Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

France : la marche de la fierté tunisienne à Paris

Après un mois d‘émeutes populaires, 24 heures ont bouleversé l'Histoire tunisienne : l'ex-président Ben Ali a fui la Tunisie pour chercher refuge en Arabie Saoudite, son premier ministre a été nommé président par intérim,  pour être remplacé quelques heures plus tard par le chef du Parlement Tunisien, chargé d'organiser des élections dans les deux mois. Les Tunisiens vivant en France, une diaspora estimée à  600 000 personnes, sont descendus  le 15 janvier dans les rues. Malgré leurs inquiétudes devant les violences et les pillages en Tunisie, pour leurs proches sur place et pour le futur, les Tunisiens se sont accordés une journée pour se réjouir, célébrer et partager une immense émotion et fierté collective. Voici quelques photos du “jour d'après”, la Tunisian Pride de Paris.

Hommage au marchand de fruits de Sidi Bouzid qui a sacrifié sa vie

Dégage, RCD (parti de Ben Ali)

15 janvier 2011: une journée qu'ils n'oublieront jamais

Une pancarte de dernière minute: "La volonté du peuple"

Beaucoup de questions

"N'oubliez pas le martyr Bouazizi et tous les martyrs tunisiens"

Beaucoup de lecteurs tunisiens et français ont acheté pour le conserver le quotidien Libération, dont la Une résume tout d'un mot: liberté.

Parmi le déluge de commentaires et de tweets, un message félicitant tous les Tunisiens, de Adrien94, sur le site de France 24:

Merci pour cette leçon, peuple tunisien
Vous nous avez montré ce qu'est le courage.
Vous nous avez montré qu'on peut se battre pour une idée même quand tout semble verrouillé par un groupe.
Et vous ne l'avez pas fait au nom d'un dieu ou d'un autre futur despote. Vous l'avez fait parce que c'était JUSTE.

A l'heure où la Coupe du Monde devient le seul moyen de faire vibrer mon peuple, vous nous rappelez le vrai sens des choses.

Je vous souhaite d'éviter les périodes sombres qui suivent parfois les révolutions.
Mais je crois en vous, car votre révolution est exemplaire!

Vive la Tunisie et vive la démocratie

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site