Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Rixe dans une mosquée saoudienne à propos du général égyptien Al-Sissi

Une rixe a éclaté dans une mosquée de Riad entre Saoudiens et Égyptiens lorsqu'un imam saoudien a maudit le ministre de l'Intérieur égyptien, le Général  Abdel Fattah Al-Sissi, durant son sermon de la prière du vendredi. La rixe a été filmée et téléchargée sur YouTube, et est devenue virale. La guerre des mots continue sur les réseaux sociaux.

La blogosphère saoudienne ne parle que de cette vidéo de  46 secondes, disponible sur plusieurs comptes différents sur YouTube. Une version, sur le compte de umum0707, a été vue plus de 750 000 fois à l'heure de la rédaction de ce post. On y voit un homme en robe saoudienne ôter son voile, le agal, et frapper un autre homme, un Égyptien, dans la mosquée Al Ferdous, quand celui-ci prend la défense du général Al-Sissi. Une bagarre s'ensuit [Ndlt : la vidéo est actuellement indisponible]

https://www.youtube.com/watch?v=un_l5tvTNe8

Al-Sissi, qui est également premier ministre adjoint actuellement en Egypte, a joué le premier rôle dans la destitution du président Mohamed Morsi, membre des Frères musulmans.

Mohamed Al Omar donne un lien vers la vidéo sur Twitter et plaisante [arabe] :

@MdAlomar: هذا العراك هو الدليل الأول على الفوضى التي قد تحدث في حال نزل الخلاف من تويتر للشارع http://youtu.be/un_l5tvTNe8 #عراك_جامع_الفردوس

La bagarre est la preuve du chaos qui pourrait survenir si les prises de bec sur Tiwitter arrivaient dans la rue.

Ibrahim Al Rasheed pense que l'imam n'avait pas à évoquer les affaires intérieures égyptiennes :

Les citoyens d’ Egypte connaissent mieux que quiconque les affaires de leur pays, et c'est de mauvais goût pour un prêcheur de se prendre pour le gardien des Égyptiens.

D'autres font des suggestions sur comment traiter ces religieux à l'avenir.

Yazeed Al-Mogren écrit :

La prochaine fois, ceux qui prient devraient casser la mâchoire de l'iman pour qu'il apprenne sa leçon et arrête de mêler ses opinions politiques à ses sermons.

Et il ajoute :

Ils disent que l’imam a été arrêté. Et quid du bétail qui a troublé la sainteté de la mosquée et a frappé les Égyptiens ? Quand seront-ils arrêtés et jugés ?

L'activiste Waleed Sulais ne comprend pas ces manifestations agressives, inutiles :

Non à la violence. Les différends politiques devraient rester pacifiques, et recourir à la violence, de quelque côté qu'elle vienne, est inacceptable.

Il ajoute :

Maudire les autres est inacceptable et battre quelqu'un avec des objets est vil. Les gens ont leur dignité.

Aziz note:

Mazeed Bandar ajoute une information. L’imam aurait maudit non seulement le général Sissi mais aussi le président syrien Bachar Al Assad. Il tweete :

Cet imam est naïf, ignore-t-il que Bachar tue avec les armes russes tandis que Sissi tue avec des armes américaines ?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site