Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les pandas volent la vedette aux ours noirs de Taïwan

The exhibition of 1600 pandas and 200 Formosan black bears. Photo by figarotwo. CC: NC.

L'exposition de 1.600 pandas et 200 ours noirs de Formose. Photo figarotwo. CC: NC.

Le bébé panda Zai Yuan est mis en vedette par les médias taïwanais depuis sa naissance en juillet 2013. Beaucoup sont allés au zoo de Taipei pour voir l'ourson, certains se sont demandés pourquoi un panda avait reçu autant d'attention médiatique par rapport aux l’ours noirs de Formose, considérés depuis 2001 comme les animaux les plus représentatifs de la faune taïwanaise. Les parents de Yuan Zai étaient des cadeaux que la Chine continentale a offerts à Taiwan et ils sont considérés à ce titre comme ayant un rôle diplomatique.

Depuis ce janvier, en plus de la couverture médiatique constante des pandas du Zoo de Taipei, la Ville de Taipei a accueilli une exposition de 1.600 pandas en papier mâché, conçus par Paulo Grangeon pour la préservation de la faune. L'artiste a aussi réalisé 200 ours noirs de Taïwan et une rainette en papier mâché pour l'exposition,  mais le public a accordé une attention particulière aux pandas. Certains ont critiqué le rôle actif du gouvernement dans la promotion publique des pandas. 

Kuo-Chang Lin, le chef de la section de la protection de la faune au Bureau des Forêts, a tenté de clarifier la situation en expliquant la source de financement [chinois] pour les pandas :

Satire on the lack of attention given to Formosan black bears: the mother bear paints her baby bear white while saying, 'It is my fault for letting you grow up here.' By 布魯斯 (Bruce). CC: NC. CC: NC.

Une caricature sur le manque d'attention accordée aux ours noirs de Taïwan : la mère ourse peint son bébé en blanc en disant: ‘C'est ma faute de te laisser grandir ici. Par 布魯斯 (Bruce). CC: NC. CC: NC.

最近很多人質疑:政府只關心大陸來的貓熊,反而對本土的台灣黑熊不聞不問。
其實農委會(林務局、特生中心)、各國家公園對黑熊的保育工作每年投入的經費也有好幾百萬,倒是沒給貓熊一毛錢。貓熊的經費都是台北市立動物園自己編的,但他們確實很會行銷,廠商業者贊助資源更多。

Beaucoup m'ont récemment posé cette question : pourquoi est-ce que notre gouvernement semble s'intéresser seulement aux pandas, [qui sont des cadeaux] de la Chine et pas aux ours noirs de Taïwan ?

Le Conseil de l'Agriculture et des Parcs nationaux de Taïwan engage actuellement plusieurs millions de dollars pour la sauvegarde des ours noirs. D'autre part, le gouvernement ne finance pas la conservation des pandas. Le zoo de Taïpei, qui est partiellement financé par la Ville de Taïpei, a son propre budget pour les pandas. Beaucoup de fonds pour les pandas ont été recueillis chez des entreprises qui voulaient se faire de la publicité.

Mei-Hsiu Huang, la Présidente de l'Association taïwanaise pour la conservation des ours noirs [chinois], souhaite [chinois] que plus d'attention soit accordée aux ours noirs de Taïwan:

貓熊是國際上公認的保育代言人。例如,世界自然基金會(WWF)以貓熊為會徽,作為保護所有生物的象徵。因此,對我們而說,貓熊之所以來台灣,不就是來關心牠的熊族至親台灣黑熊嗎?當我們對這位嬌客善盡待客之道的同時,自然不該忽略其初衷。

Le panda est reconnu à l'échelle mondiale comme un symbole de la préservation de la faune. Par exemple, le World Wildlife Fund (WWF) utilise une image de panda comme logo, et, par conséquence, le panda est devenu un symbole de la conservation de toutes sortes d'animaux sauvages. Nous pouvons donc dire que ces pandas-là sont venus à Taïwan pour visiter leurs proches, les ours noirs de Taïwan, ce qui aidera à promouvoir la conservation de ceux-ci. Tout en traitant bien nos invités les pandas, nous ne devrions pas ignorer l'intention initiale [relative à la conservation des ours noirs].

Mme Huang a en outre expliqué la situation difficile [chinois] à laquelle les ours noirs de Taïwan faisaient face:

相較於野外貓熊2千隻的族群量,台灣黑熊若據最近的估計資料則僅約為200-600隻。同樣身處瀕臨絕種的窘境,台灣黑熊不僅族群數量更讓人擔憂,其所面臨的持續威脅和困境更是來台的貓熊所難想像,這些包括政府和民眾對於台灣黑熊的保育承諾和行動不足、保育和研究的資源短缺、非法狩獵、野味和中藥市場持續發展等等。綜觀過去20年國內關於台灣黑熊的各項保育經費,每年約2百萬元,總計約4千3百萬元,相當於日本政府對其黑熊單單一年的經費挹注。

Il y a environ 2.000 pandas sauvages ici. Selon des estimations récentes, il y a seulement environ entre 200 et 600 ours noirs de Taïwan. Les deux espèces d'ours sont en danger, mais la situation des ours noirs de Taïwan est particulièrement inquiétante. Les pandas qui ont voyagé à Taiwan [avaient grandi dans la meilleure zone de conservation au monde] ; ils ne pourraient jamais imaginer les menaces auxquelles les ours noirs font face ici. Le gouvernement et les gens ne s'engagent pas suffisamment dans les activités de conservation, le financement pour la recherche et la conservation manque, la chasse illégale aux ours à des fins médicales ou alimentaires augmente. Si nous regardons le budget annuel pour les ours noirs de Taïwan au cours des 20 dernières années, nous verrons qu'il s'agit d'environ 2 millions de nouveaux dollars taïwanais (environ 65 000 dollars américains).  Au cours des 20 dernières années, nous avons dépensé 43 millions de nouveaux dollars taïwanais (environ 1,4 millions de dollars américains) au total, ce qui égale le budget annuel pour la conservation de l'ours noir au Japon.

A poster from the #Congressoccupied protest. The black bear is saying, 'Let us save our own country.' Photo by Chao-Hua Wang. CC: NC.

Une affiche de la contestation #Congressoccupied. L'ours noir dit: ‘Laissez-nous sauver notre propre pays’. Photo par Chao-Hua Wang. CC: NC.

En mars 2013, l'ours noir de Taïwan est officiellement devenu la mascotte du Bureau du tourisme de Taïwan [chinois] responsable de la promotion du tourisme à Taïwan. Lors des manifestations contre le controversé accord commercial sur les services trans-détroit avec la Chine, l'ours noir de Taïwan a aussi été choisi par certains manifestants comme un symbole de Taïwan.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site