Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Les prix de l'immobilier, un choc pour les expatriés à Hong Kong

Hong Kong est l'une des villes plus chères en raison des loyers trop élevés de l'immobilier. Photo de l'utilisateur Flickr Christopher Lance CC: AT-NC-SA

Hong Kong est l'une des villes plus chères en raison des loyers trop élevés de l'immobilier. Photo de l'utilisateur Flickr Christopher Lance CC: AT-NC-SA

Hong Kong apparaît dans plus d'un classement parmi les villes les plus chères du monde pour une raison simple. Les prix de l'immobilier de la métropole sont très élevés, et avec plus de 7 millions de personnes entassées dans 1104 km2, il n'y a tout simplement pas assez de terres pour tout le monde.

Les expatriés affluent vers la ville pour la qualité de vie et les possibilités de travail abondantes, mais beaucoup disent que les loyers dans l'immobilier sont trop chers pour le travailleur moyen.

Bennettleung a diffusé ses griefs contre ​​le coût élevé de la vie sur le forum Asia Xpat :

L'appartement de 300 pieds carrés [28 M2] le moins cher sur l'île de Hong Kong coûte au minimum de 6 000 [774 USD] à 7 000 dollars de Hong-Kong ($HK) [903 USD], soit la moitié de votre salaire. L'alternative, c'est de vivre à côté de drogués et de prostituées dans une sorte de ghetto avec salle de bains commune pour réduire votre coût de la vie à 2 500 K $ [322,4 USD]. Comprenez-le, les loyers sont extrêmement coûteux à HK

Si un travailleur expatrié lambda vit seul à Hong Kong, un simple studio dans le quartier prisé des Mid-Levels avec environ 450 à 600 pieds carrés [41,8 à 55,7 M2], lui coûterait 12 000 à 16 000 dollars de Hong Kong [1548 à 2064 USD] par mois alors qu'un plus grand appartement coûterait environ 20 000 à 45 000 (2 580 à 4 804 USD). Un hébergement à proximité des commerces ou dans les zones haut de gamme peut atteindre 30.000 à 50.000 [3 870 à 6 449 USD]. Pour un couple ou une famille avec des enfants qui ont besoin de plus d'espace, les loyers peuvent même dépasser ces niveaux.

Bien sûr, si un expatrié est prêt à vivre un peu loin des centres d'affaires, tels que la périphérie l'île de Lantau, où il a besoin d'environ 60 minutes en ferry ou en métro pour se rendre à Central District, le loyer peut être réduit de moitié. En effet de nombreux expatriés qui n'ont pas d'indemnité de logement de leur employeur choisissent de vivre sur les îles périphériques et les Nouveaux territoires.

Il y a des aspects positifs à la vie de Hong Kong, comme le faible coût des services publics, comme les téléphones mobiles, Internet et l'électricité ou bien le transport. Par exemple, Axptguy38 a évalué les coûts :

HK a des loyers élevés, oui. Cependant, elle a aussi de très faibles taux d'imposition, des transports en commun pas chers, des vêtements et de la nourriture pas chers.

Comme résultat des efforts du gouvernement pour calmer le marché immobilier, les prix de l'immobilier résidentiel devraient diminuer lentement. En outre, les ensembles résidentiels de grande envergure dans les secteurs lucratifs comme Sham Shui Po et à Ma On Shan sont vendus à un prix réduits pour les résidents locaux, ce qui attirera des investisseurs qui loueront leurs propriétés.

Cependant, la pénurie de logements abordables est devenu un énorme défi pour la communauté locale. Même si on s'attend à une chute des prix de l’immobilier de 10% à 15% en 2015, la classe moyenne locale trouve toujours les prix trop élevés à Hong Kong. Ils ont bondi de 117,2% de 2008 à 2012. Il est inévitable que les expatriés continueront à sentir le coût élevé de la vie dans cette ville.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site