Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Taïwan: Les risques engendrés par les centrales nucléaires du pays sont élevés

L'explosion des réacteurs et la panne du système de refroidissement survenue dans la centrale nucléaire de Fukushima, au Japon, après le plus fort tremblement de terre de l'histoire de ce pays, ont mis le monde entier en alerte quant aux risques considérables qu'implique le choix du nucléaire.

En Allemagne, dix mille écologistes sont descendus dans la rue le 12 mars, c'est-à-dire le lendemain du tremblement de terre au Japon, pour réclamer du gouvernement le passage de l'énergie nucléaire à une énergie “propre”. Néanmoins, la situation allemande est assez éloignée de celle du Japon et de Taïwan. L'Allemagne ne fait pas partie d'une zone à risque sismique, alors que les deux pays asiatiques se trouvent dans la zone tectonique du Pacifique appelée “la ceinture de feu du Pacifique”.

Spiaggia nei pressi della centrale nucleare del Kenting, Taiwan

Plage à proximité de la centrale nucléaire du Kenting, Taïwan. Photo sur Flickr sous licence Creative Commons BY 2.0

Il y a actuellement au Japon 17 centrales nucléaires sur un territoire de 378 000 kilomètres carrés, et trois autres seront mises en service d'ici 2018. Taïwan couvre une superficie de seulement 36.000 kilomètres carrés, compte déjà trois centrales nucléaires et est en train d'en construire une quatrième. La densité des centrales nucléaires est donc plus élevée à Taïwan qu'au Japon, et on peut facilement imaginer ce qu'ont pu ressentir les Taïwanais après avoir suivi les événements  survenus aux  réacteurs de Fukushima.

Les risques engendrés par les réacteurs sont nombreux

Effectivement, le risque qu'une centrale nucléaire soit touchée par un tremblement de terre est vraiment élevé, comme l'explique Shu-Chuan Chu ( 朱淑娟):

核電廠距離經過金山海岸的「山腳斷層」只有5到7公里。核四廠址5公里內就有6條「非活動斷層」,且貢寮核四廠址的半徑80公里海域內,有70幾座海底火山,其中的11座更處於活火山的狀態。

La première et la seconde centrale nucléaire sont respectivement distantes de cinq et sept kilomètres de la faille de Shanjiao, dans la région côtière de Kinshan. La quatrième centrale nucléaire est à moins de cinq kilomètres de six failles inactives. De plus, dans un rayon de 80 km de la quatrième centrale nucléaire, il y a plus de 70 volcans sous-marins dont 11 sont actifs.
核一廠耐震設計是0.3g,核二、核三、核四為0.4g,遠不如日本核電廠原本的耐震設計0.6g(g為重力加速度)。日本核電廠為了因應強震,已開始進行耐震強度提昇工程到1.0g,但台灣卻仍無視於地震的威脅。
[A Taïwan] La norme antisismique est de 0,3g [Note de la traductrice: Le g est l'unité de mesure du PGA c'est-à-dire le pic d'accélération horizontale et symbolise la pesanteur] pour la première centrale nucléaire, et de 0,4g pour la seconde, la troisième et la quatrième centrale. Ces chiffres sont beaucoup plus bas que ceux de la norme antisismique japonais, lesquels arrivent [pratiquement]  à 0,6g.  En raison des forts tremblements de terre, le Japon prévoit d'arriver à un niveau de 1g dans le schéma du projet antisismique des nouvelles centrales nucléaires. [Note de la traductrice: L'accélération de référence  correspondant au  niveau standard de risque accepté est compris entre 0.05g dans les zones très faiblement sismiques  et 0.4g  dans les zones très sismiques. Les bâtiments sont classés par catégorie d'importance et ce coefficient d'importance va de 1 (pour les bâtiments courants) à 1.4 (pour les structures dont l'intégrité est vitale en cas de séisme] Pourtant, de nombreux Taïwanais semblent se désintéresser de la menace sismique.
En raison de quelques similitudes géographiques, Yoichi Kikuchi, un expert japonais en centrales nucléaires, a averti que les installations de Taïwan pourraient connaître les même problèmes structurels que celles construites au Japon:

台灣的核一、核二廠所用的反應爐與日本都是屬於同一型,而且兩國都是多地震國家,所以在日本發生的問題,台灣不可能會沒有問題。最近的 BWR 型屬使用最高品質的 SUS316L 製造 (材料的質地較軟,因此較不容易產生裂痕的現象) ;各電力公司一再強調,這種材料絕對不會發生裂痕問題。可是實際上它還是發生了,這次日本東京電力公司隱瞞事件(註: 2002年)中也發現,其它的部分同樣也有裂痕。

