Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Evasion à la “Prison Break”

Mardi 8 avril au matin, neuf détenus présumés terroristes se sont évadés d'une prison marocaine. Les blogueurs marocains ont immédiatement fait le lien avec la série télévisée américaine Prison Break et exprimé leur incrédulité :

Sur le blog Carpe Diem, Manal a mis en ligne un billet intitulé “Prison Break à la Marocaine”:

Qu’est ce qui se passe au Maroc, ce matin j’ai lu que 9 terroristes se sont échappés de la prison de Kénitra !! NEUF !!! Aw, comment ça ?

La presse reporte que les prisonniers ont creusé un tunnel et que toutes les dispositions ont été prises pour les retrouver. Pourquoi ces dispositions n’ont pas été prises pour les empêcher d’échapper ??

Comment de nos jours, des prisonniers peuvent creuser un tunnel et s’évader ? ça me paraît vraiment surréaliste, alors je vous prie d’éclairer ma lanterne, ceux d’entre vous qui sont fans de Prison Break pourraient me donner des explications !!!

Ceci dit, il y’a beaucoup de choses à déduire de cet épisode !!! Je me rappelle quand j’étais interne à l’hôpital provincial de Kénitra, qu’on recevait des détenus quand ils tombaient malades, je garde encore l’image du convoi qui les accompagnait, 50 flics pour un prisonnier !

Alors comment, 9 prisonniers ont pu creuser un tunnel à l’intérieur de la prison et ont pris la fuite !!! Ce n’est pas un poisson d’Avril par hasard ?

 Dans son billet intitulé “Kenitra Break!” Jamal Hafsi  écrit :

Difficile à imaginer ! Pourtant ils l’ont fait !… Vous aurez compris qu’il s’agit là des neuf takfiristes qui à l’aube de ce lundi ont faussé compagnie à leurs anges gardiens en réussissant leur évasion de la prison de Kenitra.

Une évasion qui, comme on doit se douter, a mis en alerte l’ensemble des services de sécurité du pays. A raison d’ailleurs ! Parce que laisser longtemps pavaner, dans la nature, des évadés de cet acabit n’est pour ainsi dire pas indiqué…

Je ne sais pas si c’est Michael Scofield, le héros de la série Prison Break, qui les a inspiré mais en tous les cas le coup qu’ils ont réussi ressemble beaucoup à ces évasions qui ne sont possibles qu’au cinéma. Et en fait de cinéma je commence à avoir quelque propension à penser que cette prison de Kenitra ressemble plus, depuis quelque temps, à un studio de tournage pour films d’évasion qu’à une prison.

La comparaison est évidement un tantinet osée, mais il est tout de même bizarre, et c’est le moins qu’on puisse dire, que neuf détenus, condamnés à de très lourdes de peines, qui plus est en rapport avec le terrorisme, aient réussi à prendre la tangente avec une facilité aussi insolente. Neuf d’un seul coup, ça en fait un peu trop quand même !

Pour plus d'informations, en particulier sur les précédentes évasions de cette prison,  lire le blog marocain en anglais de Adilski:

Jusqu'ici, dans l'histoire des prisons marocaines, deux types de prisonniers ont réussi à s'évader : les membres d'al-Qaida et les trafficants de drogue. Leur dénominateur commun est qu'ils appartenaient à des bandes organisées riches en argent liquide.  Les gardes peuvent être aisément achetés car non seulement ils sont sous-payés mais ils travaillent dans un environnement rongé par la corruption où seuls l'argent et les dessous de table  font la loi. C'est la culture pénitentiaire au Maroc,  comme dans tous les pays en voie de développement.

Lydia Beyoud

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site