Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Chine renforce la censure sur les émissions TV étrangères en ligne

L'Administration d'État de la presse, des publications, de la radio, le film et la télévision chinoise (SARFT) a commencé à sévir contre les émissions de TV en ligne en introduisant une politique “d'abord censurer, ensuite diffuser” pour les entreprises chinoises d'Internet.

Selon la nouvelle règle, les entreprises du secteur de la TV en ligne devront employer des censeurs approuvés par le gouvernement qui contrôleront le contenu avant que les vidéos soient diffusés en ligne.  Des investisseurs et des opérateurs des compagnies qui diffusent un contenu qui n'a pas été officiellement approuvé, recevront un avertissement. Ils peuvent aussi être punis d'une amende ou d'une interdiction de diffusion du contenu pour une période pouvant atteindre cinq ans.

Jusqu'à présent, des compagnies de la TV en ligne comme Youku et Tudou employaient des ‘censeurs’ internes.

Selon Hollywood Reporter, la SAPPRFT a déclaré :

Les entreprises qui diffusent des programmes radio et video sur Internet, tels que des fictions et des microfilms en ligne, devraient avoir un personnel qualifié pour en examiner le contenu. Ce personnel doit répondre aux exigences du contrôle et doit être formé par des associations nationales ou provinciales de l'industrie des programmes audio et vidéo en ligne. Les entreprises devraient avoir un système fiable qui permette de gérer l'édition et la censure du contenu des programmes. Il leur faut aussi obtenir une licence de diffusion des programmes vidéo et audio, délivrée par la SAPPRFT ; la licence doit être obtenue légalement. Elles devraient respecter strictement les limites de l'autorisation de développer leurs activités dans le champ d'activité concerné. Un contenu acheté sera traité de la même manière que le contenu autoproduit. 

Cette année, la loi a requis que toute personne qui télécharge des vidéos, y compris des microfilms et d'autres contenus générés par les utilisateurs, devait être enregistré sous sa véritable identité et que chaque microfilm devait être examinée par un censeur avant d'être mis en ligne.

American TV shows have gained great popularity in China over the past few years.

Des émissions de TV américaines ont gagné une grande popularité en Chine ces dernières années.  

Le nombre des internautes qui visionnent des vidéos sur Internet en Chine a atteint 450 millions cette année, et ce nombre continue à augmenter. La nouvelle règle vise principalement des émissions de TV et des microfilms américains. Des séries TV américaines, telles que “House of cards” et “Le mort qui marche” ont gagné une grande popularité cette année, mais selon la nouvelle règle, il est peu probable que ces émissions soient approuvées.

Pour contourner la censure, certaines entreprises américaines auraient trouvé une solution, pour ne pas perdre l'énorme marché chinois: créer deux versions d'une émission. Bien que plusieurs opérateurs de vidéos chinois n'aient pas encore été informés des détails spécifiques de ces mesures répressives, ils ont déjà diminué leurs achats d'émissions américaines dont le contenu peut être jugé sensible.

Une rumeur veut que des émissions sur le thème du surnaturel et des histoires d'horreur souffriraient le plus de la nouvelle politique, et que 80 pour cent des émissions américains seraient retirés. De nombreux sites de vidéo ont déjà réagi en mettant en avant des séries TV japonaises et sud-coréennes.

La nouvelle a déclenché la colère et des plaintes de nombreux internautes. Selon un sondage de Sina Weibo , plus de 120 000 internautes ont voté contre cette règle de censure, alors que seulement 6 000 ont été en sa faveur.

Un internaute, Ten One citizen, a plaisanté:

美剧首先中枪,估计接下来黑镜这种神剧也会被禁吧?然后就是日剧,情爱棒子剧,最后大家就坐在电视机看30几套电视台放杀鬼子的电视来弘扬民族精神

Les émissions américaines sont les premières à partir, et les émissions [britanniques] comme Black Mirror seront les prochaines à être censurées.  Ensuite les émissions japonaises, les histoires d'amour coréennes, et en fin de compte, tout le monde finira par regarder plus de 30 canaux qui diffusent des émissions patriotiques où les envahisseurs japonais se font tuer. 

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site