Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Bahreïn : Où est Ali Abdulemam ?

Comme je vérifie tous les jours mes messages et notifications sur Facebook, je consulte aussi le profil de Ali Abdulemam. Tous les jours, je me demande s'il y a des messages de lui. Tous les jours, je vérifie son mur pour voir les messages de sa famille et les photos en espérant que je pourrais au moins savoir quelque chose sur lui. Je demande à mes amis et collègues à Bahreïn s'il y a des nouvelles d'Ali, et personne ne sait rien sur lui. Je me demande où est Ali maintenant. Ali, père de trois enfants, a disparu nous laissant nous interroger sur son destin. Pourquoi Ali a-t-il disparu ?
Je n'ai jamais connu Ali (à cause de mon ignorance). Il était un combattant de la liberté caché qui travaillait dur sans faire de bruit. Un jour, j'ai reçu une demande d'ami sur Facebook de la part d'Ali. J'ai accepté sa demande et commencé à suivre ses messages. Je n'étais pas au courant de son important travail pour les droits de l'homme et la justice sociale à Bahreïn. Il m'a envoyé la demande en août 2010. Le 4 septembre 2010, j'ai été choqué de savoir qu'Ali avait été arrêté.

Pourquoi Ali a -t-il été arrêté ?

Tout comme n'importe quel autre régime autoritaire, la monarchie de Bahreïn vise à faire taire toutes les voix critiques, y compris celles des blogueurs en ligne dont le seul crime est de décrire la réalité telle qu'elle est. Je ne vais pas décrire le travail d'Ali, comme de nombreux lecteurs de Global Voices le connaissent déjà à travers ses écrits. Il est le fondateur de Bahrein Forum ou “Multaqa Al Bahreïn.” Il est aussi un blogueur bahreïni. Pour moi, bloguer dans un endroit comme Bahreïn, c'est comme combattre dans une guerre dans laquelle vous savez que vous serez vaincu. Pour un brave guerrier ce qui importe le plus, c'est l'influence qu'il ou elle laisse derrière, et pas gagner la guerre elle-même.

Être dans une cellule d'une prison de Bahreïn n'a pas fait taire Ali. Nul ne pourra empêcher les écrivains et blogueurs de dire la vérité à l'ère d'Internet. Si Ali a été arrêté, alors, nous allons écrire sur lui, et son cas ne mourra jamais. Cependant, il est très brutal d'être arrêté pour uniquement avoir écrit sur ​​la situation dans son pays. Pour un écrivain, lui confisquer le droit à la liberté d'expression, c'est comme lui enlever la vie.

Le 14 février 2011, j'ai souhaité qu'Ali fut là. Je pensais à ce qu'Ali aurait pu écrire sur son mur sur Facebook. J'ai même créé dans mon imagination un billet qu'Ali aurait pu écrire sur la révolution à Bahreïn. Moins d'une semaine après la première étincelle de protestations, Ali a recommencé à publier le 23 février 23. Le roi de Bahreïn avait ordonné de libérer un certain nombre de militants, y compris lui.

J'ai été ravi. J'ai pensé que je pourrais enfin lire les messages d'Ali. J'étais certain qu'Ali aurait beaucoup à dire sur les manifestations et la répression brutale des civils innocents. Je pensais qu'Ali aurait eu beaucoup de choses à dire sur son blog sachant que les gens au Moyen-Orient se battaient pour leurs droits.

Ma joie a été anéantie à nouveau. Peu de temps après sa libération, Ali a disparu. Personne ne connait en quel endroit Ali se trouve maintenant, même pas sa famille ou ses proches amis. La seule chose que nous sachions d'Ali, c'est que le tribunal militaire de Bahreïn l'a condamné par contumace à 15 ans de prison. Pourquoi Ali a disparu ? Pourquoi Ali est-il condamné à une peine aussi sévère ? La seule réponse que j'aie est la suivante : ses mots font la différence et son activisme en ligne menace la légitimité d'un régime qui viole les droits de l'homme.

Si Ali lit mon billet aujourd'hui, je veux lui faire savoir que sa voix ne sera jamais réduite au silence. S'il ne peut pas partager ses écrits aujourd'hui, ses précédents billets et écrits résonnent encore dans le monde de l'activisme en ligne. En effet, il est comme l'un des pères du blogging dans le monde arabe.

1 commentaire

  • […] Bahreïn : Où est Ali Abdulemam ? · Global Voices en Français […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site