Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Liban : Vif soutien aux manifestants égyptiens

Cet article fait partie de notre dossier  sur l ‘Egypte

[Liens en anglais sauf mention contraire] La blogosphère libanaise  s’est avérée véhémente dans son appui aux manifestations qui ont déjà causé la mort de 150 personnes en Égypte. L’Égypte est secouée par des manifestations massives visant à obliger le dictateur Hosni Moubarak à quitter ses fonctions après 30 ans au pouvoir.

Les blogueurs libanais ne sont pas restés passifs alors que le monde arabe est témoin d’un événement  qui pourrait produire un changement historique dans la région.

Suite aux manifestations qui ont commencé le 25 janvier, deux blogueurs libanais, Mireille Raad (Twitter : @migheille) et Layal (Twitter : @nightS) – qui collabore avec Global Voices également – ont créé un agrégateur de diffusion d’images pour télécharger plus facilement les photos des manifestants et les faire circuler en ligne.

De même, Blogging Beirut a joué un rôle en apportant de l’assistance en ligne aux manifestants égyptiens.  Les auteurs de Blogging Beirut ont mis sur pied une liste des personnes disparues sur Google Docs pour la mettre à jour collectivement et faire circuler l’information pour les personnes dont les êtres chers ont disparu durant les manifestations.

Des tweets ont aussi révélé que des Libanais ont manifesté avec les Égyptiens pour mettre fin au gouvernement de Moubarak.

Le libanais @BloggerSeif était au Caire (le 1er février) pour participer aux manifestations et tweeter au fur et à mesure le déroulement des événements :

C’est la police qui essaye d’attaquer les gens, c’est elle qui déclenche les troubles et qui essaye d’effrayer les gens.

C’est le calme dans les rues, mais laissez-moi vous dire quelque chose sur la police. C’est des sales voyous qui veulent créer des problèmes.

Des préparatifs ont lieu. On emballe la nourriture, on remplit des bouteilles d’eau pour se les partager entre les manifestants.  #25jan

Ce soir, c’est très calme dans la rue. La surveillance est encore en vigueur, que Dieu les garde. Quel peuple musical dirais-je. Chantant sans cesse.

Quiconque vient en Égypte, n’apportez rien d’autre avec vous que des habits et un téléphone international branché. #25jan

Dans son blog Terre et Peuple, Rami Zurayk a vivement exprimé son appui à l’insurrection. Dans son article, Rami Zurayk souligne la peur qu’ont les États-Unis et Israël d’un effondrement de l’ordre régional :

Je pense que les États-Unis et Israël sont plus inquiets de la révolution en Égypte que Moubarak lui-même parce qu’ils voient venir la fin de l’ordre américain et israélien imposé par des tyrans et des dictateurs. Et ils ont bien raison : Obama verra la fin de l’influence des États-Unis au Moyen-Orient en ajoutant un autre échec à sa liste déjà longue

L'arrogance des États-Unis a atteint son comble ces derniers jours, et cela sans aucun scrupule. Les États-Unis veulent dicter au peuple égyptien comment diriger leur propre révolution.  À présent, ils envoient des signaux positifs sur les “souhaits du peuple” et les “droits du peuple” alors qu’ils ont appuyé et nourri les dictatures en les aidant à opprimer ce même “peuple” pendant 30 ans.

Frenchy ( sur le blog Le Liban) considère que cette nouvelle Égypte constituera une importante force arabe régionale avec le départ de Moubarak [en français].

Moubarak n’est également pas un Gamal Abdel Nasser. Les pays arabes – et plus particulièrement les monarchies du Golfe et d’Arabie – ont tremblé à l’aube de la révolution nassérienne, face au risque de voir l’Égypte devenir le pays le plus puissant de la région, s’appuyant sur une politique panarabe, pour l’unité des pays arabes. Si le pouvoir égyptien saute, qu’un successeur reprenne le flambeau d’un pays destiné en fin de compte, par son importance géopolitique et démographique à jouer un rôle crucial dans la région.

Green Resistance (La Résistance Verte) souligne la différence que peuvent produire les peuples en changeant les paradigmes dans cette région du monde :

Il y a quelques semaines seulement, j’ai entendu les mêmes commentaires qu’on faisait depuis des années : nous les Arabes avons besoin d’une dictature, d’un coup d’état militaire.  Le “peuple” est idiot, ce sont des moutons. Ironiquement, les gens qui faisaient ces commentaires n’ont jamais fait partie des “peuples” qu’ils condamnaient.

À présent, le peuple se soulève en Tunisie et en Égypte.  Le peuple dirige, organise, se protège et est en train de construire quelque chose de beau.

Arrêtons-nous un instant et méditons sur cette idée.

Les gens du  peuple ont cru -et croient toujours  – qu’ils peuvent faire un changement. L’espoir est fort, très fort. Un élément très puissant.

Nous somme le peuple ici.

Des paroles fortes de soutien de Rita Chemaly :

Peuple d’Égypte,  chers et courageux manifestants, vous exprimez bien notre frustration, vous menez le chemin tout comme vos frères les Tunisiens l’ont fait, pour que le peuple choisisse les réformes qu’il souhaiterait obtenir.

Plus de discriminations de la part des grandes puissances !

Le peuple a exprimé ses souhaits, ne l’entendez-vous pas ?

Arrêtez d’avoir peur pour vos intérêts dans la région.

Les paroles scandées par le peuple dans les rues et retransmises à travers les médias  sont simples :

Le peuple veut la fin du régime !

Chers amis égyptiens, vive votre ACTION !

BeirutSpring se demande de quel côté les Américains vont basculer, compte tenu des  conséquences d’une révolution égyptienne pour Israël.

On ne peut pas surestimer l’inquiétude actuelle d’Israel.  La question est de savoir maintenant si les Américains vont se mettre en quatre pour calmer la peur des Israéliens.

Tout comme le reste du monde arabe, les blogueurs libanais expriment un soutien unanime aux manifestations en Égypte.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site