Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le redoublement de l'élection turque, pari gagné pour l'AKP d'Erdogan

Istanbul, Turkey. 1st November 2015 -- The voting process continues. -- Turks begin voting on Sunday amid worsening security and economic worries in a snap parliamentary election that could profoundly impact the divided country's trajectory and that of President Tayyip Erdogan.

Istanbul, Turquie. 1er novembre 2015. Photo Ozcan Soysal. Demotix ID: 8942940.

Après décompte de la plupart des votes dans les décisives nouvelles élections législatives turques, le parti AKP a retrouvé la large majorité souhaitée. Tandis que le parti de gouvernement faisait la fête, la police était aux prises avec des manifestants dans la ville à dominante kurde de Diyarbakir.

La victoire proclamée de l'AKP ne lui a toutefois pas permis d'atteindre la majorité quaifiée de 330 sièges qui permettrait au président Recep Tayyip Erdoğan de modifier la constitution pour asseoir un régime présidentiel.

Le parti pro-Kurde HDP a réussi à se hisser au-dessus du seuil de 10 % requis pour entrer au Parlement.

La désertion par les électeurs du parti nationaliste MHP en faveur de l'AKP marque le succès de la captation par M. Erdoğan de ce thème. Des électeurs kurdes semblent également être revenus à l'AKP.

D'après [le journal] Hurriyet baisse du vote MHP de 1.885.882, baisse du vote HDP de 1.054.160, Hausse du vote CHP : 462.717; hausse du vote AKP : 4.373.941

Les nationalistes tant turcs que kurdes (MHP et HDP) ont perdu de nombreuses voix en faveur de l'AKP, mais pour des raisons très différentes. Le CHP est simplement statique.

ID: 8942925

Istanbul, Turquie. 1er novembre 2015. Photo Ozcan Soysal. Demotix ID: 8942925.

Le nombre de voix du HDP a chuté de 6 à 4,3 millions, traduisant l'efficacité de la stratégie du pouvoir consistant à relier le HDP à la rébellion kurde du PKK et à attribuer à ce parti la fin du processus de paix avec les Kurdes qui a suivi le scrutin de juin.

Cependant, nombreux sont ceux qui ont accusé l'AKP de fraude électorale.

Fraude turque : le HDP a perdu 1,7 million de voix en faveur de l'AKP, [il est descendu] de 6 millions à 4,3

Les détracteurs du pouvoir ont souligné l'augmentation spectaculaire des voix pour l'AKP dans de nombreuses circonscriptions et les allégations de bulletins de vote contrefaits. Un éminent maire AKP a tweeté la photo d'un bulletin estampillé quelques heures avant l'ouverture des bureaux de vote.

One Twitter account compared the number of votes in various districts to the June results.

Un compte Twitter a comparé le nombre de votes dans différents districts avec les résultats de juin.

Le site internet de la Commission Electorale officielle a été inaccessible presque toute la soirée, ce qui a avivé les conjectures sur les résultats.

La Turquie a son Haut Conseil des Elections fermé pendant la soirée électorale. Il nous faut être en mesure de comparer nos résultats aux leurs !

Le HDP a dit son intention d'ouvrir une enquête judiciaire sur les allégations de fraude électorale, et a déploré la manière dont les élections ont été conduites.

Service d'Information du HDP : “Des centaines de milliers de votes ont été substitués. Il y a des preuves, nous allons ouvrir une procédure.”

“Nous avons obtenu près de 11 % sans faire la moindre campagne. Nous avons seulement voulu protéger nos jeunes et nos gens des agressions et des violences”, a déclaré le co-président du HDP Selahattin Demirtas, se référant à l'attentat contre les mouvements  de gauche à Ankara le 10 octobre.

Tandis que le HDP semblait se résoudre au résultat du vote, beaucoup ont exprimé leur déception que les partis d'opposition ne se penchent pas plus sérieusement sur les allégations de fraudes.

Turkey's general elections  has started

Istanbul, Turquie. 1er novembre 2015. Photo Ozcan Soysal. Demotix ID: 8942920

Pendant ce temps, l'abattement gagnait les Turcs libéraux et éduqués, nombreux à exprimer sur les médias sociaux leur perte de foi en la politique turque et leur désir de quitter le pays.

‘A ceux qui me prétendaient incapable d'aller seulement à Edirne [en Turquie], je suis en Suisse et ma réponse politique est aujourd'hui : j'ai quitté la Turquie !’

Le plus inquiétant a été l'agitation à Diyarbakir, la plus grande ville à population kurde deTurquie, au coeur des troubles et de la tension depuis les premières élections législatives de juin.

La jeunesse kurde furieuse des résultats du vote dresse une barricade enflammée et crie des slogans vengeurs dans le centre de Diyarbakir

Des coups de feu entendus devant le siège du CHP

Alors que la Turquie a devant elle 4 nouvelles années de gouvernement AKP, le professeur Erik Tillman rappelle à l'opposition qu'il y a une consolation :

L'AKP sera le seul parti au gouvernement jusqu'en 2019. Tout ce qui arrivera sera de sa responsabilité, fini d'accuser les partenaires de coalition, l'armée, etc

Le nouveau Parlement met le Président dans une position embarrassante, d'homme vieillissant mais extrêmement ambitieux occupant une fonction supposée honorifique. L'AKP devra définir son pouvoir dans le parti et mettre en place la transmission dudit pouvoir à une prochaine génération de personnel politique, alors même qu'il est devenu une personnalité clivante dans la république.

Mais M. Erdogan a prouvé qu'il n'appartient pas encore au passé. Au contraire, il s'est montré prêt à fustiger ses critiques — notamment des médias —  et pas du tout à jouer les seconds rôles.

Sur les élections du 1er novembre, lire aussi : Polls Closed After Turkey Votes in Second Crucial Election this Year.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site