Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

VIDÉO : En Inde, ce professeur transforme le plastique… en routes

Cet article de Todd Reubold a d'abord été publié sur Ensia.com, un magazine qui met en lumière les solutions mises en œuvre dans le monde pour préserver l'environnement. Il est republié sur Global Voices dans le cadre d'un accord de partage de contenu. Sauf mention contraire, les liens de cet article renvoient vers des pages en anglais.

La pollution générée par les déchets plastiques est l'un des plus grands défis auquel le monde fait face. En avril 2018, des chercheurs annonçaient dans le journal Scientific Reports que le vortex de déchets du Pacifique nord [fr] pèse de quatre à dix-huit fois plus qu'on ne le pensait auparavant.

Il est donc plus important que jamais de trouver de nouvelles façons de recycler et de réutiliser les déchets plastiques.

Arrive Rajagopalan Vasudevan, professeur de chimie au Thiagarajar College of Engineering à Madurai, en Inde [fr]. Après avoir réalisé que les déchets plastiques représentent un problème croissant dans tout le pays, il a conçu une méthode pour les convertir en chaussée, flexible et durable :

When I started the work, some of the companies in the United States they came to know that, they were offering a lot of money. They wanted the technology to be given to them, but I said no, we are not giving like that. I'm giving to my country freely.

Quand j'ai commencé ce travail, quelques entreprises des États-Unis en ont eu connaissance. Elles ont offert beaucoup d'argent. Elles voulaient qu'on leur donne la technologie, mais j'ai dit non, on ne va pas donner comme ça. Je donne à mon pays, gratuitement.

À ce jour, des kilomètres de routes en Inde ont été pavées avec ce procédé de son invention, réduisant ainsi la quantité de plastique qui aurait sinon été rejetée dans l'environnement :

India's got 41 lakhs (4.1 million) kilometers, only 1 lakh is laid. The other roads should be laid. That is the motivation for the whole work.

L'Inde possède 4,1 millions de kilomètres de routes, seulement 0,1 sont pavées [par cette méthode]. Les autres routes devraient être refaites. C'est la motivation de tout ce travail.

Le cinéaste Seth Coleman, basé à Budapest, a produit, tourné et édité cette vidéo.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site