Les réacteurs nucléaires dans la première et la seconde centrale nucléaire à Taïwan sont semblables à de nombreux réacteurs nucléaires japonais. Vu la fréquence des tremblements de terre à Taïwan et au Japon, ce qui vient de se passer au Japon pourrait évidemment se répéter à Taïwan. Le récent projet de réacteur nucléaire à eau bouillante (REB) prévoit l'utilisation d'un acier pur de haute qualité ( SUS31zL) comme matériau de construction, lequel est plus souple et rencontre des problèmes mineurs de détérioration, et qui selon toutes les grandes entreprises du secteur nucléaire ne développera jamais de défauts.  Dans l'incident survenu à Fukushima, des fissures ont pourtant été relevées dans le REB. Il y a quelques années, en 2002, des fissures avaient déjà en effet été trouvées dans le REB  lors des enquêtes menées suite au scandale qui avait impliqué  la Tokyo Electric Power Company [TEPCO]

Pour résumer, les installations taïwanaises ne sont certainement pas à l'abri d'une catastrophe naturelle telle que celle qui a touché la centrale de Fukushima.

La Quarta Centrale Nucleare di Taiwan

La quatrième centrale nucléaire de Taïwan. Photo de Hao-Zhong Wang, sur Flickr

Une centrale nucléaire ouvre en 2011

En dépit de toutes les inquiétudes et incertitudes soulevées par les citoyens et experts concernés, le gouvernement prévoit de construire une quatrième centrale qui doit être opérationnelle avant la fin 2011, pour célébrer le centième anniversaire de la naissance de la République de Chine. La course à l'ouverture de cette nouvelle centrale sera cependant retardée  par une suspension temporaire des travaux après l'incident de Fukushima. Malgré cela, aucu  nouveau programme n'a encore été lancé relativement aux mesures de sécurité  et la construction de l'installation n'a pas été suspendue.

Lors d'une rencontre entre écologistes japonais et taïwanais en août 2010, quelques-uns des participants avaient alerté que la construction accélérée d'installations nucléaires pouvait conduire à la catastrophe :

台灣只因行政院長一聲令下,就被迫必須趕在明年完工的核四,與發生人類史上最慘烈核安事故的前蘇聯車諾比核電廠,竟然有許多相似之處。

A Taiwan, les directives du pouvoir exécutif  [Palais présidentiel], ont établi que la construction de la quatrième centrale nucléaire serait terminée avant la fin 2011. Cette situation est très semblable à celle qui a précédé la catastrophe de Tchernobyl.

1983 年車諾比核電廠已有3座原子機組運轉,而正在興建中的四號機工程進度卻大幅落後,核電廠廠長普力烏哈諾夫不敢表明工程延誤的事實,且適逢12月22日核能工業紀念日,蘇聯政府希望機組能趕在這個國家紀念日完工。於是電廠不計一切手段,變更原本設計及材料,終於趕在當日完工。接下來,竟又省略許多必須的安全測試,趕在隔年3月27日商業運轉。事後,廠長及大半主管獲得表揚及獎金…1986年4月26日,車諾比電廠4號機在機組測試中失控爆炸。

En 1983, il y avait trois réacteurs nucléaires en service dans la centrale nucléaire de Tchernobyl, mais la construction du quatrième réacteur fut retardée. Les gestionnaires de l'installation n'ont jamais admis la vérité. Dans le même temps, le gouvernement russe espérait que la construction du quatrième réacteur nucléaire pourrait être terminée avant le 22 décembre, à l'occasion de l'anniversaire de l'industrie nucléaire. Par conséquent, le projet et les matériaux présents dans le plan d'origine de l'installation furent changés et les travaux furent ainsi achevés à temps. Puis il fut omis un nombre important de tests de sécurité non seulement dans cette hâte de démarrer le réacteur avant le 27 mars 1984 mais aussi pour des raisons commerciales. L'administrateur de la centrale ainsi que de nombreux dirigeants furent primés et récompensés pour avoir respecté la date de livraison des travaux. Le quatrième réacteur à peine construit dans la centrale nucléaire deChernobyl explosa lors du test, le 26 avril 1986.
曾經在2008年爆發擅自變更設計、控制室也曾經被颱風滅頂,如今事故頻傳,卻一樣背負著「上級命令」趕工運轉的核四,真的可以啟動嗎?
En 2008,  il y eu un scandale relativement à la  construction de la quatrième centrale nucléaire à Taïwan en raison du changement du projet d'origine sans en avoir demandé les autorisations nécessaires. Peu après, la salle de contrôle fut inondée par un typhon. La centrale a récemment échoué dans un certain nombre de tests de sécurité. En dépit de cela, les constructeurs, pressés par les ordres émanant des hautes sphères continuent à accélérer les phases de sa construction. Est-ce que ce sont vraiment de tels risques que nous voulons courir?

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site