Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Deux suicides tragiques autour d'un blogueur “disparu”

La Campagne internationale pour les droits humains en Iran appelle à une enquête immédiate sur les deux récent suicides d'anciens prisonniers, amis de Kouhyar Goudarzi [français] blogueur et militant des droits humains, en isolement à la prison Evin de Téhéran depuis son arrestation par les services secrets iraniens le 31 juillet 2011. La police a arrêté et emprisonné Kouhyar Goudarzi, ainsi que plusieurs de ses amis, dont Behnam Ganji, le 22 et 31 juillet 2011. Une autre amie de Kouhyar Goudarzi, Nahal Sahabi, 37 ans, a été interrogée par les autorités. Après leur libération, Bhenam Ganji et Nahal Sahabi ont mis fin à leurs jours, le 1 septembre et le 28 septembre.

Bien qu'il soit toujours très délicat d'interpréter les motifs d'un suicide ou de l'attribuer à des raisons sentimentales, beaucoup de blogueurs iraniens sont d'avis que le traumatisme de la détention a poussé Behnam Ganji à mettre fin a ses jours. Le couple était supposé entretenir une relation, et leur histoire a beaucoup frappé.

Le blogueur Jahanzanan, a choisi [farsi] d'intituler son billet “La mort des amants”. Le blog a aussi republié un article de Masih Alinjead, une femme journaliste.

Aujourd'hui est jeudi. Une fille nommée Nahal aime un garçon,  Behnam Ganji. Behnam était un ami de Kouhyar, un militant et un manifestant, qui a été arrêté avec lui et libéré plus tard. Quand Behnam a été arrêté, les médias n'ont pas couvert l'information. Il s'est suicidé après sa libération…et maintenant Nahal a mis fin à ses jours…Il y a en a beaucoup qui sont dégoutés par le mot “petite amie”… mais j'ai vu ce matin qu'un journal a écrit :”La petite amie de Behnam s'est tuée après lui”… Dors, ma belle…

Après le décès de Behnam Ganji, Nahal avait publié un poème sur son blog [farsi] et partagé un lien vers une vidéo sur Youtube : La valse de mariage de Eleni Karaindrou.

Ensiloos écrit :

Behnam a subi des pressions terribles pour témoigner contre son ami Kouhyar. Kouhyar est toujours dans une prison du régime. Je tiens la République Islamique pour responsable de la mort de Behnam et Nehal.

Crazy Freedom Fighter dit :

Nehal, par son sommeil, réveille beaucoup d'entre nous. Elle nous rappelle à tous la valeur de l'amitié et de l'amour.

Goudarzi  est toujours en prison, bien que le lieu exact et les conditions de détention ne soient pas connus. Dans son dernier billet de blog, publié en 2009, Goudarzi appelait lui même [farsi] à la libération de deux activistes arrêtés.

Nous voulons rajouter que le suicide n'est pas inéluctable et que ceux qui éprouvent des pulsions suicidaires devraient demander de l'aide. Des sites tels que Suicide.org et Befrienders Worldwide, entre autres, offrent  un soutien confidentiel à ceux qui traversent une crise.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site