Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

TIC et développement : Lorsque les téléphones mobiles seront reliés aux ordinateurs

Dans un billet précédent [traduit en français], nos réflexions sur l'avenir des technologies de l'information et de la communication (TIC) étaient d’un niveau assez  élevé. Dans ce billet-ci, je vais présenter quelques-uns des nouveaux outils que des individus, des groupes de personnes, des entreprises et les agences gouvernementales peuvent utiliser pour développer de nouveaux projets basés sur les TIC.

Notre thème sous-jacent est l’étude de l’influence des TIC sur le développement. Nombreux sont ceux qui soutiennent que la connexion à Internet et/ou aux réseaux de téléphonie mobile vont démocratiser la participation à la vie politique, à l’économie, à l'éducation et ainsi accroître les niveaux de vie.

La technologie et l'accès à Internet ont tellement progressé ces dernières années que certains diront qu'il n’est plus question de savoir si les gens vivant dans des régions isolées communiqueront bientôt en ligne. Nous devrions plutôt parler des futures formes que cette communication prendra [les liens sont en anglais].

Le blogue Intégration des TIC, basé au Royaume-Uni, dit qu’il est temps de relier les téléphones mobiles et les ordinateurs.

Internet et les téléphones mobiles sont tous deux des technologies de communication et d’'information et il est donc logique d'essayer de les relier. Nous essayons de les relier depuis un certain nombre d'années avec un succès limité, mais finalement, dans de nombreux pays, Internet devient largement accessible sur la plupart d'appareils mobiles à un coût relativement faible.

Bien sûr, surfer sur Internet à partir d’un mobile est une expérience différente. Vous devez penser différemment. Par exemple :
TEXTOS plutôt que courriels
• Vous avez un écran de téléphone mobile au lieu d’un écran d'ordinateur
• Vous n’avez que les fonctions de base au lieu d’un immense choix de fonctions
• Vous avez une conception simple et du faible débit au lieu de trucs flashy et du haut débit

… Il est d'abord logique de chercher à se connecter sur les grands réseaux sociaux tels Facebook, MySpace et Ning, ils possèdent tous une interface pour l'Internet mobile mais … à l'origine, les sites n'ont pas été conçus en pensant aux mobiles ce dont, à mon avis, on se rend très vite compte.

Faible débit ? Aucun problème

Un des problèmes majeurs rencontré par les utilisateurs d’Internet dans les pays en voie développement est la combinaison de connexions lentes (ou qui s’interrompent fréquemment) et de sites web riches en graphiques. Les sites récents, ainsi que les sites de réseaux sociaux, sont souvent les pires. (Voici un aperçu sympathique de la popularité des divers sites de réseaux sociaux en Afrique et en Asie.)

Christian Kreutz du blog Silonné a une théorie selon laquelle la plupart des applications n’ont pas été traduites dans un grand nombre de langues car beaucoup d'internautes ne peuvent pas lire ces sites très fréquentés. Pourquoi ? Les temps de chargement sont trop longs pour les internautes utilisant des connexions lentes.

Voici quelques exemples :

• Ce blog est hébergé par WordPress, qui est un très bon outil gratuit, mais malheureusement n'est pas fait pour des connexions commutées. Si vous souhaitez mettre en ligne un billet sur la plateforme de blogs WordPress (2.7.1), vous devez d’abord télécharger plus de 750kb.

• Consulter un profil sur Facebook ou du moins accéder à la page d'identification “pèse” environ 800kb ! Dans un cybercafé, où l'on facture à la minute, cela peut prendre jusqu'à 3 minutes avec une connexion par modem.
• Téléchargez des fichiers vidéos ou audio est pratiquement impossible avec une connexion à faible débit et peut vous coûter extrêmement cher lorsque le tarif est basé sur le volume téléchargé et le temps passé en ligne.

Malheureusement, même la communauté des logiciels libres travaille peu autour de solutions pour les connexions bas débit.

