Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : La pêche à la baleine, recherche scientifique ou activité commerciale ?

La pêche à la baleine est une tradition très ancienne dans de nombreux pays où la pêche est une activité de base, et le Japon fait partie de ceux qui chassent les baleines depuis des millénaires. Dans les années 80, toutefois, la nécessité d'un moratoire au massacre à tort et à travers des cétacés a conduit la communauté internationale à intervenir et à fixer les règles à respecter pour prévenir l'extermination de l'espèce.

Depuis 1986, date d'entrée en vigueur du moratoire de la Commission Baleinière Internationale (IWC) , la pêche commerciale à la baleine est interdite au Japon. Seule la pêche à visée scientifique est autorisée [en anglais]. Mais ceci est souvent considéré par les organisations écologistes et les pays opposés à la chasse aux baleines comme une simple couverture pour la poursuite de la chasse commerciale, comme le  dit en quelques mots matumo [ja].

1982年の今日、国際捕鯨委員会で1986年からの商業捕鯨全面禁止案が採択されました。日本では、約8000年前の縄文時代からから捕鯨が行われていました!
また、長崎県壱岐市の原の辻(はるのつじ)遺跡からは弥生時代の捕鯨の跡が出土しています。
現在では、調査捕鯨のみが許可されていますが、調査の名目で、捕獲されたクジラが食用になったりしています。

Le 23 juillet 1982 a été annoncée l'interdiction de la chasse à la baleine sous toutes ses formes, finalement appliquée à partir de 1986.
Au Japon, la chasse à la baleine est pratiquée depuis l'ère Jomon, il y a environ 8000 ans, et des vestiges découverts à Iki, dans la préfecture de Nagasaki, ont mis au jour des preuves d'une pratique continue pendant l'ère Yayoi.
Actuellement, seule la pêche scientifique est autorisée, mais beaucoup de baleines tuées finissent en viande sous prétexte de recherche ‘scientifique’.
Whale meat. Flickr user id: Gilgongo

Viande de baleine. Photo de l'utilisateur Flickr Gilgongo

En juin 2008, deux militants de Greenpeace Japon ont été interpellés [en anglais] après avoir dérobé à une flottille de pêche à la baleine scientifique une boîte de viande de baleine, qu'ils ont présentée au Procureur de Tokyo pour rendre public un scandale de trafic de viande de baleine.
Un blogueur rapporte [ja] les paroles de l'un des mis en examen, Jun'ichi Sato.

佐藤さんの話に戻るが、敗戦直後の日本人の栄養補給のため、マッカーサーが日本の南極捕鯨をOKした。我々の年代は良く知っているが、小学校の給食に鯨肉がよく出てきたものだ。
1980年代になって鯨の乱獲から南極が鯨保護区になり(種の保全)、商業捕鯨が禁止となったが、日本はその取り決めを拒否した。

Après la guerre, les Japonais ont reçu le feu vert du général MacArthur pour pêcher les baleines comme source de nourriture pour la population. Ma génération s'en souvient bien, puisqu'à l'école élémentaire nous avions de la viande de baleine au déjeuner.
Dans les années 80 la chasse incontrôlée à la baleine et le commerce de la viande de baleine ont été interdits et l'Antarctique est devenu une zone sûre (pour la protection de l'espèce) mais le Japon a rejeté cette résolution.

そして日本は「調査捕鯨」という名目で今でも年間1400頭獲ってる。(実質は商業捕鯨)
しかも水産庁が「共同船舶株式会社」という会社に調査捕鯨を委託し、年間12億円の助成を出している。(国営事業)
調査捕鯨の内部告発として「捕鯨ノルマがあるが、もともと捕獲した鯨をすべて曳船できず”獲っては捨てる”を繰り返している」という。(驚)

Sous couvert de recherche ‘scientifique’, chaque année ce sont quelque 1400 baleines qui sont tuées. (Alors qu'en réalité il s'agit de chasse commerciale). Le Ministère japonais des Pêcheries donne licence pour cette ‘recherche’ à une société appelée Kyodo Senpaku Kaisha Ltd, qu'il subventionne chaque année à hauteur de 1.2 milliards de yens. (au titre des Affaires d'Etat)
Selon une source à l'intérieur de la flottille baleinière, «il y a un quota pour les prises, mais toutes les baleines attrapées ne peuvent pas être remorquées, alors c'est une suite continuelle de ‘prises et de rejets à la mer’». (Ce qui m'étonne.)

Sato-san, qui encourt avec son compagnon jusqu'à 10 ans de prison pour vol [en anglais], commente [ja] la question sur son blog.

日本では多くの人が、「クジラが魚を食べすぎて私たちが食べる魚が減少している。クジラは間引いたほうが良い」というプロパガンダを信じていると思います。このプロパガンダは日本鯨類研究所が長年にわたって使ってきた(*1)ものですが、昨年、国際自然保護連合(IUCN)がそれを否定する決議を採択したこと(*2)や、海外の科学者らがこの議論を批判しているのを意識したのでしょうか、森下氏はこのプロパガンダが科学的に結論づけられたものではないと明確にしたのです。

Beaucoup de Japonais croient en la propagande disant que ‘les baleines mangent trop de poisson et que la quantité de poisson à notre disposition diminue, il vaut donc mieux réduire la population de baleines’.
Ce genre de propagande était diffusé par l'Institut de Recherche sur les Cétacés (1), mais l'an dernier, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN) a adopté une résolution réfutant une telle croyance (2). Joint à cela, le fait qu'il est à présent évident que les scientifiques étrangers réfutent cette théorie a conduit M. Morishita [un conseiller de l'Agence japonaise des pêcheries] à reconnaître que cette propagande n'a aucune base scientifique.

