Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Japon se voit ravir par la Chine son deuxième rang mondial

By Flickr id xioubin low. CC license.

Les chiffres économiques disent que le Japon a maintenant régressé au troisième rang mondial.
Ce mois-ci, le gouvernement japonais a reconnu que la Chine lui a volé son trophée, en devenant la deuxième puissance économique mondiale après les Etats-Unis, les chiffres officiels ayant montré que le produit national brut du Japon s'était élevé au deuxième trimestre à 1.280 milliards de dollars contre 1.330 milliards pour la Chine.

L'annonce n'a pourtant pas pris au dépourvu les Japonais, qui s'y attendaient tôt ou tard.
Le bruit médiatique autour du Japon battu par son voisin asiatique a fait lever les sourcils à de nombreux blogueurs qui ont dit : et alors ?

Ampontan, par exemple, avertit [en anglais] que l'accès de l'économie chinoise au deuxième rang mondial n'est qu'une bulle qui finira par éclater.

Hier, la presse écrite de langue anglaise regorgeait d'articles déclarant que l'économie de la Chine avait fini par devenir, par sa croissance, la deuxième du monde, surpassant celle du Japon. Un journal disait qu'elle s'était “emparée” de la deuxième place (comme si les économies pouvaient s'emparer de quelque chose), tandis qu'un autre rapportait qu'elle avait conquis “la deuxième place du podium”.
Pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font. Beaucoup de gens, plus souvent à gauche qu'à droite, se représentent la dynamique des économies nationales comme un jeu à somme nulle, comme s'ils étaient les spectateurs d'un match de baseball, de football, ou de hockey. Les économistes nous rappellent qu'il y a toujours un potentiel gagnant-gagnant, mais peu de gens les écoutent.[…]
Comme le souligne Gordon Chang dans Forbes [en anglais], le marché immobilier chinois est devenu la bulle d'un quintal au milieu de la pièce. Qu'elle éclate–et on sait qu'elle le fera–et les investisseurs prendront un bouillon si grand que les médias seront inondés d'histoires de sports nautiques 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Le Japon a émergé comme superpuissance économique en 1968, quand il est devenu la deuxième plus grande économie mondiale, dépassant l'Allemagne de l'Ouest.
Le “miracle économique” comme l'ont défini des spécialistes [en anglais] est né de multiple facteurs, parmi lesquels les réformes d'après-guerre et un haut niveau d'industrialisation favorisé par le ‘keiretsu’, un partenariat entre gouvernement et patronat.
Aujourd'hui, le Japon, avec une population du dixième de celle de la Chine, a un endettement public de près de 200% de son PIB [en anglais] et un taux de croissance économique d'à peine 0,1%.

Takaojisan trouve naturel que le PIB chinois dépasse celui du Japon puisque la population est plus nombreuse. Mais il partage aussi l'avis d'Ampontan que le scénario de la Chine devenant dans un proche avenir la plus grande économie peut partir en fumée.

単純に考え、日本の10倍の人口がいるから日本の10倍の購買力があるなどはあり得ず、結局は一部の富裕層が買いあさっているに過ぎない。中国のGDPは、個人消費ではなく、行き場のない金が向かっている投資によるところが大きい。そして、その投資がはじければ、中国の巨大な経済は一夜にして水泡に帰するのだ。なにしろ、経済の実体となりうる個人消費がきわめて限られ、インフラが整備されず、国民生活を支える有形無形の社会サービスがまったく形成されていないからだ。
つまり中国の投資バブルがはじけた場合の崩壊はすさまじいと言える。まさに、実体のない経済が雲散霧消するのだ。[…]
しかし、いずれ日本を経済規模で抜いたとしても、べつにそれがどうと言うことではないのだ。

Pour faire simple, si la Chine a dix fois la population du Japon, il ne s'ensuit pas forcément que son pouvoir d'achat est aussi dix fois plus grand, parce que seule une partie des riches peuvent y acheter autant qu'ils veulent.
Le PIB chinois ne dépend pas de la consommation privée mais des investissements basés sur l'argent qui n'a pas pu être dépensé pour autre chose.
Si ces investissements flanchent, l'énorme économie de la Chine s'évapore. La raison en est que la consommation privée, qui peut devenir le point d'appui de son économie, est limitée. L'infrastructure n'est pas bien entretenue, et les services sociaux qui soutiennent les habitants physiquement et socialement sont inexistants.
Autrement dit, si la bulle éclatait, l'effondrement serait terrible. Une économie dépourvue de base solide se volatiliserait. […]
Cependant, même si l'économie [de la Chine] dépassait en taille celle du Japon, que se passerait-il ?

Outre les chiffres prouvant que l'économie chinoise est plus grosse que celle du Japon, les spécialistes prédisent [en anglais] que cette capacité de croissance finira par dépasser aussi les Etats-Unis vers 2030, pour devenir alors la plus grande économie du monde entier.

Le blogueur aen_ukon99 s'interroge sur les facteurs pris en considération par les experts pour examiner la performance économique d'un pays.

それに中国に生産拠点を移した多くの外国企業の生産はカウントされていないのかな?
そして安い労働力の供給元だった中国がこの頃自殺者やストなどで目覚め始めて多くの企業はインドやアフリカに移りつつあるって中国にとっては結構痛い話じゃ無いのかな。

Je me demande s'ils prennent en compte la production des nombreuses sociétés étrangères qui ont décentralisé leur fabrication en Chine ?
De même, la Chine qui a fourni jusqu'à présent une main d'oeuvre bon marché, commence à prendre conscience de problèmes comme les suicides et les grèves qui ont fait se déplacer beaucoup de sociétés vers l'Inde ou l'Afrique. Ceci va devenir une question sensible pour la Chine, non ?

Des penseurs plus positifs, tel Bos, ont pris la nouvelle comme un motif de regarder plus loin et d'inciter leur pays à faire usage des valeurs et points forts qui en ont fait une puissance mondiale il y a seulement quelques décennies.

まあ、いつか来る順位変動なので仕方がない。
これ以上落ちないように努力と行動と思考と知能を生かしていきたいものだ・・・・・。

L'avancée de la Chine devait arriver, nous ne pouvons rien y faire. Cependant, nous devrions nous efforcer de faire notre possible et utiliser notre cran, notre énergie et notre savoir pour que le Japon ne poursuive pas sa chute…

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site