Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pologne : Premières réactions des microblogs à l'élection présidentielle

Le premier tour de l'élection présidentielle en Pologne s'est terminé hier soir (20 juin) à 20 heures. Les profils de tous les candidats, ainsi que les résultats d'un sondage à la sortie des urnes, sont visibles sur le site Gazeta.pl [en polonais]. Selon ce sondage, Bronisław Komorowski aurait obtenu 45.7% des voix, ce qui ne le place qu'à quelques points de la victoire au premier tour. Jarosław Kaczyński, le frère de feu le président Lech Kaczyński, est crédité de 33.2% des voix. Grzegorz Napieralski, avec 13.2%, est à la troisième place.

A côté des résultats préliminaires publiés par les médias généraux, nous recherchons les réactions qui se font jour sur les services de microblogs. Sur Twitter comme sur son homologue polonais, Blip.pl, les gens expriment leurs premières réflexions sur les résultats annoncés, sous le hashtag #wybory [élections].

Beaucoup de ceux qui n'ont pas voté re-tweetent @ChrisApril, qui a publié [en polonais] son avis sous la forme d'une photo montrant les noms de tous les candidats barrés :

Ma photo du jour : http://htxt.it/MkSh #elections

'I do not give a shit about you. None of you is worth my vote'

‘Je me fous complètement de vous. Aucun de vous ne mérite ma voix’

Quelques utilisateurs s'interrogent sur ce que valent les prédictions des sondages de sortie des urnes. @lecrerro pointe [en polonais]:

Ce n'est pas la méthodologie mais le fait même qu'il existe quelque chose comme les sondages. Je propose qu'on décide si c'est un sondage ou des élections.

@michio met en question lui aussi [en polonais] l'exactitude des résultats annoncés :

OÙ EST LE RAPPORT DES OBSERVATEURS INDÉPENDANTS  #ELECTIONS

Un autre utilisateur de Twitter, @jacekgalka, souligne [en polonais] le fait que les véritables résultats ne sont toujours pas disponibles :

chouette. 3 heures après les élections et encore aucune certitude sur qui a gagné et s'il y aura un second tour. S'il a gagné avec 5 ou 13 ça fait une énorme différence.

Les uns commencent à commenter les résultats annoncés. Les uns, comme @szwalowski, parlent [en polonais] des candidats moins populaires:

Dommage que mon candidat ait perdu même derrière Korwin-Mikke! #elections

D'autres critiquent les choix de ceux qui soutiennent les candidats en tête. @sweetdreams a des mots cinglants pour la région qui a voté Kaczyński [en polonais]:

Lublin..HONTE SUR VOUS. Nouvelles #elections, et vous soutenez toujours les frères Kaczyński. Foutue arrière-cour du PiS :/

D'autres encore spéculent sur les résultats définitifs. @maleństwo déclare [en polonais]:

#elections ça m'intéresse vraiment de savoir si Komorowski va gagner… Des deux c'est le moindre mal à mon avis.

@darekespl est d'accord avec elle, et se relie au blip précédent [en polonais]:

http://blip.pl/s/98043436 Je dois dire que je choisirai aussi le moindre mal au deuxième tour #elections

Alors que les discussions se poursuivent, cela vaut la peine de suivre également les hashtags des trois candidats en tête, également : #komorowski, #kaczynski et #napieralski. Les résultats officiels seront publiés dès que le comptage des bulletins de vote sera finalisé. Le second tour de l'élection est fixé au 4 juillet.

1 commentaire

  • Sylwia Presley

    Thank you for the translation! I really appreciate it as there are discussions on Twitter in French too;)

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site