l'oblast de Iaroslavl de l ‘Union soviétique. Son père, Vladimir Aksyenovich Tereshkov était conducteur de tracteur, et sa mère, Elena Fedorovna, travaillait dans une usine de textile. Elle a eu un frère cadet et une sœur plus âgée.Vladimir, le père de Valentina a disparu en action dans la guerre finno-russe de 1939-1940, ainsi Valentina et ses frères et sœurs ont-ils été élevés par leur mère.

A cause de la Seconde guerre mondiale, Valentina n'a pas commencé l'école avant l'âge de 8 ans. À 17 ans, elle a dû quitter l'école pour travailler dans une usine de textile pour aider sa famille, tout en poursuivant ses études par correspondance. Valentina a appris à sauter en parachute auprès d'une organisation auxiliaire de l'armée de l'air soviétique située dans sa ville (Iaroslavl). Elle a fait son premier saut en 1959 et a créé un club de parachutisme à l'usine de textile où elle travaillait. […]

Sur My Mail.ru, Irina a cité [ru] le lieutenant général Nikolaï Kamanin parlant du vol de Mme Terechkova :

 J'ai parlé avec Terechkova à quelques reprises. Il m'a semblé qu'elle était fatiguée, mais elle ne voulait pas l'admettre. […] Nous l'avons regardée par la caméra de télévision et j'ai vu qu'elle dormait. Je l'ai réveillée et je lui ai parlé de l’atterrissage qu'elle allait avoir à faire manuellement. [Il y avait des difficultés avec l'orientation du vaisseau et nous étions tous très inquiets]. […]

Irina a ensuite donné des informations sur le temps que Mme Terechkova a passé dans l'espace ainsi que son atterrissage en Russie :

Malgré des nausées et un malaise physique, elle a complété 48 révolutions autour de la terre et a passé près de trois jours dans l'espace. Elle a tenu un journal et a pris des photographies qui ont été utilisées plus tard pour détecter les couches d'aérosols dans l'atmosphère.

Le Vostok 6 a atterri en toute sécurité dans la région de Baevski du territoire de l'Altaï, à environ 620 km au nord-est de Karaganda. […]

Mme Tershkova elle-même est  citée sur ses impressions quand elle a vu  la planète Terre au loin :

Quand j'ai été catapultée je me suis dit dans un silence horrible, – que je n'ai finalement admis que 44 ans plus tard – alors que je voyais le lac en dessous de moi…ma première pensée a été: “Le Seigneur a envoyé une femme et il la reprendra à lui dans l'eau “!

La rubrique Woman of the Week (Femme de la semaine) du blog cr4.globalspec.com donne des précisions sur les conditions physiques et mentales de Mme Terechkova, après trois jours en orbite :

Le vol ne fut pas sans difficultés ; l'orbiteur avait été orienté de manière incorrecte et devait être corrigé, malheureusement il lui a fallu une journée pour convaincre le sol de la laisser contrôler. Valentina a eu des nausées pendant le vol et est tombée malade. Pour réduire ce que le contrôle au sol percevait comme un mal de l'espace, on avait dit à Valentina de rester attachée à sa chaise pendant tous les trois jours du vol. Quand elle a finalement atterri, elle a subi un coup au nez qui a provoqué une ecchymose foncée. Dans les tournées de propagande qui ont suivi, elle a dû porter un maquillage lourd pour cacher l'ecchymose.

Le blog Polly's Piece of Peace (La part de paix de Polly) a décrit la vie de Mme Terechkova après le vol historique, dans un billet de 2011 :

Après son vol pionnier, elle a été honorée comme héroïne de l'Union soviétique et a reçu l'Ordre de Lénine. Elle a étudié à l'Académie militaire de l'air de Joukovski  obtenant son diplôme en 1969. Terechkova a également occupé plusieurs postes dans le gouvernement soviétique et le Parti communiste. En tant que porte-parole de l'URSS, elle a eu la médaille d'or pour la paix des Nations unies, parmi d'autres récompenses internationales, y compris l'Ordre de l'amitié des mains du Président russe Medvedev en avril dernier. Mariée brièvement à un collègue cosmonaute, elle a donné naissance au premier enfant de parents qui avaient voyagé dans l'espace: une fille, devenue plus tard médecin.

 

Membre de la première équipe de cosmonautes Valentina Terechkova a été décorée de l'Ordre de l'amitié le 12 avril 2011. Crédit photo: www.kremlin.ru (CC BY 3.0)

Le blog de Russell Phillips a conclu avec un billet de 2011 sur Mme Terechkova fournissant un bref résumé de sa vie, et son désir constant de voyager vers la planète Mars :

Lorsque Terechkova a quitté l'école pour commencer à travailler à l'âge de 16 ans, elle a poursuivi ses études par correspondance. Elle s'est diplômée avec les honneurs de l'Académie militaire aérienne de Joukovski en 1969, et a obtenu un doctorat en ingénierie en 1977. Au cours des célébrations de son 70ème anniversaire, elle a dit qu'elle aimerait s'envoler pour Mars, même s'il s'agissait d'un aller simple.

 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site