Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vous aussi, demandez justice pour les journalistes assassinés au Mexique

Des écrivains du monde entier demandent au Président Peña Nieto, du Mexique, d'enquêter sur les meurtres de journalistes. (Voici leur lettre) https://t.co/qAkZI5K2MR

Plus de 500 journalistes, écrivains, artistes et défenseur de la liberté d'expression de par le monde ont envoyée une lettre ouverte au président du Mexique, Enrique Peña Nieto, dans laquelle ils demandent des explications sur le meurtre de Rubén Espinosa et de tous les autres journalistes assassinés dans le pays, d'après le blog Journalism in the Americas.

Le 31 juillet dernier, le photo-journaliste Rubén Espinosa a été retrouvé mort en compagnie de quatre femmes dans un appartement de Mexico. Ayant reçu des menaces de mort, il avait fui Veracruz —où 14 autres journalistes ont été tués au cours des dernières années— pour la capitale du Mexique en juin dernier.

La lettre dit :

 

Since 2000, dozens of journalists have been killed in Mexico, and approximately 20 more remain disappeared. The great majority of these crimes have never been prosecuted”…

… Mr. President, we urge you:

1. To guarantee the immediate and effective investigation of the assassination of Rubén Espinosa and the shameful number of journalists in Mexico who have met the same fate, and the thorough investigation of state and municipal officials who, in each case, may have been involved.
2. To undertake an immediate review of the procedures established to protect reporters’ lives, and to make a swift and effective commitment to guarantee and protect freedom of expression in Mexico.

Depuis 2000, des dizaines de journalistes ont été tués au Mexique, et près de 20 restent disparus. La grande majorité de ces crimes n'a jamais été jugée…

… Monsieur le Président, nous vous exhortons à :

1. Garantir une enquête immédiate et effective sur l'assassinat de Rubén Espinosa et sur le nombre honteux de journalistes qui, au Mexique, ont connu le même sort, et de mener des investigations minutieuses dans l'État du Mexique et la municipalité qui, dans chaque cas, peuvent avoir été impliqués.
2. Entreprendre une révision immédiate des procédures actuelles pour protéger la vie des journalistes et vous engager rapidement pour la garantie et la protection de la liberté d'expression au Mexique.

La lettre a reçu le soutien de PEN et du Comité pour la Protection des Journalistes (CPJ). Des personnalités telles que l'acteur mexicain Gael García Bernal, l'écrivain indien Salman Rushdie, la journaliste étasunienne Christiane Amanpour et des centaines de journalistes, écrivains et artistes ont signés cette lettre ouverte, et à présent, vous avez également la possibilité d'ajouter votre signature.

La section commentaires est fermée

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site