Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

CIVICUS : Réflexions sur le pouvoir de la société civile

Pendant trois jours, de nombreux représentants de la société civile se sont retrouvés à Montréal au Canada pour l’Assemblée mondiale de CIVICUS [en français] afin de discuter des différents moyens de mobiliser les citoyens, en commençant par leurs propres aspirations.

Les sujets abordés y ont été très variés (et le sont encore), allant des mouvements civils à l'égalité sociale, en passant par les conséquences des nouvelles technologies jusqu'à la justice climatique. Les participants ont discuté  tout à la fois du rôle que joue la technologie en conférant du pouvoir aux citoyens, des changements nécessaires dans les relations entre les citoyens et les gouvernements, du monde en ligne et hors ligne, des soulèvements dans le monde arabe et du rôle de la jeunesse dans la construction de nouvelles sociétés.

Tristan Brand | CIVICUS World Assembly 2011 – Used with permission

Les discussions entre militants, universitaires, travailleurs,  penseurs et  blogueurs ont alimenté des pages internet, des billets, des tweets et d'autres médias. Ces idées ont été échangées  dans le but de poursuivre les activités qui ont permis de changer de manière visible la participation civile.

Pour que les idées continuent à jaillir, voici des billets qui ont été publiés dans le cadre de la couverture de cette assemblée, plus particulièrement lorsque celle-ci touchait à son terme. Les discussions sont loin d'êtres closes et plus vous les lirez et les donnerez à lire, mieux cela sera !

Paul McAdams a écrit ses réflexions dans une lettre qu'il a dédiée à ses enfants. Il lui a donné pour titre : “Vous pouvez faire une différence”:

Les gens que j'ai rencontrés sont d'accord sur le fait que “les nouvelles technologies” comme Twitter, Facebook, YouTube et les sms sont d'importants outils (aucun d'eux ne vous est inconnu) pour être en lien et pour  en apprendre davantage sur les combats menés à l'autre bout du monde. Mais (…) ce n'est pas suffisant.

Anna Mazgal écrit dans son billet intitulé “Toutes sortes de Champignons”:

Je crois qu'il faut grandement remercier tout à la fois les organisateurs et le public qui ont non seulement posé de très bonnes questions, inspirant de fait les autres, mais ont évité aussi les réponses faciles. Toute réponse à un problème  appartenant encore au futur  élaborée dans un atelier d'une durée d'1h30 serait remarquablement fausse.

Dans ce billet intitulé “Lorsque les  pauvres se responsabilisent” , écrit par l'un des organisateurs,on trouve d'intéressantes réflexions :

Les grisants événements dont nous avons été témoins, comme le Printemps arabe, ne sont qu'un exemple récent des aspirations de millions de gens en Afrique du Nord et au Moyen-Orient d'avoir davantage leur mot à dire sur ce qui concerne leurs vies, d'obtenir des  sociétés plus justes et plus équitables d'un point de vue économique. Dans beaucoup d'autres pays, allant du Brésil à la Thaïlande ou au Sénégal –pour ne nommer que quelques-uns des pays les plus représentatifs – des mouvements sociaux ont eux aussi lutté il y a de cela des décennies déjà pour définir leur propres processus de développement.

Enfin, dans un billet d'un blog en langue française, Sophie Verdon partage ses conclusions :

(…) la participation citoyenne est bel et bien présente à travers le monde, les citoyens de partout veulent exercer leur pouvoir citoyen de diverses façons. Le contexte amène souvent des complications à cet exercice, mais la volonté y est! Le pouvoir du nombre et la solidarité pourront amener les citoyens à se mobiliser (…). Profitons de la conjoncture favorable qui nous est offerte ici, et dont nous ne profitons malheureusement pas assez…! Tout cela est en émergence et en évolution constante, tout cela m’a beaucoup inspirée.

Tristan Brand | CIVICUS World Assembly 2011 – Used with permission

Ce n'est qu'un petit échantillon et cela vaut la peine de visiter le blog de l'assemblée et de passer en revue les échanges. Des blogueurs ont partagé leurs points de vue en  anglais, français et espagnol, par le biais de nombreux tweets .

L'espoir est que suite à ce sommet, les voix favorables au fait de donner du pouvoir aux citoyens se joignent au mouvement. Les idées et les expériences gagnent en force lorsqu'elles sont partagées, comme nous avons pu le voir. La technologie est venue en aide à ceux qui n'ont pas assister en personne à  CIVICUS : les vidéos des conférences sont disponibles ici. L'espace public en ligne est ouvert, puissent les idées continuer d'affluer !

 

1 commentaire

  • RUHUKA BANA

    Merci de nous avoir accueilli dans votre pays dans l`assemblée mondiale qui a eu lieu le 10 septembre à Montréal,et c`est pourquoi nous,RUHUKA BANA une association qui aide les enfants traumatisés, travaillant au Burundi, nous vous remercions pour votre invitation

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site