Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Corée du Sud : Le boeuf américain, surtout après le cas de vache folle, non merci !

Depuis la semaine dernière, la Corée du Sud connaît des protestations continues contre l'importation de bœuf des États-Unis depuis la découverte d'un cas de maladie de la vache folle en Californie. Le gouvernement coréen a envoyé son comité d'inspection aux États-Unis pour tenter d'apaiser la colère publique soulevée par ses promesses non tenues de suspendre les importations de bœuf immédiatement après la découverte de la maladie. Cependant, le manque de contrôle de la part du comité d'inspection lors de l'investigation et le processus de sélection partial de ses membres ont aggravé la méfiance des Sud-Coréens envers leur gouvernement.

Le Ministère de l'alimentation, de l'agriculture, de la forêt et de la pêche sud-coréen a mandaté un comité d'inspection de neuf personnes qui a vérifié le bétail infecté et les installations américaines de conditionnement juste après la détection de la maladie. Ils sont revenus pour annoncer [en anglais], le 11 mai 2012, que le bœuf américain ne présentait pas de réelle menace sanitaire pour les humains et en ont conclu que le pays conserverait son régime d'inspection de quarantaine sur le bœuf sans en arrêter l'importation, une solution qui contredit complètement la promesse du gouvernement faite en 2008. Le public coréen a répondu à ce résultat par de vives discussions et critiques en ligne.

IamPeter, un blogger politique populaire en Corée du Sud a précisé [en coréen] la raison de cette méfiance publique par rapport à la version officielle :

원래 광우병 미국 현지 조사단은 정확한 실태 파악을 위해 발병 농장 방문, 사체의 조직 검사 등 모든 의혹을 밝힐 수 있는 조사를 하기로 되어 있었습니다. 그러나 지금 광우병 미국 현지 조사단은 미국 측이 허용하는 장소만 가서 구경만 하고 있습니다. 광우병 발병 현지 목장 방문은 아예 하지도 못했고, 광우병 소의 사체 조직 검사도 미국 측에 의해 좌절됐습니다. 도축장 방문도 수출용이 아닌 내수용 도축장에만 갔다 왔습니다. 결국 광우병 미국 현지 조사단이 했던 일은 아무것도 없습니다. 그저 미국이 보여주는 지정된 코스를 충실하게 견학만 하고 있습니다.

Le comité d'inspection était censé entreprendre une inspection poussée comprenant la visite des fermes où la maladie a été décelée et la biopsie des vaches mortes afin d'écarter tout soupçon. Cependant, le comité d'inspection s'est contenté de faire le tour de certains lieux où les États-Unis les avaient autorisés. Il n'ont même pas pu s'approcher de la ferme où est apparue la maladie et la biopsie a également été refusée par les États-Unis. De plus, la visite des établissements d'emballage de la viande a été limitée aux établissements locaux et non aux structures traitant le bœuf devant être exporté à l'international. En résumé, le comité d'inspection n'a rien fait. Ils ont fait un visite de terrain sur certains endroits et sont restés sur le parcours de visite qui leur a été planifié par les Américains.
protest_may12_brochure

Brochure de protestation contre l'importation de bœuf américain, planifiée le 12 mai (à gauche). Image partagée par l'utilisateur de twitter @hudanchu

Des commentaires moqueurs tournant le comité d'inspection en ridicule ont inondé les blogs et la Twittersphère. Lee Hyang-ah commente [en coréen] ci-dessous un article de presse à ce sujet :

세금으로 미국여행 잘하고왓지뭐…자기들이 미국가서 광우병조사한다고하면 아이고 오시느라고 고생많았습니다. 앉아서 커피나 먹으면서 같이 얘기해봅시다. 이럴줄알앗나?? 뭔 뜻으로 조사단을 보냇는지 모르겟다.

Ils se sont payé un bon séjour aux États-Unis avec l'argent des contribuables. Est-ce qu'ils s'attendaient vraiment à ce que les États-Unis les accueillent à bras ouverts pour venir faire une investigation sur la maladie de la vache folle ? Est-ce qu'ils croyaient vraiment que les États-Unis leur diraient : “Vous avez dû faire long voyage. Venez vous asseoir et nous allons discuter du problème autour d'un café” ? Vraiment ? Je ne vois pas la raison d'envoyer un tel comité d'inspection.

Un utilisateur du net @555773 a tweeté [en coréen] :

[…]농장에도 방문도 못하고 조사한 결과가 이상이 없다며 검역 강화에만 치중하면서 중단은 하지 않고 국민의 불안감만 안기고 있는 정부를 신뢰할수 없다

Ils (se référant au comité d'inspection de la maladie de la vache folle) n'ont même pas visité la ferme (où la maladie à été décelée). Le gouvernement s'efforce de nous persuader que le bœuf américain est sûr et veut continuer à se concentrer sur le maintien du régime de quarantaine, au lieu de suspendre les importations. Ce genre de comportement rend le peuple sud-coréen plus anxieux et surtout plus méfiant envers le gouvernement actuel.

Baek Chan-hong (@mindgood) a tweeté [en coréen] :

헛물만 켜다온 광우병 조사단 “미국산 쇠고기 안전” 결론…그럴거면 이메일로 조사하지.

