Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Japon : Les militants contre la chasse à la baleine ont touché un point sensible

Les autorités japonaises chargées de la chasse à la baleine et des militants opposés à cette chasse s'accusent mutuellement après qu'un baleinier est entré en collision avec deux navires du groupe de conservation de la faune et de la flore marines Sea Shepherd dans les eaux antarctiques le 20 février 2013.

L'incident a donné un aperçu des rapports complexes du pays avec la chasse à la baleine, alors que de nombreux internautes japonais, indépendamment de leur opinion sur la pratique, se sont ligués contre Sea Shepherd et ont dénoncé ce que certains ont appelé l'indignation sélective du monde contre la chasse à la baleine japonaise.

Des militants de Sea Shepherd, une organisation basée aux États-Unis, maintiennent que le navire-usine de 8 000 tonnes Nisshin Maru a violemment percuté deux des navires de l'organisation, le Bob Barker et le Steve Irwin, ainsi que son propre navire-ravitailleur, le pétrolier sud-coréen Sun Laurel.

L’Institut japonais de Recherche sur les Cétacés, l'organisme quasi-gouvernemental en charge de la chasse à la baleine, conteste la version des événements du groupe anti-chasse à la baleine, affirmant que les navires de Sea Shepherd ont fait une tentative “téméraire” [anglais, en] de sabotage des opérations de ravitaillement du Nisshin Maru, provoquant la collision. Personne n'a été blessé au cours de l'incident.

La Commission internationale de la chasse à la baleine a interdit la chasse commerciale en 1986. Ces dernières années, le Japon a capturé entre 400 et 1 000 baleines par an [en] dans le cadre de ce qui y est appelé “recherche scientifique” et la viande est vendue en tant que sous-produit sur le marché libre au Japon, malgré l'appétit décroissant pour la viande de baleine dans le pays. Des critiques [en] ont appelé l'Institut de Recherche sur les Cétacés une ruse pour continuer la chasse commerciale malgré le moratoire.

Des critiques ont également accusé Sea Shepherd d'utiliser des tactiques aggressives, par certaines moments violentes pour stopper la chasse à la baleine par le Japon. Quelques jours après ce dernier affrontement, la Cour d'Appel du 9e Circuit des États-Unis, statuant sur une affaire distincte engagée contre l'organisation par l'Institut japonais de Recherche sur les Cétacés en novembre 2011, les a qualifiés de pirates.

Image from Institute of Cetacean Research.

Image de la collision, par l'Institut de Recherche sur les Cétacés.

Après la collision, de nombreux internautes japonais ont utilisé les médias sociaux pour condamner Sea Shepherd sans explicitement exprimer leur soutien à la pratique de la chasse à la baleine de leur pays, un signe du point de vue nuancé du peuple japonais sur la pratique.

Dans un sondage en ligne sur la nouvelle plateforme de sondages zzhh.jp [japonais, ja], il a été demandé aux internautes de dire s'ils pensent que l'intervention de Sea Shepherd sur la chasse à la baleine japonaise est un acte criminel. Un grand nombre des 210 internautes qui ont participé ont répondu qu'ils la considéraient comme un crime indépendamment de leur opinion vis à vis de la chasse à la baleine. L'internaute @naoki_ma [ja] a commenté :

調査捕鯨に反対するのは自由だが、彼らの行動はどうひいき目に見ても国際法に違反する行為。欧州の捕鯨国に対して批判活動を展開していなことを見れば人種蔑視を感じざるを得ない。正当防衛を含めた毅然とした対応を

Sea Shepherd a le droit de protester contre la recherche sur la baleine, mais leur comportement semble manifestement enfreindre la loi internationale même si j'ai essayé d'être de leur côté. Ceci dit, [Sea Shepherd] ne proteste pas contre la chasse à la baleine dans les pays européens, je ne peux pas m'empêcher de penser qu'ils ont une sorte de mépris [envers le Japon]. Je demande au gouvernement de se montrer déterminé et de considérer des mesures d'auto-défense.

La couverture médiatique au Japon sur l'opposition à la chasse à la baleine a été relativement faible comparée à celle consacrée au sujet par les médias internationaux, comme c'était le cas pour la chasse à d'autres mammifères marins [en] par le Japon.