Le blog Journal d’un humanitaire, qui n’est pas hébergé aux États-Unis, a trouvé une solution pour visualiser ces sites Internet dont le chargement est lent :

Je ne sais pas combien d'entre vous utilisent régulièrement Loband, mais c’est l'une des meilleures options pour visiter des sites lorsque l’on a une connexion bas débit. Elle supprime toutes les images, le formatage, etc. et ne vous laisse que du texte, les sites sont quand même très lisibles. Vous pouvez visiter le Journal d’un humanitaire via Loband ICI. Loband est le fruit des génies d’Aptivate. (Évidemment, si vous utilisez le navigateur Firefox vous pouvez toujours cliquer sur Outils -> Options -> Contenu et désactiver l'option “Charger les images automatiquement”.)

Voilà à quoi ressemble la page d’accueil de Global Voices en Français avec Loband.

Entrecroisé donne une liste d'autres liens pour les connexions à faible débit.

Une initiative vraiment extraordinaire basée en Afrique est Maneno, qui non seulement  propose une solution pour bloguer avec un débit faible, mais lutte également pour offrir des options multilingues en insistant sur les différentes langues africaines telles le Bambara ou le Swahili, aux côtés du français, de l’anglais, de l’arabe et du portugais. J’ai récemment contacté l’équipe de Maneno qui m'a assuré que leur système est conçu pour des sites ne pesant que 13 ko sans image et 33 ko avec des images …
Twitter peut faire la différence car il vous permet d'envoyer et recevoir des messages par téléphone mobile. Mais, malheureusement, Twitter a renoncé à son service de SMS gratuits il ya un certain temps. J’ai demandé à l’un des fondateurs de Twitter, Jack Dorsey, lors de la conférence e-stats quand est-ce que cela serait à nouveau gratuit, il m’a répondu : « mi- 2009 ». Il nous reste à répondre à la question :  « Que peut-on dire en 140 caractères ? ». Pas mal de choses si l'on regarde le projet Voix mobiles qui vient juste d’être lancé par N2Y2 NetSquared.

Mais une chose est certaine : n’avoir qu’une connexion à faible débit ne signifie pas que vous ne voulez voir que des sites ternes, en mode texte. Il existe différentes façons de rendre les sites Web attrayants, tout en réduisant considérablement la taille des données. Aptivate a d'excellents modes d’emploi pour la conception de sites Web pour les connexions en bas débit.

Note : Maneno, plateforme multi-lingue pour blogueurs n'ayant qu'une vitesse de connexion réduite, est en partie gérée par trois collaborateurs de Global Voices. Ce billet de Global Voices en Français vous en dit plus.

Micro-blogging pour les loisirs et les affaires

Les internautes aiment les plateformes de micro-blogs tels Twitter ou Yammer (qui s’adresse plus au monde des affaires) car c’est rapide et ils n’ont pas besoin d'une connexion à haut débit. C'est plus rapide et plus facile que les courriers électroniques et même encore plus informel. Le micro-blogging a changé la façon dont les groupes gèrent les crises, couvrent les événements et font campagne pour des causes.

Mais tout le monde n’est pas tenté par le micro-blogging sur de grandes plateforme de publication en raison du manque de confidentialité. Il existe un certain nombre de technologies qui permettent aux organisations de se servir du micro-blogging afin de faciliter la création de communautés en ligne.

Louis Gray, un blogueur basé aux États-Unis, présente la plateforme fédérée de micro-blogs qu’est Laconi.ca, qu'il décrit comme un groupe “Twitter” s'adressant à une communauté distincte, plutôt qu’au monde entier.

Eh bien, effectivement, je parle plutôt d'un concept pour petite communauté – votre entreprise peut créer des communautés avec ce protocole, en commençant par le logiciel fourni Identi.ca. Identi.ca et Twitter sont tous deux des communautés très importantes. Des abonnés aux goûts très divers utilisent ces services. Ces services sont bons parce que c'est un excellent moyen de nouer des relations, de rencontrer de nouvelles personnes et de trouver des informations. Cependant, il n'existe actuellement aucun moyen pour moi de fréquenter uniquement ceux qui ont les mêmes goût et la même culture. Par exemple, si je suis le flux des comptes des équipes de foot universitaires alors que vous ne les suivez pas, vous ne serez pas intéressé par les détails des parties que je regarde ….

