Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Madagascar : Les ravages du cyclone Giovanna en vidéo et en photos

Le cyclone Giovanna a frappé Madagascar [en français] le 13 février, à 20h00 heure locale. Le cyclone, classé 4, accompagné de vents  dont la vitesse a atteint 194km/heure a arraché arbres et pylones électriques. Des communiqués officiels ont fait état d'au moins 10 morts [en anglais] au moment de la publication de ce billet. Les deux principales villes du pays, Antananarivo et Toamasina ont sombré dans le noir pour de longues heures avec les coupures d'electricité pendant l'une des plus ténébreuses Saint-Valentin que le Madagscar ai jamais connu.

Les citadins affectés par les inondations à Madagascar. Crédit photo : Minosoa Paniela

En dépit des conditions catastrophiques, les internautes et usagers des médias citoyens ont réussi à rendre compte des conséquences du cyclone dans leur région. Plus de 1 100 mises à jour sur Twitter (mot clef : #Giovanna ) ont évoqué le cyclone pendant les dernières 48 heures. Les Malgaches ont publié leurs photos sur Facebook et une  carte interactive a été mise en place afin de rassembler les informations des médias sociaux, ou envoyées par courriels et par SMS. Un blog consacré uniquement aux photos du cyclone a Madagascar a été créé.


Une carte interactive créée par un groupe de blogueurs malgaches

 

Voici quelques photos et vidéos qui donnent un petit aperçu de l'étendue des dégâts :

Des citoyens toujours souriants en dépit des inondations causées par le cyclone Giovanna, photo de @aKoloina

La rivière Imamba a englouti maisons et voitures à Sabotsy Namena, photo du blog http://giovanna77.blogg.org

Faire la queue au beau milieu des inondations, photo de Madaplus.fr

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site