Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Etats-Unis : La pauvreté augmente chez les hispaniques

La situation de l'économie américaine continue de s'aggraver. Au taux de chômage national, s'ajoute les statistiques sur  la pauvreté qui touche à présent plus de 46 millions de personnes, c'est-à-dire 15.1% de la  population vivant aux Etats-Unis, selon les derniers chiffres du recensement [en anglais]. Les experts affirment que c'est le taux le plus élevé depuis 1993.

Les chiffres révèlent une réalité peu encourageante. Le revenu moyen par foyer a connu une chute de 2.3% depuis 2009, ce qui signifie que ces foyers n'ont perçu que 49 000 dollars US en 2010.  Le nombre de personnes sans couverture médicale avoisine les 50 millions et les personnes âgées de plus de 16 ans qui n'ont pas travaillé au moins une semaine sont passées de 83,3 millions en 2009 à 86,7 millions l'an passé.

Malheureusement, les minorités et en particulier les hispaniques n'échappent pas au spectre de la pauvreté.  Le revenu moyen a connu une baisse de 2.3%, passant de 39 667$ US à 37 759$ US en 2010, ce qui indique que ce groupe n'a toujours pas retrouvé le niveau qui était le sien en 1999 avant la chute de l'économie en 2001. Pour mettre en perspective la gravité de la situation, la pauvreté aux État-Unis dépasse même celle de certains pays latino-américains comme l'Argentine (8,1%), le Chili (9,8%) et l'Uruguay (6,3%)  et avoisine le taux de pauvreté du Brésil  (19,3 %), selon un rapport de la Commission économique pour l'Amérique latine et les Caraïbes (CEPAL).

Le blog USA español de Cristina F. Pereda a cité des chiffres consternants qui freinent la progression des hispaniques :

Tandis que le revenu par personne s'est réduit de 1,2% pour l'ensemble de la population, dans le cas des hispaniques, il a baissé de 3,5% entre 2008 et 2009. Le niveau de revenus des familles s'est aussi détérioré, se réduisant presque de 8%, suivis seulement par les Afro-Américains (avec une réduction de 11,8%) – comparaison faite  entre ces taux et ceux de l'an  2000.

Le blog GB Latino TV propose un reportage vidéo d'un journaliste argentin dans lequel même le présentateur se montre surpris devant le taux de pauvreté aux États-Unis alors qu'il présente un petit compte-rendu sur le sujet :

15,2% des Américains vivent dans la pauvreté, ce qui correspond à plus de 46 millions d'habitants soit le niveau le plus élevé depuis  1993,  a fait savoir le bureau du recensement de ce pays.

InmigranteTV fournit les mêmes résultats du recensement sur les familles hispaniques, et note aussi que le contexte actuel de l'économie s'assombrit pour l'administration Obama :

C'est une situation de plus très négative, surtout au moment où le Président vient de présenter un plan pour l'emploi avec lequel il espère stimuler l'économie.

Les réactions sur Twitter ne se sont pas faites attendre. PV Marketing (@pvmkt) partage une vidéo sur ce sujet :

Une vidéo qui dit qu'un #hispanique sur  quatre aux États-Unis est pauvre. http://goo.gl/bKMkX

Meredith Dodson (@dodsonadvocate) [en anglais] ne se montre pas surprise face à ces chiffres décourageants  :

Alarmant, mais pas du tout :( RT @alexcawthornedc: taux de pauvreté pour les Noirs et les Hispaniques   (>27%) deux fois supérieur à celui des Blancs  #povertydata #Census

Carmen Ortiz-McGhee (@ortizmcghee) se dit stupéfiée par la  pauvreté des enfants hispaniques :

37% des enfants en situation de pauvreté chez les hispaniques selon un nouveau rapport du recensement …Effrayant!

Alex Guerrero (@Vzla22 ) reprend les mêmes données dans son tweet :

Inacceptable: 15% des Américains vivent dans la pauvreté. Chez les Latinos, le taux est de  26,1%  soit 1 sur 4  >> http://1.usa.gov/pCOqCe #latism

Enfin, pour Eileen C. Rivera (@eileencrivera) les chiffres du recensement sont un nouveau mauvais présage pour les deux minorités les plus importantes des États-Unis  [en anglais]:

Encore de mauvaises nouvelles avec ce rapport du recensement : le taux de pauvreté chez les hispaniques s'est envolé à 26,6%, et pour les noirs il est passé à 27,4%  http://wapo.st/nF4sMS

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site