Le comité d'inspection mandaté a été complètement inutile. Et ils ont conclu que le bœuf américain était sûr. Est-ce là tout ce que nous pouvons obtenir ? Dans ce cas-là, ils auraient mieux fait d'inspecter l'affaire par e-mail.

Un autre utilisateur Twitter @korea486 a tweeté [en coréen] :

광우병 조사단 귀국,미국 쇠고기 이상 없다고 발표했군요! 광우병 조사단? 관광단 유람단 아니였나? 이 이인간들 미국소 먹을까요? 안 먹을까요?

Le comité d'inspection de la maladie de la vache folle est rentré des États-Unis et a annoncé qu'il n'y avait aucun problème avec le bœuf américain. Et ils osent s'appeler un comité d'inspection ? Pour moi, c'était plutôt un comité de vacances. Qu'est-ce que vous en pensez : vont-ils manger du bœuf américain à l'avenir ?

Cho Neung-hee(@mbcpdcho), producteur à la MBC et ex-producteur en chef d'émissions de journalisme d”investigation “PD Notebooka tweeté [en coréen] :

조사단장을 맡은 주이석 질병방역본부장은 지난 2008년 4월 미국쇠고기 졸속협상시 협상단 실무담당자였다. 2008년 6월에는 PD수첩 제작진을 형사처벌해달라며 대검찰청에 수사의뢰서를 제출하고 관련 진술을 한 사람으로 조사의 객관성과 공정성이 의심된다.

Le chef du comité d'inspection Joo E-suk, également à la tête du bureau de la quarantaine animale, a en fait été celui qui a géré la paperasse administrative pendant le processus de négociations sur l'importation de bœuf américain, en avril 2008. En juin 2008, il a même exigé une investigation des reporters de PD Notebook (qui ont traité des dangers de la maladie de la vache folle) par le Bureau du Procureur Général et ont effectivement témoigné contre nous. J'émets de forts doutes sur l'objectivité et l'impartialité de cette investigation.

Certaines dépêches ont révélé que des scientifiques et des universitaires opposés à l'importation de bœuf américain ont été exclus du comité.

Le gouvernement soutient que le cas le plus récent en Californie est un cas très rare et atypique, et qu'il est très peu probable qu'il ait été causé par l'alimentation des animaux. Cependant, un autre tweet [en coréen] de Cho fait référence à des représentants américains des administrations Clinton et Obama disant qu'ils ne pouvaient vérifier pour l'instant s'il y avait un éventuel lien entre la maladie et l'alimentation des animaux et qu'ils ne pouvaient confirmer l'origine de ce cas atypique. Cho ajoute [en coréen] :

[…] 학자들의이 반론으로 미국정부도 그 원인을 모른다고 후퇴했는데.. 유독 한국 농식품부는 사료가 원인이 아니라고 ‘추정'된다며.. 그러니 안전하다며.. 국민을 설득하려는지 참으로 안타깝군요. 사전예방의 법칙! 어디갔어?

Face aux arguments des universitaires, même le gouvernement américain a dû reculer et admettre qu'il ne connaissait pas les vrais raisons de l'apparition de la maladie. Malgré tout, le Département de l'Alimentation et de l'Agriculture Sud-Coréen “suppose” à lui seul que l'alimentation animale n'est pas la cause du problème, et qu'il n'y a donc pas de danger. C'est vraiment pitoyable de les voir s'efforcer de convaincre les Coréens. Où est passée la loi de la “Prévention” (en matière de santé publique) de notre pays ?

Après son analyse, IamPeter ajoute [en coréen] :

“정형 광우병은 없어졌다”고 했는데, 세계동물보건기구(OIE)의 2011년 광우병 통계에는 총 광우병 29건 중 정형 26건, 비정형 3건으로 나와 있습니다. […] 광우병에 대한 과학적인 결론은 100% 진실이 없습니다. 아직 정확하게 규명되지 않은 일들이 많기 때문입니다. 그렇기에 더욱 위험합니다. 과학적으로 규명되지 않았기에 위험하지 않다는 주장은 ‘바다의 깊이를 현재 모른다'라고 말해놓고, ‘그러니 빠져도 괜찮다'라는 말과 다를 바가 없습니다.

Le gouvernement a dit que les cas “typiques” de la maladie ont disparu. Mais selon les statistiques de l'OIE [note : l'OIE est l'acronyme de “l'Office International des Épizooties”] sur la maladie de la vache folle en 2011, sur les 29 cas de maladie de la vache folle, 26 cas étaient “typiques” et trois étaient “atypiques” […] Il n'existe encore aucune vérité prouvée scientifiquement à 100% dans la controverse sur la maladie de la vache folle, étant donné qu'il reste de nombreux éléments à démontrer. C'est cela qui rend la situation plus dangereuse. La logique (du gouvernement sud-coréen actuel) est : “Il n'y a pas de danger puisque le risque de la maladie n'a pas encore été prouvé scientifiquement”. Pour moi, c'est comme si l'on disait : “Nous ne connaissons pas encore la profondeur de l'océan, alors nous pouvons plonger dedans sans danger”.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site