Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Amérique Latine : Ne pas oublier l'Histoire des noirs d'Amérique latine

Le mois de l’histoire des noirs [en français ] a lieu chaque année en février aux États-Unis et au Canada. Une communauté de blogueurs d'Amérique latine a lancé un projet en ligne sur l'histoire des afro-latinos, qui sont souvent oubliés lors de ces commémorations.

Anthony Otero, un blogueur équatorien qui travaille à l’Université de Syracuse, écrit sur son blog Inside My Head [Les liens sont en anglais] :

En prenant le temps de vraiment réfléchir à ce que signifie le mois de l’histoire des Noirs, il semble que nous nous consacrions principalement aux Afro-américains. J’aimerais que nous élargissions le champ pour inclure les noirs d'Amérique latine.

Le terme Latino-africain ou Afro-latino-américain [aux États-Unis] renvoie aux Sud-américains d’origine africaine, soit entre 100 et 150 millions de personnes. Voir ici la répartition de la population noire d'origine africaine aux Amériques. Un autre terme utilisé par les noirs eux-mêmes en Amérique du sud pour se décrire est latinegro ou latinegra, negro signifiant noir en espagnol.
Avec les blogueurs Bianca Laureano et Prof Susurro, Otero a créé le blog Latinegros sur la plateforme Tumblr. Leur mission :
Élargir la portée du Mois de l’histoire des Noirs est un objectif pour beaucoup d’entre nous qui nous identifions en tant que LatiNegros, afro-latinos et Afro-caribeños. En tant que peuple, nous reconnaissons et nous réclamons du patrimoine et de l’histoire africaine, nous avons souvent été exclus de l'histoire par les États-Unis, que ce soit durant le Mois de l’histoire des noirs ou celui de l'histoire des latinos (le mois qui les célèbre a lieu aux États-Unis chaque année du 15 septembre au 15 octobre). Rejoignez-vous à nous pour honorer et reconnaître les LatiNegr@s pendant le Mois de l’histoire des noirs et celui de l'histoire des latinos. Nous sommes noirs, latinos et nous venons de la Caraïbe. Nous REPRÉSENTONS [la communauté] !
Sur le blog Vivir Latino, Laureano décrit également comment est né ce projet :
Tout a commencé quand j’ai publié une liste de “LatiNegr@s avec qui compter en 2010″. J’ai commencé à parler avec l’écrivain et poète Anthony du fait que nous sommes nombreux à ne pas connaître notre histoire, que nous sommes exclus, et que nous avons besoin de reconnaissance et d'être représentés. Nous nous sommes décidés à créer un projet virtuel sur nos sites ainsi qu’à créer une plate-forme pour les discussion, la collaboration et la production de contenus.
Alfonso Schomburg, photo Wikimedia Commons

Alfonso Schomburg, photo Wikimedia Commons

Elle a déjà contribué à la liste des noirs latino-américains qui comptent en 2010, et d'autre, comme par exemple le blogueur Efrain Ortiz Junior signalent les personnalités d'origine africaine importantes dans leurs pays. Par exemple, Ortiz mentionne Arturo Alfonso Schomburg, historien portoricain, écrivain et militant, dont les travaux ont beaucoup facilité les recherches sur les progrès majeurs apportées par des noirs d'Amérique latine, à la fin du 19eme et au début du 20eme siècle.

1 commentaire

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site