Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La campagne @NativeLangsTech amplifie la diversité des voix amérindiennes

Illustration composite créée par Eddie Avila, avec l’icône de l'oiseau de Sara Novovitch, ES et l’icône des langues par Erik Arndt au Noun Project.

A partir du 16 mai 2019, des militants numériques pour les langues des Premieres Nations (au Canada) et les langues amerindiennes (aux Etats-Unis) animeront tour à tour un nouveau compte sur Twitter, @NativeLangsTech. Coordonnee par Rising Voices et le Projet langues en danger (ELP) dans le cadre de l'Annee internationale des langues autochtones 2019 [fr], cette campagne sur les medias sociaux fournira un espace pour que les diverses voix de cette region puissent raconter leurs histoires et experience sur la revitalisation de leurs langues.

Pendant le reste de l'annee 2019, differents militants partageront leurs regards sur ce que leur langue natale signifie pour eux et pour leur communauté. Tous œuvrent à promouvoir l'usage de leurs langues dans des domaines modernes comme Internet, qui présentent de nombreux défis et opportunités. Leur activisme, lié à une histoire de longue date et des contextes contemporains qui affectent la vitalité des langues autochtones d'Amerique de Nord, comporte néanmoins un important volet dans la vie réelle.

Des initiatives similaires sont en cours sur Twitter en Amerique latine [fr] (@ActLenguas) et en Afrique [fr] (@DigiAfricanLang), mais ce projet en particulier se concentrera sur les langues des Etats-Unis et du Canada.

Les réactions aux appels à participation ont été extrêmement positives, et le planning de roulement est déjà rempli pour plusieurs semaines. Nous invitons d'autres participants a rejoindre la campagne.

Les participants

Certains partageront leur histoire personnelle liee a leur travail de revitalisation linguistique, en se concentrant tout specialement sur le role qu'Internet et la technologie jouent dans cette importante tache. D'autres representeront leur organisation, tribu ou Nation, engagees depuis longtemps dans ls defense de leurs langues pour s'assurer que celles-ci survivent pour les generations futures. L'adoption et l'adaptation de technologies numeriques font partie des strategies de revitalisation qui repondent a leurs besoins.

Tous et toutes ont hate de partager ces histoires avec tous ceux qui, peut-etre, ne connaissent que tres peu les langues autochtones du Canada et des Etats-Unis, ainsi qu'avec d'autres communautes et militants qui pourront se retrouver dans ces experiences et en apprendre plus sur cette region du monde et son unique contexte.

Parmi celles et ceux qui prendront les rênes du compte se trouvent :

La liste ci-dessus n'est qu'un échantillon de tous ceux qui témoigneront de leur travail crucial sur les langues de l'Amérique du Nord. Consultez la liste de roulement complète sur la page de la campagne, ainsi que les profils des contributeurs que nous publierons régulièrement.

Cette initiative a été inspirée par d'autres, telle que @IndigenousX, en Australie, et dont le fondateur Luke Pearson nous a donné d'importants conseils pendant notre préparation. Le compte Instagram de Global Voices, lui aussi géré par une rotation de membres de la communauté, a été une autre façon d'obtenir un aperçu de la diversité des vies de nos contributeurs.

Soutenez la campagne en vous abonnant à @NativeLangsTech tout au long de l'année et en republiant les messages qui vous inspireront. Nos hôtes ne demandent qu'à recevoir des retours et feront de leur mieux pour vous répondre.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site