Mais si [la chaine américaine de sports] ESPN lançait une version de Laconi.ca uniquement pour les amateurs de sports ? Il suffirait d'une simple installation de Laconi.ca et de revoir un peu leur logo, leur manière de voir, et de ressentir, et très vite toute une communauté d'amateurs de sports pourrait partager son intérêt, communiquer et se répondre, et montrer à leurs autres amis amateurs de sports ce qu’ils font durant leur vie d'amoureux du sport. En même temps, ils pourraient également suivre l'ensemble des amis qu'ils suivent sur Identi.ca et sur d'autres communautés d'intérêts, tout en étant toujours  sur la communauté sportive ESPN, sur le site de ESPN. Imaginez si cette même technique existait pour les mamans, les papas, les religions, ou même simplement votre quartier ou ville ?

Voici une présentation d'une autre plateforme de micro-blogging en accès libre ouvert de blogs, OpenMicroblogger.org.

Mon téléphone portable, mon ami

Mon billet précédent débutait par l'argument qu'il fallait remettre à jour la vieille histoire du pêcheur utilisant son téléphone mobile afin de trouver à qui vendre ses produits au meilleur prix. Retournons sur le blogue Entrecroisé, lisez une mise à jour sur ce qui rend le téléphone mobile si important.

Il est si spécial, parce qu’il combine tous les médias anciens, tel le téléphone, Internet, et même la radio et la télévision, et parce que l'on peut :

1. Communiquer et de recevoir des informations (radio, télévision et Internet)

2. Fournir et recueillir des informations

3. Publier des informations en texte, audio et vidéo

4. Créer des réseaux de différentes manières en connexion directe entre ordinateurs.

Il a également noté que le téléphone mobile va contribuer à façonner la sphère publique en permettant aux simples citoyens d'être journalistes, en prenant par exemple des photos. Les téléphones permettent aux citoyens de participer à des programmes radio et à des campagnes par SMS. Et ils permettent aux électeurs de surveiller les élections.

Patrick Meier, du groupe DigiActive, soutient que les gens peuvent aujourd'hui militer uniquement en utilisant un téléphone portable. Des téléphones portables ont été utilisés pour organiser et coordonner des manifestations, en particulier aux Philippines, en Espagne et au Pakistan. Les téléphones mobiles ont également été utilisés pour prouver des atteintes aux droits humains, en Egypte, au Tibet et au Maroc.

Mais des problèmes existent. Le coût des SMS est très élevé, surtout en Afrique. Les réseaux mobiles peuvent être contrôlés par les gouvernements, prévient Eric Kreutz. Et les fournisseurs de téléphonie mobile sont là pour faire de l'argent, et non pour faciliter l'organisation de manifestations.

Envoyer des centaines de SMS

FrontlineSMS propose un programme permettant aux utilisateurs d'envoyer et recevoir des textos en nombre, sans avoir à se connecter à Internet.

Voici un compte-rendu sur le blogue Pulse + signal d'un projet FrontlineSMS au Malawi, où ont été distribués des téléphones mobiles afin de permettre aux médecins dans les hôpitaux de communiquer avec les agents de santé dans les villages reculés.

Malgré tous les progrès technologiques entourant ces QG de communication mobile – avec tous les gadgets et accessoires fournis avec  – nous en sommes à un point où tout cela n'importe guère dans la sphère santé publique sur les question de santé mondiale .

Une grande partie  de [la technologie mobile pour la santé] est développée dans les pays à faibles ressources où de nombreux problèmes de santé doivent être pris en compte. La technologie utile qui entre en jeu est le SMS (Short Messaging Service). Affectueusement appelé texto, le SMS est une des fonctions les plus fondamentales du téléphone cellulaire lorsque les données saisies peuvent être envoyées et reçues entre téléphones. Ce service a été particulièrement utile dans la mise en œuvre plus efficace de programmes de santé à travers le monde.

Pour finir, une vidéo des employés de FrontlineSMS en train de former du personnel médico-social à l’utilisation de la technologie SMS.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site