[…]

この日、オーストラリアのギャレット環境相は、南極海におけるクジラを殺さない科学調査を2009年から2014年にかけて行う計画を発表しました。この計画は、あらゆる国の科学者の参加を促し、毎年IWC科学委員会からのアドバイスを受けながら計画を調整していくという点で、日本の調査捕鯨の進め方とは大きく異なります。

Le ministre australien de l'Environnement, M. Garrett, a présenté un projet de recherche scientifique devant se dérouler de 2009 à 2014, pendant la durée duquel aucune baleine des océans de l'Antarctique ne serait tuée.
Les scientifiques de tous les pays ont été invités à participer à ce projet, et chaque année ils mèneront l'étude tout en recevant les avis de la commission scientifique de l'IWC, une méthode qui diffère largement de la façon dont le Japon choisit de réaliser sa chasse ‘scientifique’.

[…]

日本は、この調査提案に参加を表明していません。しかし、本当に日本が南極の鯨類調査に真剣であるのなら、クジラを捕殺しないこのような調査に参加し、南極で捕獲しなければならないクジラの数を減らしていくという姿勢が求められるでしょう。そうでなければ、「調査捕鯨」の目的が科学調査以外にあることが明白になってしまいます。

Le Japon n'a pas fait connaître sa participation à cette proposition de recherche. Mais si le Japon est vraiment sérieux au sujet de la pêche scientifique des baleines dans l'océan Antarctique, il semble impératif de prendre part à un projet tel que celui-ci, qui ne tue pas les baleines, et de faire la preuve de sa décision d'interdire la chasse dans les mers australes afin de ne pas diminuer le nombre de baleines. Dans le cas contraire, l'objectif affirmé de chasse à la baleine à motif de ‘recherche scientifique’ sera à l'évidence quelque chose qui n'a rien à voir avec une investigation purement scientifique.

(1)「クジラが食べているのはサンマやサケ、スケトウダラなど、人類が漁業資源として利用しているものも多く、その量は世界の漁獲高の3~5倍。人類の食料となる水産資源への影響は絶大です」(日本鯨類研究所パンフレット「クジラの調査はなぜやるの?」)
(2)IUCN「鯨類と漁業の関係に関する決議」 (PDF)

(1) «Les baleines se nourrissent de sardines, de saumons, de colin d'Alaska etc., utilisés pour beaucoup par les humains comme ressources de pêche. Cette quantité correspond à trois à quatre fois la quantité totale des prises de pêche. L'impact sur les ressources en nourriture disponibles pour les humains est énorme».
(Brochure de l'Institut de Recherche sur les Cétacés Pourquoi la recherche sur les baleines ?)
(2) IUCN Les rapports entre les pêcheries et les grandes baleines [pdf, en anglais]

Début 2009, The Cove [en anglais], un documentaire d'enquête sur le problème de la chasse à la baleine, a été présenté au festival de cinéma de Sundance et il a obtenu le Prix du public. Id:ekojin nous donne quelques détails [ja] sur le film.

和歌山県東牟婁郡太治町(たいじちょう)。
今後この漁業の町が、日本国内で大きな注目を浴びることになるかもしれない。
アメリカのサンダンス映画祭で2009年度観客賞を受賞したのが、「The Cove」(入り江)。
「反捕鯨」のドキュメンタリー映画らしい。

Higashi Murogun, Daishicho, préfecture de Wakayama.
Dorénavant, ce village, dont la vie dépend de la pêche, sera probabement au centre de l'attention de tout le pays !
The Cove a obtenu le prix du public au festival américain de Sundance 2009.
C'est un documentaire contre la chasse aux baleines.

伝統的にクジラ漁で栄えたこの町で、密かに年間20000頭ものイルカが殺されており、鯨肉として売られている。
さらに、その肉にはメチル水銀などの有害物質が検出されており食べるのに適していない。
のみならず、そのイルカは海外向けに闇取引されている。
これらの「事実」を多くの日本人は知らされていない。
開放的な民主主義国であるはずの日本に厳然と存在する「暗部」だ、、、
というのが主旨らしい。 どうやら。

Dans une petite ville qui a fait, par tradition, de la chasse à la baleine son activité emblématique, plus de 20.000 dauphins sont massacrés clandestinement chaque année et vendus comme viande de baleine. Qui plus est, du mercure, un poison, a été trouvé dans la chair des dauphins, ce qui la rend impropre à la consommation humaine !
En outre, ces dauphins sont aussi vendus au marché noir à des clients étrangers.

Ces faits sont inconnus pour de nombreux Japonais. C'est la ‘part d'ombre’ qui existe de façon évidente dans un pays que l'on considère comme une démocratie libérale…

Tel est le sujet de ce film.


La bande-annonce de The Cove

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site