Mais les informations sur l'affrontement entre le baleinier et les bateaux de Sea Shepherd ont dominé les gros titres en Australie, l'un des plus importants soutiens de Sea Shepherd. L'auteur japonais Kaz Hagiwara (@reservologic [ja]), qui vit en Australie, a observé sur Twitter :

@reservologic: 今朝から豪州のニュースは、日本の調査捕鯨船が豪州領海内でシーシェパードを暴力的に妨害したという記事で持ち切り。国政選挙が近くなると出てくる日本の捕鯨問題はオーストラリア政府の定番スピンなのだった。そういやギラード首相の支持率は最低。http://bit.ly/VJ8KMg

@reservologic : La couverture médiatique en Australie ce matin a été noyée par les actualités concernant le navire japonais de recherche sur les baleines violemment entré en collision avec le Sea Shepherd dans les eaux territoriales australiennes. Les questions autour de la chasse à la baleine au Japon reviennent toujours quasi systématiquement à l'approche d'une élection. À noter que la cote de confiance du Premier Minstre Julia Gillard est en baisse en ce moment.

Mais malgré la nette opposition japonaise à Sea Shepherd, les opinions sur la réelle question de la chasse à la baleine ne sont pas si unanimes. Certains réfléchissent à l'incohérence sur l'abondance de viande de baleine disponible sur les marchés en ligne [ja] et hors ligne comme sous-produit de la recherche sur les baleines. L'utilisateur Twitter @one_one_nine [ja] a demandé :

@one_one_nine: 調査捕鯨といいながら、市場には相当量出回っているのは何故なんだ? RT @lllpuplll: 捕鯨はだめ。クジラさんが可哀想、といいながら、ブタさんやウシさんを平気で食らう日本。日本人は、自分の足下をよく見つめるべき。

@one_one_nine : Alors comment se fait-il qu'une quantité substantielle de viande de baleine soit disponible sur le marché alors qu'ils affirment que c'est à des fins de recherche ? QT@lllpuplll : Pas de chasse à la baleine parce que c'est dommage alors que vous dévorez des cochons et des vaches ? Les Japonais devraient être plus conscients de leur position.

Le soutien financier du Japon pour la chasse à la baleine a aussi attiré les critiques sur son propre sol selon lesquelles ces fonds pourraient être bien mieux dépensés autrement. Miyako Maekita (@maekitam), qui est à la tête de l'agence de publicité ‘verte’ Sustena, a soulevé [ja] sur Twitter en octobre 2012 la façon dont le budget destiné aux opérations de reconstruction à Ishinomaki, qui a subi d'importants dégâts engendrés par le séisme majeur et le tsunami de mars 2011, a été détourné vers la chasse à la baleine :

@maekitam:【23億円】震災復興予算が南極海調査捕鯨事業へ23億円。被災捕鯨地宮城県石巻市「恩恵ない」と指摘。調査捕鯨費18億円+シーシェパード対策費4億8千万円。捕鯨と鯨肉販売行う日本鯨類研究所は水産庁次長OBが理事長、役員10人うち3,4人が天下り。これ火事場泥棒。#今日の数字

@maekitam : 2,3 milliards de yen ont été alloués à la recherche sur les baleines en Arctique à partir du budget de reconstruction suite à la catastrophe. La ville d'Ishinomaki, frappée par la catastrophe, dans la Préfecture de Miyagi [zone de chasse à la baleine] a protesté en disant que “ceci n'aide pas notre communauté.” 1,8 milliards de yens pour la recherche sur les baleines + 480 millions de yen de budget pour contrer Sea Shepherd. L'Institut de Recherche sur les Cétacés, qui s'occupe de la chasse et de la vente de viande de baleine, est consistué d'anciens membres du gouvernement “parachutés” là. L'ancien vice-directeur de l'agence des pêches en est le directeur général, trois ou quatre anciens membres du gouvernement “parachutés” parmi les 10 membres. C'est du vol. 

Mais les défenseurs de la pratique, malgré l'image de cruel chasseur de baleines du Japon dans la presse, soulignent la croyance populaire japonaise qui considère les baleines comme divines [ja]. Un utilisateur Twitter a signalé [ja] l'année dernière le fait que le Japon possède dans certaines régions des mémoriaux dédiés aux baleines mortes :

東北の鯨神社では日本が江戸時代から現在に至るまで捕鯨した全ての鯨を奉っており、全てに戒名を与えている。 日本は世界で最も鯨を大切に扱い、鯨の生命一つ一つを歴史に残し、長年にわたって鯨の慰霊をしている。しかし、シーシェパードががそのような事をしたと言う話は一回も聞かない。

À Tohoku [au nord-est du] Japon, il y a un sanctuaire célébrant les baleines, comme mémorial pour toutes les baleines avec leurs noms. Le Japon a traité les baleines le mieux du monde, et depuis longtemps, soulageant l'esprit des baleines après leur mort. Je n'ai jamais entendu Sea Shepard faire ce genre de chose.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site