Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Iran : Où est mon camarade de classe ?

Il y a de nombreuses chaises vides dans les universités iraniennes.  Elles étaient occupées par des étudiants qui se sont volatilisés.  Certains ont été privés d'éducation pour des raisons religieuses, comme les membres de la religion minoritaire et persécutée bahá’íe (en français), d'autres sont en prison pour leurs activités politiques, ont été tués dans les rues ou forcés de quitter l'Iran.   Dans les meilleurs des cas, ils ont simplement été expulsés.

Cette année, le 7 décembre, journée des étudiants (en français) en Iran, Tahkim Vahdat, le principal syndicat étudiant du pays, a lancé un mouvement international, la “Campagne des chaises vides” pour commémorer les victimes qui ont perdu tout espoir de poursuivre leur éducation.  Une page Facebook a été créée et plusieurs vidéos ont été publiées sur YouTube en solidarité avec les étudiants iraniens persécutés et expulsés.  En voici trois…

George Washington University, USA

A Barcelone, Espagne

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=4535gGdL-qQ

Message du Canada pour un étudiant emprisonné

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site