Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

En dépit de son “prix alternatif” de l'an dernier, la Guadeloupéenne Maryse Condé court-circuitée pour le Nobel de Littérature 2019

L'écrivaine guadeloupéenne Maryse Condé. Photo MEDEF via Wikimedia Commons. (CC BY-SA 2.0)

A 13h heure suédoise le 10 octobre 2019 eut lieu l'annonce des lauréats 2018 et 2019 du Prix Nobel de littérature. A la suite d'un embarrassant scandale d'inconduite sexuelle, l'Académie Suédoise avait décidé de reporter le prix de 2018, d'où la création d'un prix alternatif cette année-là. Baptisé Nouveau prix de littérature de l'Académie, il avait été remis à l'auteure guadeloupéenne de fiction historique Maryse Condé, dont le roman le plus célèbre est Ségou.

Avec une partante dans la course de cette année, la région Caraïbe attendait avec impatience l'annonce du Nobel de Littérature 2019, et les pronostics pour Condé atteignaient presque les sommets, à 5 contre 1 :

Maryse Condé ou Antje Krog ?

Qui aura le Nobel de Littérature 2019 ?

14 femmes seulement ont obtenu le Prix Nobel de Littérature, pour 113 hommes. Seule une lauréate – la regrettée Toni Morrison – est une femme de couleur. Faisons qu'il y en ait deux aujourd'hui ! Word Editions pour Maryse Condé !

Mais les prédictions des prix Nobel connaissent souvent des renversements, et cette fois c'est à l'écrivain autrichien Peter Handke qu'a été conféré l'honneur. L'auteure polonaise Olga Tokarczuk a reçu le prix Nobel de littérature 2018 “pour une imagination narrative qui […] représente la traversée des frontières comme une forme de vie”.

La région Caraïbe comptait, jusqu'à présent, deux lauréats du Nobel en Littérature : le poète de Sainte-Lucie Derek Walcott en 1992, et le natif de Trinité-et-Tobago V.S. Naipaul en 2001—ou trois si on compte le poète Saint-John Perse, nobélisé en 1960, et né, comme Maryse Condé, en Guadeloupe, et aussi comme elle, de nationalité française du fait du statut de territoire français d'outre-mer de la Guadeloupe. L'espoir était grand cette année que Maryse Condé apporterait une nouvelle fois à la région la récompense littéraire la plus convoitée du monde.

Les romans de Condé creusent les questions tenaces de la race, du genre et de la culture qui lient l'Afrique et sa vaste diaspora, toutes placées dans des contextes historiques, comme les procès de sorcières de Salem ou la construction du canal de Panama. Politique et féminisme ont toujours été des éléments forts de ses récits, même si ses œuvres plus récentes ont pris un tour autobiographique.

Ayant décidé enfant de devenir écrivain après la lecture des Hauts de Hurlevent d'Emily Brontë, Condé a finalement rendu hommage au livre qui l'a inspirée en écrivant La Migration des cœurs, un roman historique situé en Guadeloupe, dans lequel race et différences culturelles agissent comme de puissantes forces de division : des questions que de nombreux usagers des réseaux sociaux ressentent comme de plus en plus actuelles, et pour lequel elle aurait dû être honorée :

Maryse Condé aurait dû être reconnue par le Nobel 2019 pour montrer au monde que son prix avait du sens, au lieu d'un mâle blanc européen chantre du génocide. Félicitations à Olga Tokarczuk et à Fitzcarraldo Editions pour leur sagesse de publier les traductions de ses livres ! #SoutienAuxEditeursIndépendants

Condé a toutefois d'autres récompenses à son actif. Toute première récipiendaire du Nouveau prix de l'Académie, elle a aussi obtenu le Grand Prix Littéraire de la Femme (1986), le Prix de L’Académie Française (1988), et le Prix Carbet de la Caraïbe (1997). Elle a aussi été promue Commandeur de l'Ordre des Arts et des Lettres par le gouvernement français.

Pour certains des admirateurs de son œuvre, ces honneurs n'atténuent pas la blessure du non-choix de Condé comme lauréate du Nobel 2019 de littérature. Sur Facebook, Arnel Asonto a déploré :

So disappointing and what […] weak choices […]
I was expecting Maryse Condé of Guadeloupe to win the literature prize but somehow the award is still ‘Eurocentric’ and insular…
They promised some changes despite the scandalous fiasco last year…

Si décevant et quels […] faibles choix […]
Je m'attentais à ce que Maryse Condé de Guadeloupe obtienne le prix de littérature mais en fait le Prix reste “eurocentrique” et insulaire…
Ils promettaient des changements malgré le fiasco à scandale de l'an dernier…

Ç'aurait dû être vous, Maryse Condé, pour le Nobel 2019 !

Universitaire spécialiste de littérature francophone, Maryse Condé est actuellement professeure émérite de français à l'Université Columbia, qui détient ses archives littéraires.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site