Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Le choc de l’abondance” : expériences d’un Vénézuélien au Panama

Originaire du Vénézuéla, Enrique Vasquez a décidé de déménager au Panama afin de vivre en paix et d’avoir une meilleure qualité de vie. Ce jeune professionnel est installé depuis 6 mois au Panama et raconte sur son blog son expérience d’immigré.
Dans l’un de ses articles, il décrit le choc vécu par les Vénézuéliens récemment arrivés qui “se rendent compte de l’effroyable niveau de pénurie” qui existe dans leur pays. Il est devenu habituel pour eux, écrit Vasquez, de n’acquérir que “ce qu’il y a” aussi bien au supermarché que dans d’autres domaines.

Cette situation a fait que le cerveau du Vénézuelien a perdu toute capacité de choisir, d’évaluer les options, sans se rendre compte qu’à chaque fois qu’il le fait, il devient un peu plus un automate : il attrape sans réfléchir ce qu’il y a et c’est tout. Il ne désire rien, il n’aspire à rien, il ne rêve de rien de mieux et ce comportement se reflète clairement dans les résultats électoraux. Les chavistes votent toujours pour le gouvernement, bien que cela ne serve à rien et les opposants votent toujours pour l’opposition bien que cela ne serve à rien non plus, car l’esprit du Vénézuelien ne sait plus discerner entre différentes options pour choisir la meilleure d’entre elles. Le plus terrible, c’est qu’on ne s’en rend pas compte car on croit choisir alors que ce n’est pas le cas, on attrape “ce qu’il y a” même si ça ne sert à rien.

A la fin de son article, Enrique partage une vidéo YouTube de l’internaute LeaNoticias montrant un supermarché au Venezuela.

Enrique invite ensuite à rejoindre le groupe Facebook Inmigrantes en Panamá (Immigrants au Panama) où se comparent les expériences afin de faciliter la vie des immigrants et aussi aider ceux qui désirent migrer au Panama.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site