Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Liban : deux émissions sur l'homosexualité font le buzz

[liens en anglais sauf mention contraire]  “Un meurtrier gay a le côté passionné d'une femme et l'agressivité d'un homme,” dit Zaven Kouyoumjian, l'animateur libanais de l'une des émissions les plus suivies au Moyen Orient, Siree Wenfatahet, diffusée sur Future TV.

Le sujet de l'émission de la semaine dernière était “la criminalité gay au Liban”,  et voulait explorer les raisons expliquant “l'augmentation des crimes passionnels gay” commis dans le pays.

L'émission n'a cependant pas été bien reçue par la communauté homosexuelle en raison de certaines déclarations, comme celle citée plus haut, et du sensationnalisme du sujet.

Beirut Boy adresse une lettre à Zaven – qui déclarait pendant l'émission vouloir “casser les stéréotypes gay” –  écrivant :

Cher Zaven,

Vous ne détruisez pas les stéréotypes gay.  En fait vous venez d'en créer un nouveau !

Au lieu de parler des meurtres d'homosexuels au Liban (crimes où des hommes et des femmes homosexuels sont tués seulement parce qu'ils sont gay), vous choisissez de parler d'un crime commis PAR un homme gay.

Vous auriez du parler des stéréotypes gay et casser ces mythes sur les gays.

En quoi est-ce que l'orientation sexuelle du meurtrier est pertinente en quoi que ce soit ? Il était gay et il se trouve qu'il a tué quelqu'un.  Avez-vous besoin de faire toute une émission sur “les meurtriers homosexuels” ? !

Êtes-vous complètement fou ? Je ne peux pas croire que votre émission est regardée dans tous le monde arabe.

De son côté, The Lebanese LGBT Monitorréuni des commentaires laissés sur la page des fans sur Facebook de Zaven, qui expriment la même déception.

Hasan écrit :

Alors que العميد (l'officier) dit qu'il n'a vu que 5 cas de “crimes homosexuels” en 10 ans, vous faîtes une émission entière sur ce sujet très rare, aliénant les personnes LGBT et renforçant les stéréotypes.  Les personnes LGBT sont harcelées et victimes de chantage tous les jours au Liban, vous ne croyez pas que ça justifie une émission sur  سيرة وانفتحت Siree Wenfatahet ? Ou est-ce que ce n'est pas vendeur dans les médias ?

Et Gay Middle East demande :

Pourquoi ne pas aborder l'homophobie et remettre en question les stéréotypes sur les préférences sexuelles dans une de vos futures émissions ?

Tandis qu’Omar ajoute :

Je pense que vous pourriez apprendre une chose ou deux d'un “meilleur” journaliste, Riyad Kobeisi, qui a fait une émission sur l'homosexualité le même soir, à la même heure.  Regardez et apprenez.

En effet, un autre programme, Mithy Mithlak [en arabe], était diffusé pour la première fois la semaine dernière sur New TV.  Cette émission en deux parties a été mieux reçue de manière générale car elle offrait une perspective plus large sur la sexualité et les différences sexuelles.

Myra Abdallah résume brièvement les deux émissions sur Lebanese LGBT Monitor [en arabe], où elle dit :

كانت حلقة تليفزيون الجديد مع رياض قبيسي جديرة بالمشاهدة. فإنه لم يوجه أي إتهام أو حكم على المثليين، بل إنه عرض
حالة المثليين الحقيقية في لبنان
L'émission de Riad Qubeisi sur New TV valait la peine d'être regardée.  Il n'y avait pas de jugement sur les homosexuels, mais plutôt une présentation de leur réel statut au Liban.

Elle continue :

كانت الحلقة تتمحور حول شهادات حية من أشخاص مثليين، … إن هذا البرنامج، وللمرة الأولى على التليفزيون، كان إيجابيا وألقى إعجاب الكثيرين من الذين شاهدوه.
L'émission était centrée sur de vrais témoignages d'homosexuels… Pour la première fois à la télévision, l'émission était positive et a suscité de l'admiration chez ses spectateurs.

Le magazine gay en ligne Bekhsoos a publié un article sollicitant l'opinion des lecteurs sur ces deux programmes.

Une personne, Phoenix dit :

pfff Zaven Kouyoumdjian ferait n'importe quoi pour de l'audience.
une sensationnelle pute.
il a seulement utilisé le titre pour faire de l'audience alors que son émission n'était qu'une perte de temps, comme toujours quand il utilise des titres comme “awal zawaj li thakareyn fi loubnan” [premier mariage entre hommes au Liban] où une femme avait “masculin” au lieu de “féminin” sur sa carte d'identité et était mariée avec des enfants.

Quand à l'émission de New TV, c'était un très beau geste de sa part de parler avec Helem et les autres personnes concernées.  Son approche était objective, montrant plusieurs points de vue et j'ai hâte de voir la deuxième partie de son émission.

Note: Helem est un groupe de soutien LGBTIQ.

Il semble que les deux émissions n'auraient pas pu provoquer des réactions plus différentes.  Voici la réponse sur Twitter de Gay Middle East à Beirut Boys :

et un commentateur ajoute :

M. Zaven et Future TV devraient s'excuser.  Ce programme est une honte et n'est pas à la hauteur de leurs standards !

Après toutes ces insultes, on ne peut que se demander si le journaliste et la chaîne en question le feront…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site