Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Maroc : Des militants punis pour rupture du jeûne

Pendant le mois saint du ramadan, les musulmans s'abstiennent de manger et de boire (entre autres) pendant qu'il fait jour. Dans nombre de pays, il est socialement inacceptable – si ce n'est complètement illégal – de manger en public durant ces heures. Par exemple, dans une récente affaire en Egypte, un certain nombre de musulmans qui avaient décidé de ne pas jeûner ont été arrêtés pour leurs “crimes”.

Sitôt cette histoire divulguée, un groupe de militants marocains a fait l'objet d'une réprimande [en anglais] pour rupture du jeûne en public, un acte punissable aux termes du code pénal marocain.  Selon le blog The View From Fez [en anglais]:

La Presse du Maghreb Arabe a indiqué lundi que les autorités “avaient réussi à tenir en échec une tentative de rassemblement qui devait être suivi par une rupture publique du jeûne en vue de l'abrogation d'une disposition du code pénal”.

Les journaux marocains ont confirmé dans leurs éditions de mardi cette tentative avortée de rassembler les “non-jeûneurs” à Mohammedia.

C'est la première fois au Maroc qu'un groupe de “non-jeûneurs” apparaît en public pour réclamer le droit de ne pas pratiquer le ramadan, notent les observateurs.

Les manifestants de Mohammedia veulent l'abrogation d'une loi marocaine qui punit tout musulman qui rompt ostensiblement le jeûne du ramadan avant le repas de l’iftar marquant la fin de la journée.

Sans aller jusqu'à approuver les actions des protestataires, le blogueur très suivi Larbi loue leur courage :

Sans préjuger de leur cause il faut reconnaître aux quelques personnes qui se sont déplacés une certaine forme de courage. L’article 222 du Code pénal marocain stipule que tout individu connu pour son appartenance à l’Islam qui rompt ostensiblement le jeûne dans un lieu public pendant le Ramadan est passible de un à six mois d’emprisonnement et d’une amende.

Tous ceux qui ont commenté ce billet ne sont pas d'avis que les actions des manifestants étaient courageuses ; en fait, l'écrasante majorité d'entre eux estimaient que le groupe était dans son tort.

Une commentatrice, Bouchra, compare les manifestants à des activistes en chambre :

Ils devraient consacrer cette énergie et cet effort à des actions CONSTRUCTIVES, pour améliorer notre pays au lieu d'événements Stupides comme ceux-là.
Sortez et FAITES quelque chose de bien pour votre pays au lieu de trouver qu'il a toujours tort. Sortez et faites quelque chose de bien pour votre pays au lieu de trouver qu'il a toujours tort.

Ils regardent le câble, sont sur Internet et ils croient tout savoir… COMMENCEZ PAR DEVENIR ADULTES et soyez de VRAIS CITOYENS ! COMMENCEZ PAR DEVENIR ADULTES et soyez de VRAIS CITOYENS !

Tandis qu'un autre commentateur, casazonerelève un soupçon d'hypocrisie dans les rangs des protestataires, évoquant le problème de pollution du Maroc :

Il est “fort probable” que la plupart des manifestants qui ont mangé le sandwich Ont jeté le reste (papier, aliments, os, ..etc) sur la voie publique

Entre Nous Marocains juge que la manifestation manque de respect à l'Islam, écrivant :

« Il y a cinq piliers dans l’islam, il faut pas punir seulement la violation du Ramadan, la loi ne punit pas ceux qui ne prient pas toute l’année ou ceux qui ne vont pas à la Mecque » précise Zineb El Razhoui. A notre tour on répond : Personne ne vous oblige d’être musulmane, mais on vous oblige de respecter les musulmans.

Une commentatrice, se désignant comme Etonnée, est déconcertée par l'audace montrée par le groupe, et dit :

Je sens de la manipulation,
Si vous n'avez pas envie de jeûner, ne le faites pas, vous n'êtes pas obligés de le faire, tout est question de conviction, Dieu n'en sera pas dérangé, des milliards d'autres le font, que sont quelques dizaines à ne pas le faire !!!! Mais une autre question me vient à l'esprit, pourquoi montrer votre refus en public et maintenant ????
Vous demandez le respect de votre liberté en bafouant celle des autres ???

A l'autre bout de l'éventail, il y a eu quelques commentaires soutenant les manifestants. Parmi eux, celui laissé sur Morocco Board, exprimait son approbation [en anglais] :

Attendez, ces types ne font qu'essayer d'attirer l'attention de l'opinion sur une loi qui semble enfreindre les libertés individuelles. Je ne crois pas qu'ils font ça juste pour défier la communauté musulmane. Si nous admettons que quiconque est vu manger avant la rupture soit dénoncé aux autorités, la prochaine étape sera d'imposer les 5 prières quotidiennes. Voyons, il faut que les Marocains mûrissent un peu, l'important ce n'est pas simplement de s'assurer que votre voisin partagera les vierges du paradis avec vous.
Vivre en liberté ici et maintenant, voilà la priorité.

2 commentaires

  • schuckberry

    je ne pense pas que ces manifestants ne respectent pas la liberté de la majorité ,ils défendent la valeur universelle de la liberté individuelle et s’éloigner des carcans de l’esprit punitif de l’homme envers l’homme décliné par la tradition religieuse,il faut libérer l’homme de son aoutoflagellation sado-masochiste,c’est la seule façon de faire progresser l’humanité.
    il s’agit de tenir en équilibre d’échange le respect de la liberté individuel vis à vis de la liberté des autres,établir une osmose entre liberté individuelle et liberté de groupe

  • schuckberry

    il n’y a nullement l’idée de ne pas respecter les autres,mais plutôt de faire respecter ses convictions .il n’y a pas eu tentative violente de faire rompre intempestivement le jeûn à d’autres ,à ce que je sache.personnellement je ne veux pas condamner à vie un musulman de le rester apès l’avoir été volontairement ou non.le musulman doit apprendre à respecter la volonté existentielle de son prochain.

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site