Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

“Elysium”, un film qui éclaire l'immigration aujourd'hui ?

L'action du film Elysiumavec Matt Damon et Jodie Foster, se déroule en 2155, mais interroge le système de santé des États-Unis et l'impact qu'aurait sur lui une vaste réforme des lois sur l'immigration.

Le film, réalisé par Neill Blomkamp, se déroule dans un habitat spatial sophistiqué appelé Elysium parallèle à une planète Terre surpeuplée et ravagée (note : ce billet dévoile des éléments de l'intrigue du film).

Matt Damon dans son rôle de leader sur «Elysium». Photo prise à partir de YouTube.
Matt Damon, joue le rôle principal dans “Elysium”. Photo  YouTube.

Elysium est l'histoire un ancien forçat nommé Max (Mat Damon), dont l'état de santé déplorable l'oblige à solliciter les services d'un leader politique criminel qui veut aussi mettre la main sur les ressources médicales exceptionnelles d'Elysium pour soigner les Terriens malades. Ils vont affronter la malveillante ministre de la Défense Delacourt (Jodie Foster),  qui empêche impitoyablement les habitants (ou comme on les appelle dans le film, les “clandestins”) d'entrer dans Elysium.

Au début du film, un vaisseau spatial transporte un grand nombre d'immigrants cherchant à entrer dans l'Elysium, ce que Delacourt ordonne sans relâche de contrer. Même si c'est de manière différente, les préoccupations d'ordre public ont été un élément important dans l'adoption de la loi S.744 [anglais, comme les liens suivants] le 27 Juin 2013, afin de stopper l'afflux des immigrants aux frontières.

Elysium donne à penser que la raison principale de ces “clandestins” pour fuir la planète Terre à la recherche d'une vie plus confortable est semblable à celle pour laquelle de nombreux immigrants décident de traverser la frontière et de trouver une vie meilleure aux Etats-Unis (bien sûr, les États-Unis étant l'”Elysium” pour tous les immigrants pleins d'espoir provenant d'outre-mer).

Le film montre aussi que si les immigrants vont à l'Elysium pour trouver de meilleurs soins de santé, mais  ils doivent en devenir citoyens pour en bénéficier. Dans la vraie vie, de nombreux immigrants sans papiers sont confrontés au même problème.

Avant d'entrer dans le vif des discussions sur l'immigration, des blogs comme ThinkProgress expliquent que Elysium est loin d'expliquer pourquoi les soins de santé dans le vaisseau spatial sont meilleurs que sur la Terre :

Mais Elysium devient inconsistant lorsqu'on y regarde de près et manque à sa mission de dire la vérité au pouvoir, en raison de son incapacité à répondre à une question simple : pourquoi les soins de santé sont rares sur Terre dans le monde d'Elyseum ? Le film nous montre comment la vie sur Elysium est plus confortable et satisfaisante que la vie sur terre, à bien des égards, mais Blomkamp se limite à montrer des terriens qui veulent aller sur Elysium principalement pour obtenir des capsules médicales qui peuvent guérir même des maladies graves avec une seule et rapide analyse.

ThinkProgress continue en disant :

Et à la fin du film, ils l'obtiennent. Après que Spider et Max ont téléchargé sur l'unité centrale d'Elysium un programme qui fait de chacun sur Terre un citoyen, et donc en mesure d'être scanné par les dispositifs, les navettes pleines de capsules décollent de la Terre où les gens de toutes les races, sexes, et croyances y affluent pour en bénéficier. Ce n'est pas comme s'il y avait une pénurie de matériel médical. Il se pourrait qu'il y ait d'autres raisons que l'accès aux soins de santé soit limité, mais le film ne les fait pas ressortir particulièrement.

En rapportant ces considérations à la vie réelle, on peut supposer que la légalisation de 11 millions d'immigrants aux États-Unis permettra d'assurer une meilleure qualité de vie pour elles. Comme l’Immigration Policy Center (Centre de politique de l'immigration) le souligne:

Inclure les immigrants légaux dans le système de soins de santé, non seulement renforcera le système, mais, c'est aussi une part essentielle de leur intégration dans la société américaine. Outre travailler, payer des impôts et apprendre l'anglais, les immigrés légaux devraient être en mesure de payer leur juste part pour avoir des soins de santé abordables comme tout le monde.

Lorsqu'on lui a demandé si le film dépeignait les conditions de vie dans 140 ans, Blomkamp a répondu : “Non, non, non. Ce n'est pas de la science fiction. C'est aujourd'hui [que ça se passe]. C'est maintenant. “

En matière d'immigration, Blomkamp n'est peut-être pas si loin de la vérité.

Le film s'ouvre sur le jeune Max envisageant une vie dans Elysium alors que la religieuse qui le soigne lui explique que sa vie est destinée à un plus grand but, tout cela en espagnol.

Elysium peint les Etats-Unis comme un pays devenu majoritairement latino et dont la langue officielle est l'espagnol, avec les panneaux dans les administrations locales et les usines en espagnol à gros caractères et les forces de l'ordre appelées “Policía.”

De nombreux spécialistes estiment que d'ici 2050, les Hispaniques et les autres communautés de couleur deviendront le plus grand groupe ethnique de l'Amérique, nous n'aurons donc pas à attendre jusqu'en 2154 pour voir cela se réaliser. Ouvrir la voie à la citoyenneté à tous les résidents des États-Unis qui le désirent pourrait devenir une aubaine pour l'avenir plutôt que plutôt que d'assombrir la planète (ou dans ce cas, les Etats-Unis).

Enfin, une des conclusions que nous pouvons également tirer du film est qu'aucune société, aussi parfaite qu'elle entende l'être, ne peut être aveugle à ses habitants et leurs besoins;  et dans le cas de l'immigration c'est la première étape vers une compréhension des histoires individuelles.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site