Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Colombie : Préparatifs pour un concert de casseroles national

(Tous les liens de ce billet sont en espagnol)
Un “cacerolazo” national était prévu à 18h (heure colombienne) ce mercredi 4 septembre 2013. Un cacerolazo est une forme de protestation populaire dans laquelle les personnes expriment leurs revendications en tapant dans des casseroles, poëles et autres ustensiles de cuisine dans le but de faire le plus de bruit possible.

Sous le mot-clic #CacerolazoPor, sur Twitter, les internautes expliquent pourquoi ils descendent dans la rue :

Paola Ochoa Rivera invite le mouvement à passer de sa forme virtuelle à une forme physique :

#CacerolazoPor manifester plus dans la rue et moins sur Twitter.

Tefy exprime ses espoirs pour une nation plus équitable :

#CacerolazoPor pour un pays plus juste.

Pendant ce temps, Tatu García invoque la dignité des Colombiens :

#CacerolazoPor la dignité de mon Peuple

Santiago évoque son désaccord avec les actions et les stratégies du gouvernement :

#CacerolazoPor le mauvais gouvernement de Santos et pour son abaissement face à l'empire et aux multinationales.

En outre, Stephanie affirme que la participation au “cacerolazo” est un acte de solidarité avec les paysans colombiens qui sont en grève depuis le 19 août :

#CacerolazoPor #YaEsHora Il est temps de montrer notre solidarité envers les paysans et leurs luttes légitimes, sortir des écrans et entrer dans la réalité VIVE LA GRÈVE AGRAIRE

Pour Camila Andrea, le mouvement appelle à travailler en vue d'un meilleur pays :

#CacerolazoPor avoir un meilleur pays pour tous et pour les générations futures !!

Enfin selon Catalina Gualdron, la manifestation se justifie par la réalité difficile de la vie quotidienne en Colombie :

#CacerolazoPor Un pays plein de mauvais services, dans la santé, l'éducation,l’ agriculture… #YaEsHora Il est temps que ça change !

Cependant, Juan Sebastián pense que tant de personnes utilisent le mot-clic “cacerolazo” uniquement pour que leurs tweets apparaissent en tant que favoris :

#CacerolazoPor En manque de favoris (?).

Et pour finir, le compte de Fuerza Común publie ce message :

#CacerolazoPor les rues, pour les trottoirs. Allons tous à l'encontre des politiques qui ont dépouillé la Colombie.  @PaisComun pic.twitter.com/VPDZuoE3gM

Restez connectés pour plus de billets concernant la grève agraire en Colombie, qui est active depuis déjà 19 jours.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site