Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

#Instameet 2017 au Sri Lanka : images, créativité, rencontres et… appareils photo au lieu de smartphones

Le pouvoir des citoyens: des affiches pour un prochain groupe Janatha Vimukthi Peramuṇa qui aura lieu à l'extérieur du marché de Negombo sur Sea Street. Photo par @amaliniii. Prises à l'Instameet de cette année tenu à Negombo.

Le pouvoir des citoyens : des affiches pour un prochain groupe Janatha Vimukthi Peramuṇa qui aura lieu à l'extérieur du marché de Negombo sur Sea Street. Photo par @amaliniii. Prises à l'Instameet de cette année tenu à Negombo.

Cette publication de Raisa Wickrematunge est apparue à l'origine sur le site Web de recherche sur le patrimoine, Sri Lanka. Une version éditée est publiée ci-dessous dans le cadre d'un accord de partage de contenus avec Global Voices.

Le 26 mars 2017, un groupe de 13 personnes a créé une certaine confusion parmi les vendeurs du vieux marché de Sea Street, dans la ville de Negombo sur la côte ouest du Sri Lanka.

“D'où venez-vous ?” était une question souvent répétée. Armé d'appareils photo et de smartphones, peut-être que le groupe ressemblait à des touristes.

En fait, le groupe participait à Instameet Sri Lanka – faisant partie d'un événement mondial où les utilisateurs d'Instagram dans un pays ou une localité particuliers se connectent. Il y a généralement deux Instameets qui se tiennent chaque année, et à travers le monde, les utilisateurs d'Instagram organisent leurs propres réunions à cette date.

Pourtant, alors que le groupe aurait pu ressembler à des touristes, les participants d'Instameet avaient tous des points en commun : un désir de non seulement rencontrer des personnes qu'ils ne connaitraient autrement que par leur journal de médias sociaux, mais aussi d'explorer et de documenter l'emplacement choisi – Negombo.

“I personally think Negombo is a great place [to have an Instameet] because it’s very diverse. The architecture and its landmarks are testament to its rich culture and history.” – participant and resident of Negombo, Aadil Marzook (@aadil.marzook)

“Personnellement, je pense que Negombo est un excellent endroit [pour avoir un Instameet] car la ville est très diverse. L'architecture et les monuments témoignent de sa riche culture et de son histoire.”- Participant et résident de Negombo, Aadil Marzook

Pendant la promenade certains des compagnons d'Aadil Marzook ont révélé beaucoup sur les aspects culturels et historiques de Negombo qui ne se trouveraient pas dans un guide touristique et qui souvent ne retiennent pas par l'attention d'un touriste.

Quelques participants de la rencontre de cette année :

La façade du St. Mary's College, par exemple, a été couverte des mots “No Hair Cuts” (Pas de coupe de cheveux). Il s'agit en fait de représailles de la part des étudiants, a expliqué Aadil.

“Beaucoup d'étudiants qui fréquentent cette école proviennent de la communauté des pêcheurs. Ils réagissent aux règles strictes relatives aux uniformes. L'école n'autorise pas les cheveux hérissés ou les pantalons trop serrés – parfois ils coupent les cheveux de l'élève en guise de punition “, a expliqué Aadil.

Des bribes d'informations comme celle-ci font la particularité des Instameet. Les participants s'occupent non seulement de fixer des lieux symboliques ou des couchers de soleil, mais aussi des tranches de la culture de la région ainsi que la vie quotidienne des habitants.

Ces conversations en ligne ont longtemps constitué une partie du chapitre sri-lankais d'Instameet, qui a débuté lorsque Abdul Halik Azeez (@colombedouin) a lancé l'idée en 2013 à des personnes qui assistaient, ironiquement, à un autre événement basé sur une plate-forme de médias sociaux – TweetUp, pour les utilisateurs de Twitter.

Jouer avec l'idée de faire un #instameet au Sri Lanka, ça vous dirait ?

“Le Sri Lanka a une tradition de communautés en ligne se rencontrant dans la vraie vie … tels que les événements de micro ouverts pour les utilisateurs de l'agrégateur de blogs Kottu”, a déclaré Halik. “J'ai vu des gens qui participaient à des rencontres dans le monde entier sur Instagram, et j'ai pensé qu'il serait intéressant d'en avoir un ici aussi, alors j'ai demandé aux internautes s'ils seraient intéressés”. La réponse était oui.

