Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Antarctique : des blogueurs latino-américains à l'endroit le plus froid du globe

Note de l'éditeur: Il s'agit ici du premier de deux billets consacrés aux blogs latino-américains écrits depuis ou au sujet de l'Antarctique

L'environnement glacial de l’Antarctique est sans doute le dernier endroit où l'on penserait trouver des blogueurs. Ils sont pourtant une poignée de Latino-américains à avoir été séduits par l'idée de faire partager leurs vécu, voyages ou travaux sur ce continent désolé. Certains écrivent directement depuis l'Antarctique, mettant en ligne des photos et des vidéos afin d'aider leurs lecteurs à comprendre ce que c'est de vivre si loin de chez soi ; d'autres attendent d'avoir rejoint le continent sud-américain pour s'exprimer sur des blogs personnels ou collectifs.

Plusieurs pays sont bien représentés sur la blogosphère liée à l'Antarctique. Le Chili, en plus du site de l'Institut chilien de l'Antarctique [en espagnol], publie des informations sur le blog Antarctic Air Base Presdent E. Frei M [en espagnol]. Malheureusement un seul billet a été publié sur le blog, essentiellement dédié aux communications radio. Roberto Bravo Vidal consacre son blog Terra Australis Incognita [en espagnol] aux informations et reportages se rapportant à l'Antarctique.

Depuis plus de vingt ans, le Pérou mène des travaux et recherches depuis la base scientifique de Machu Picchu [en anglais], gérée par l'Institut péruvien de l'Antarctique et présentée sur le blog Vida y Futuro [en espagnol], un des blogs du journal El Comercio. Enfin, le réalisateur péruvien Humberto Saco a mis en ligne le documentaire qu'il a réalisé au sujet de la présence péruvienne sur le continent [en espagnol].

L'Uruguay compte encore plus de blogs dédiés à l'Antarctique, dont un appelé Sentires antarticos [en espagnol], qui publie des poèmes sur le continent, et un autre qui est le blog de l'association pour l'Antarctique [en espagnol]. Ni l'un ni l'autre n'ont été conçus sur place mais d'autres l'ont été à partir de deux expéditions menées là-bas: Antarkos 23 [en espagnol] et Antarkos 25 [en espagnol]. Durant la première, un curieux phénomène appelé prisme de glace a pu être observé:

Photo de prisme de glace prise lors d'Antarkos 23 et utilisée après accord.

En la noche del 5 de setiembre de 2007, tuvimos el privilegio de observar un Hidrometeoro poco común, llamado “Prisma de hielo”. Este fenómeno consiste en la precipitación de cristales de hielo que tienen forma de agujas, placas o columnas, normalmente muy tenues y que dan la sensación de estar en suspensión en la atmósfera los cuales al observarlos sobre un foco de luz, producen reflejos como el que se aprecia en la foto. Estos cristales de hielo pueden caer de una nube o con una situación de cielo despejado y se producen a temperaturas inferiores a -10ºC.

Dans la nuit du 5 septembre 2007, nous avons eu le privilège d'être témoin d'un hydrométéore d'une forme rare appelé prisme de glace. Ce phénomène consiste en des précipitations de cristaux de glaces formant comme des aiguilles, des cubes ou des colonnes, en général très légers et qui donnent l'impression de rester en suspension dans l'atmosphère. Si on l'étudie à l'aide d'une ampoule électrique, il se produit un effet de réverbération que l'on peut observer sur la photo. Les cristaux de glace peuvent provenir d'un nuage ou tomber dans certains cas par temps clair si la température est inférieure à -10ºC.

Sur le second blog, l'Urugayan Waldemar Fontes raconte comment l'équipe a fêté Noël [en espagnol] sur la base scientifique d'Artigas:

 

Photo du repas de Noël à la base scientifique d'Artigas, prise lors d'Antarkos 25 et utilisée après accord.

El 24 de diciembre de 2008, la dotación Antarkos 25, más un grupo de científicos alemanes y uruguayos, celebramos la Navidad en familia. Compartimos una cena con turrones, pan dulce y tortas alemanas y degustamos un delicioso lechón al horno. A las doce la noche, sin distinción de origen o nacionalidades, levantamos las copas y brindamos. Lo mejor de la velada, fue la llegada de Papá Noel, que viajando en la pala del tractor de la Base, llegó hasta nuestro comedor y uno a uno, fue entregando regalitos a quienes se habían portado bien.

Le 24 décembre 2008, l'équipe d'Antarkos 25, qui était davantage qu'un simple groupe de scientifiques allemands et urugayens, a célébré Noël comme une vraie famille. Nous avons partagé un dîner agrémenté de bonbons traditionnels, de brioche, de gâteaux allemands, et nous sommes régalés avec un délicieux rôti de porc cuit au four. A minuit, sans se préoccuper des différences d'origines ou de nationalité, nous avons levé nos verres et trinqué. Le meilleur moment de la soirée fut l'arrivée du Père Noël. Parvenu jusqu'à nous perché sur la pelleteuse de la base, il est entré dans la salle à manger et a commencé à distribuer des cadeaux à chacun d'entre nous qui avait été une bonne personne.

Le second volet consacré aux blogueurs argentins en Antarctique sera publié plus tard dans la semaine.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site