Les traductions de Rémy Vuong lui permettent de défendre une «technologie équitable et bienveillante»

Rémy Vuong, en lunettes et chemise blanche, regarde hors champ, arborant un grand sourire.

Photo fournie par Rémy Vuong et utilisée avec son aimable autorisation.

Note concernant le blog de la communauté GV : Ce billet fait partie d'une nouvelle série intitulée « GVer de la semaine ». Chaque mercredi, nous présentons un·e membre de la communauté qui a été nominé·e par un·e de ses collègues. Si vous souhaitez proposer la candidature d'une personne pour figurer dans cette série, il suffit de remplir ce formulaire [en].

Rémy Vuong est traducteur pour Global Voices en français depuis un peu plus d'un an. Il habite actuellement à Wissous, en France, une ville située près de l'aéroport de Paris-Orly, dans la banlieue parisienne. Traduire pour GV lui a ouvert de nouvelles possibilités de partager des informations sur les dangers de la technologie en lien avec les droits humains. Cependant, ses contributions lui ont également permis de découvrir de nombreuses histoires positives qui montrent les possibilités offertes par la technologie dans le monde entier.

Global Voices (GV) : Que faites-vous en dehors de GV ? Quels sont vos autres centres d'intérêt ?

Rémy Vuong (RV): I am 42 years-old, living near Paris, France, and father of two. I work in computer programming which has been a passion for me since I was 8 or 9. I also love learning and training new skills, from martial arts to beekeeping.

Rémy Vuong (RV) : J'ai 42 ans, je vis près de Paris, en France, et je suis père de deux enfants. Je travaille dans la programmation informatique qui est une passion pour moi depuis l'âge de 8 ou 9 ans. J'aime aussi apprendre et acquérir de nouvelles compétences, des arts martiaux à l'apiculture.

GV : Qu'est-ce qui vous surprend ?

RV: A few years ago, I left my main job and switched to teaching children, which lasted 2 years. It was difficult and exhausting because I started from nothing at all, but I has been one of the most interesting and exciting experience of my life. When kids give you feedback, the magic happens!

RV : Il y a quelques années, j'ai quitté mon emploi principal et je suis passé à l'enseignement auprès d'enfants, une expérience qui a duré deux ans. C'était difficile et épuisant car je partais de rien du tout, mais cela a été l'une des expériences les plus intéressantes et les plus passionnantes de ma vie. Quand les enfants vous donnent leurs impressions, c'est fabuleux !

GV : Que souhaitez-vous que les gens sachent à propos de l'endroit où vous habitez ?

RV: I guess nobody needs Paris to be described, for the good, as well as for the bad. But the city I live in is quite different. It is close to Paris but very peaceful, surrounded by fields and woods. You can even find a large plant nursery, where all the trees and flowers of Paris come from!

RV : Je suppose que personne n'a besoin qu'on lui décrive Paris, pour le meilleur ou pour le pire. Mais la ville dans laquelle je vis est très différente. Elle est proche de Paris mais très paisible, entourée de champs et de bois. On y trouve même une grande pépinière, d'où proviennent tous les arbres et les fleurs de Paris !

GV : Comment avez-vous connu GV et commencé à y contribuer ?

RV: I believe new technologies, my field of activity, are like Janus: they are both the best and the worst to humans. I wanted my activity to be led by ethics, kindness and generosity. But in order to do that, I needed to strengthen my way of thinking about it. So I started reading about it, a lot, and naturally discovered GV.

Then, one year ago, I replied to a call for translators. I have no experience in translating, but I liked two things about it: first, I could improve my language skills (in English, and even in my native French).

Second, this was a great way to start the path I wanted to walk: report technology-related abuses, and advocate for fair and kind technology. Advox is a key project, in my opinion. All in all, I got involved in human rights protection with my weapons of choice.

RV : Je crois que les nouvelles technologies, mon domaine d'activité, sont comme Janus : elles contiennent à la fois le meilleur et le pire pour l'humanité. Je voulais que mon activité soit guidée par l'éthique, la gentillesse et la générosité. Mais pour ce faire, j'avais besoin de renforcer mon cadre de pensée sur ce sujet. J'ai donc commencé à me documenter, à lire beaucoup, et j'ai naturellement découvert GV.

Puis, il y a un an, j'ai répondu à un appel à traducteurs. Je n'ai aucune expérience dans le domaine de la traduction, mais deux choses m'ont plu : premièrement, je pouvais améliorer mes compétences linguistiques (en anglais, et même dans ma langue maternelle, le français). Deuxièmement, c'était une excellente façon de m'engager sur le chemin que je voulais suivre : signaler les abus liés aux technologies et défendre une technologie équitable et bienveillante. Advox est un projet clé, à mon avis. Dans l'ensemble, je me suis impliqué dans la protection des droits humains avec les armes de mon choix.

GV : Pourquoi pensez-vous que GV est important ?

RV: Global Voices gathers local witnesses of the world together, and gives them a place to speak without the filter of big institutional media.

To me it is a great way to give a true, direct message to the readers. I believe in GV as a very impactful way to educate the youth and give them some keys to build their world.

RV : Global Voices rassemble des témoins locaux du monde entier et leur donne un lieu de parole sans le filtre des grands médias institutionnels.

Pour moi, c'est une excellente façon de transmettre un message véridique et direct aux lecteur·ice·s. Je crois en GV comme un moyen très efficace d'éduquer les jeunes et de leur donner des clés pour construire leur monde.

GV : Pourquoi apportez-vous votre contribution à GV ?

RV: Global Voices has become my own platform to talk publicly about what matters to me. Without GV, I probably wouldn't have a public place to communicate. Most of the time, translations allow me to spread a message that I like, but I also submitted an article some time ago and this experience was incredibly constructive for myself.  Thanks to the many GV members who helped me in this process.

RV : Global Voices est devenu ma propre plateforme pour parler publiquement de ce qui m'importe. Sans GV, je n'aurais probablement pas de lieu public pour communiquer. La plupart du temps, les traductions me permettent de diffuser un message qui me plaît, mais j'ai également soumis un article il y a quelque temps et cette expérience a été extrêmement constructive pour moi. Je remercie les nombreux membres de GV qui m'ont aidé dans ce processus.

GV : Comment GV a-t-il changé votre perspective sur le monde ?

RV: Before contributing to GV, I was mostly noticing dangerous sides of technologies: surveillance, for example. It made me think that I was contributing to something bad and unhealthy.

I've been contributing to GV for 1 year and I have read so many positive, insightful articles, that I guess my views are much better balanced now.

GV gave me this positive way of watching the world that I was missing before. I want to spread this message and give visibility to all the people who fight for good.

RV : Avant de devenir contributeur pour GV, je remarquais surtout les aspects dangereux de la technologie : la surveillance, par exemple. Cela me faisait penser que je contribuais à quelque chose de mauvais et de malsain.

Je contribue à GV depuis un an et j'ai lu beaucoup d'articles positifs et éclairés, si bien que je suppose que mes opinions sont beaucoup plus équilibrées maintenant.

GV m'a donné cette façon positive d'observer le monde qui me manquait auparavant. Je veux diffuser ce message et donner de la visibilité à toutes les personnes qui se battent pour le bien.

Suivez Rémy sur Twitter : @rvuong_geek

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Global Voices par e-mails

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français.

Non merci, je veux accéder au site