Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Un pot de fleurs écolo, le pot indien en fibre de coco

Plant vases made of coir are the new export materials. Surprisingly being quite cheap these eco-friendly materials haven't found a market in India. Image by Subhashish Panigrahi. Used with Permission.

Pots de fleurs en fibre de coco, des contenants écolo et très économiques. Image de Subhashish Panigrahi sous licence  CC-by-SA 4.0.

Les pots de fleurs dans la photo ci-dessus sont faits de fibre de coco, un déchet de la production de noix de coco. Cette fibre est naturelle et extraite de l'intérieur de la coquille dure de la noix de coco. Elle est communément utilisée en revêtement de sol, paillassons, matelas, cordes et tapis tissés.

La fibre de coco constitue environ un tiers du fruit et est biodégradable. Ces déchets étaient d'habitude jetés, mais sont maintenant de plus en plus souvent utilisés comme contenant, comme engrais et substrat car la fibre se décompose graduellement et naturellement et peut devenir sous trente jours un engrais 100% naturel qui bénéficie aux plantes.

Utiliser ces pots en coco qui peuvent être plantés directement en pleine terre pourrait éliminer les 100 millions de pots en plastique qui finissent dans les poubelles. 

Le Cocus nucifera pousse dans de nombreux pays tropicaux mais est exploité de façon commerciale principalement en Inde, en Thaïlande, au Sri Lanka et aux Philippines. Les cordes de fibre de coco sont utilisées depuis l'Antiquité et se retrouvent dans l'Histoire de l'Inde et de l'Arabie. 

On peut voir dans cette vidéo sur YouTube comment est faite la fibre de coco:

L'Inde produit 60% de la production mondiale de fibre de coco et à eux deux, l'Inde et le Sri Lanka en représente 90%. L'Inde a même amélioré sa balance commerciale de 2200 millions de roupies (environ 37 millions de dollars) en 2011-12 par ce produit, et pense multiplier par cinq ses exportations, principalement en raison de la demande dans les pays du Golfe.

Ces pots en fibre de coco sont un produit intéressant pour tous ceux qui s'intéressent au jardinage bio.

Un pot pour faire germer les plantes, ou POT EN COCO : les pots en coco sont fait de la fibre de coco, mélangée ou non à du caoutchouc naturel.  pic.twitter.com/9NslaI0ySR

Après avoir planté l'arbre dans le pot, les racines poussent à travers les parois, de façon à ce que le pot entier et la plante puissent être plantés en terre. Pas de plastique, pas d'efforts inutiles ! 

Subhashish Panigrahi, auteur indien pour Global Voices, a écrit sur Facebook:

Les pots pour plantes faits de coco sont un nouveau produit d'exportation. De façon étrange, alors qu'ils sont peu chers, ces matériaux écologiques n'ont pas trouvé un marché en Inde. Le coco fait office d'engrais dans les pots. Après environ deux ans, quand les racines commencent à pénétrer les parois du pot, il peut être aussitôt pris et planté en pleine terre. Quelle belle idée ! 

 L'avantage des pots en coco est qu'ils peuvent remplacer ceux en plastique faits à partir d'hydrocarbures, les sous-pots et plateaux. Ces pots en plastique sont légers, résistants et peuvent être recyclés mais ils finissent en général à la poubelle. Mais les choses commencent à changer. Les plantes en conteneurs biodégradables, comme ceux en fibre de coco, sont de plus en plus souvent disponibles, le secteur horticole devenant plus sensible à l'impact du plastique et du caoutchouc sur l'environnement.

 

Subhashish Panigrahi a contribué à ce post.

1 commentaire

  • […] Les pots en fibre de coco pourraient économiser à l'environnement 100 millions de pots en plastique qui finissent à la poubelle.  […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site