Photos du premier Instameet dans la gare de Mardana à Colombo en 2013

Photos du premier Instameet dans la gare de Mardana à Colombo en 2013

Nazly Ahmed (@nazlyahamed), l'un des organisateurs d'Instameet de cette année relève que l'”Instameet n'a pas été commercialisé. Les marques essaient souvent de détourner un événement, mais nous tentons simplement de le garder simple : c'est se connecter avec la communauté et explorer. Vous pouvez essayer beaucoup plus de choses ensemble en tant que groupe que si une marque était impliquée “, a ajouté Nazly.

Depuis cette première rencontre, il y a eu des changements, pas seulement en termes de participation, mais aussi dans la façon dont Instagram même a été utilisé.

Un autre changement a été le passage de l'utilisation des smartphones aux appareils pour prendre des photos. Le résultat a été qu'il y avait moins de photos téléchargées instantanément à l'aide des hashtags de cette année. “Je pense que lorsque les gens sont en mouvement, il devient encombrant de s'arrêter et de télécharger des photos. En outre, il s'agit de montrer ce qui intéresse chaque utilisateur. Personnellement, j'essaie de saisir les émotions. J'aime me rapprocher de mes sujets – et un capteur photographique électronique m'aide à capter cela”, a expliqué Nazly.

Hashinika Abeygunasekara (@hashiabey) a déclaré que c'était effectivement après avoir assisté à un Instameet, tenue à Kompannaveedya, qu'elle a eu l'inspiration d'acheter un appareil photo et continuer plus sérieusement a photographie.

Photos de l'Instameet à Kompannaveedya dans l'île des esclaves en 2015

Photos de l'Instameet à Kompannaveedya dans l'île des esclaves en 2015

“Je trouve que l'utilisation d'un appareil photo donne un meilleur cadrage et une meilleure perspective. On arrive aussi à une bien meilleure mise au point. Parfois, je trouve que les gens se sentent un peu gênés, voire effrayés lorsque j'utilise mon téléphone pour prendre des photos. Alors que, maintenant, quand je me promène dans Pettah, par exemple, je trouve que les gens sont contents que je les prenne en photo quand ils voient mon appareil”.

InstaMeet #SriLanka 2016
Suivez # WWIMI14SriLanka pour voir les clichés fantastiques des personnes ci-dessus dans Colombo. Nous espérons…

Bien qu'il y ait eu des changements dans la façon dont les gens utilisent Instagram, un aspect reste le même – et c'est le désir des participants de capturer l'essence des lieux qu'ils visitent. Au-delà des Instagrammers se connectant les uns avec les autres, les participants se sont également connectés à l'environnement et aux différentes personnes qu'ils ont rencontrées le long du chemin.

Amalini de Sayrah (@amaliniii), un des organisateurs de Instameet de cette année a déclaré:

Instagram est destiné à l'expression de la créativité. La beauté de la plate-forme, et de l'Instameet lui-même, est que c'est une fenêtre donnant sur de nombreux points de vue différents. Lorsque nous avons annoncé cet Instameet, plusieurs personnes nous ont demandé si c'était réservé aux photographes professionnels : les rencontres et l'application elle-même sont pour tout le monde et la plupart de ses utilisateurs sont des passionnés de photographie, des autodidactes et des curieux qui veulent explorer. Instagram est un endroit qui permet aux gens de raconter leur histoire, quel que soit l'appareil utilisé ou accessible.

Photos de l'Instameet de cette année à Negombo

Photos de l'Instameet de cette année à Negombo

L'événement de cette année a débuté près de la lagune de Negombo. Les participants ont visité l'ancien marché de Sea Street, St. Mary's Church (l'église Sainte Marie) et le marché aux poissons avant d'aller marcher le long du canal, en terminant par la plage pour le coucher du soleil.

Graffiti

Le reste des photos de l'Instameet de cette année peut être visualisé à travers le hashtag #wwim15srilanka.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site