Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Qatar : Wadah Khanfar démissionne de la direction de la chaine Al Jazeera

Le directeur général de la chaine Al Jazeera, Wadah Khanfar, a annoncé sa démission aujourd'hui, ce qui a beaucoup fait réagir les réseaux sociaux comme Twitter. Ce journaliste, né en Palestine, était à la tête de la chaine depuis huit ans et sera remplacé par un membre de la famille royale du Qatar, le cheik Ahmed bin Jassim Al Thani.

Sur Twitter, Khanfar a changé sa biographie, qui est maintenant  “Ancien directeur général de la chaine  Al Jazeera” et annoncé sa démission.

Khanfar explains to staff reasons he is leaving. Picture by Mohamed Nanabhay

Khanfa explique au personnel de Al Jazeera les raisons de son départ. Photo Mohamed Nanabhay

@khanfarw: Après huit ans à la tête de Al Jazeera, je viens d'annoncer que je pars.

Il a poursuivi :

@khanfarw: 8 ans à la tête d'une chaine important, c'est long. La nouveauté et le changement sont toujours positifs.

Il précise :

@khanfarw: les rumeurs sur les raisons de ma démission m'amusent  #qu'estcequevousenpensez ? :-)

Ces rumeurs vont des accusations d'être un agent de la CIA à avoir été forcé de démissionner parce qu'il a publié les câbles diplomatiques secrets des États-Unis, rendus publics par WikiLeaks.

Zeinobia, qui tient le blog Egyptian Chronicles, a son avis :

Même si Khanfar a clairement dit durant ses adieux qu'il avait l'intention de partir depuis quelques temps, beaucoup lient sa démission à la récente publication de câbles secrets par Wikileaks, où sont racontées ses rencontres avec des officiers de la DIA (Defense Department Intelligence Agency) à Doha en 2005.

Cable ref.id : #05DOHA1765 dit qu'il y aurait eu une rencontre le 19 octobre 2005 entre le directeur général de la chaine Al Jazeera, alors Khanfar, et des officiers de la CIA qui n'aimaient pas le contenu du site Al Jazeera.Net et trouvaient qu'il était hostile au gouvernement des États-Unis. Les officiers avaient des rapports mensuels avec la performance de la chaine et du site. Khanfar aurait promis d'adoucir le ton et de supprimer les contenus dont ils se plaignaient.

Zeinobia donne aussi un lien vers tous les câbles diplomatiques se référant à Khanfar.

La propagande syrienne avait elle aussi des raisons de demander le départ de Khanfar. Blake Hounshell, éditeur du site Foreign Policy, qui vit à Doha, au Qatar, note :

@blakehounshell: Les médias syriens se déchainent  –> RT @rallaf: “Le numéro 1 de Al-Jazeera démissionne pour avoir diffusé de fausses informations sur la #Syrie”

Le professeur de communication politique de l'université King Saud, Ahmed Bin Rashid Bin Saeed, trouve la manipulation hilarante :

@LoveLiberty: Prenez un moment pour rigoler grâce à #Assad TV: directeur #AlJazeera Waddah Khanfar démissionne pour avoir fabriqué de fausses informations sur  #Syrie #Libye et #Yemen

Khanfar a été également critiqué pour ce qui est vu comme un lien entre Al Jazeera et les islamistes.

Blake Hounshell note :

@blakehounshell: Parmi les arabes modérés, la critique adressée à Al Jazeera sous le règne de @khanfarw est qu'il a fait prendre à la chaine une direction très islamiste.

Sur Twitter, le Libyen Libyan and Proud répond :

@libyanproud:  Je ne suis pas un laïc, j'aimerais juste avoir des perspectives différentes, mais 90% des commentateurs libyens étaient  des Frères musulmans sur Al Jazeera.

Pour The Big Pharaoh en Egypte, le départ de Khanfar est porteur d'espoir :

@TheBigPharaoh: Tout ce que je veux de la nouvelle direction de  Al Jazeera, c'est que cette chaine ne serve pas le programme politique de certaines forces politiques, les islamistes, pour ne pas les nommer.

Octavia Nasr, une personnalité des médias libanais, plaisante :

@octavianasr: ÉNORME NOUVELLE AVEC UN TIMING VRAIMENT INTÉRESSANT ! -> directeur de #AlJazeera Waddah Khanfar démissionne RT @halmustafa

TheZako, Libanais et qui tweete depuis Londres, n'est pas content de la nomination d'un membre de la famille royale qatari à tête de la chaine.

@TheZako: AlJazeera est officiellement une “chaine d'état”maintenant. Adieu le moindre gramme d'indépendance.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site