Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Chine : Suivi d'étudiants en difficulté ou contrôle de la pensée ?

[Liens en chinois ou anglais] L'Université de Pékin, une importante faculté de recherche et centre de la pensée progressiste dans la Chine moderne, introduira un “programme de consultation” en mai 2011, qui prétend avoir pour but “d'aider ses étudiants”.

Les étudiants visés seront ceux qui feront montre d'un éventail de comportements : pensées radicales, fragilité psychologique, excentricité, dépendance à Internet, difficultés dans le travail, maladies graves et infractions à la discipline, ainsi que la pauvreté et les changements d'inscription universitaire. L'université a expliqué que le programme est destiné à aider les étudiants, mais beaucoup pensent que son but est de mettre les radicaux sur liste noire.

Peking University, Beijing, China. Image by Flickr User SimonQ (CC BY-NC-SA 2.0)

Université de Pékin, Chine. Image de l'utilisateur Flickr SimonQ (CC BY-NC-SA 2.0)

Selon l'explication officielle, l'objectif du programme de consultation (會商) est le suivant :

lorsque les étudiants rencontrent des problèmes difficiles à surmonter pour eux et même pour les enseignants impliqués dans le travail des étudiants, les écoles et les départements devraient inviter des enseignants de l'administration de l'enseignement et de l'éducation, des conseillers, et des personnes du service logistique ou même des spécialistes extérieurs au campus pour faire une analyse complète et des évaluations scientifiques de leur performance universitaire et préparer des programmes de soutien avec une cible bien définie.

Shen Bin du DFdaily.com, cependant, soulève la question de la catégorisation des étudiants ciblés [en chinois]:

校方表示:會商制度是主要針對學業有困難的學生,那麼何以要「摟草打兔子」,把「思想偏激」的學生一併作為管治對象?更有意思的是,「生活獨立」也是一項 罪名。難道北大的教育目標是讓學生生活不能獨立?表面上是針對「生活獨立」,實際的靶子是「思想獨立」吧?這叫提出「兼容并包、思想自由」的蔡元培校長情 何以堪?他只能默然含淚,說一句:學工部強大!

[…] 容不得「偏激者」的北大,還是那個國人共同景仰的思想家園嗎?試問今日之北大,竟是誰人之天下?

L'école explique que ce programme de consultation est destiné à aider ceux qui ont des difficultés d'apprentissage. Cependant, pourquoi prennent-ils les “étudiants radicaux” comme objet du programme? De façon plus intéressante, être “excentrique” est devenu un péché, comme si l'objectif de l'enseignement à l'Université de Pékin était de s'assurer que les étudiants ne développent pas des styles de vie alternatifs. Ils utilisent le terme “excentricité” mais leur véritable intention est de paralyser mentalement les étudiants pour qu'ils ne développent pas “une pensée indépendante”. Je me demande ce que ressentirait Cai Yuanpei [en français], le fondateur de l'Université de Pékin, qui a voué sa vie à défendre la “diversité et la liberté de pensée” ? S'il était en vie, il s'exclamerait avec les larmes aux yeux : La Section du travail des étudiants n'est-elle pas merveilleuse! [La Section du travail des étudiants est la cellule du Parti Communiste chinois pour l'éducation politique dans l'université].

[…] Une université de Pékin qui ne peut pas inclure des “radicaux”, peut-elle toujours être le jardin qui nourrit les penseurs ? Qui gouverne vraiment l'école de nos jours ?

Outre l'indépendance de l'université, beaucoup de gens redoutent l'effet d'étiquette du programme de consultation. Dans l'histoire chinoise, l'étiquette a fréquemment été utilisée comme un prétexte à la persécution politique. Un ancien étudiant de l'Université de Pékin, Sun Yusheng, est très mal à l'aise par rapport à la nouvelle politique [en chinois]:

对于我们国家来说,弱势群体在反右时期,是指那些被扣上“右派”帽子的人,在文革时期,是那些被扣上“现行反革命”的人,年纪大一些的人对这些定是不陌生 的,我们国家的朱镕基总理也是右派出身,国家主席也曾被活活虐死,不少中共的高级官僚对曾经的惨状与浩劫至今都是历历在目的。

Dans notre pays, durant le mouvement anti-droitiste [en français], les minorités furent cataloguées comme appartenant au “parti de droite”. Au cours de la Révolution Culturelle, elles furent cataloguées d’ “anti-révolutionnaires”. Les vieilles générations connaissent bien cette fameuse histoire. Notre ancien Premier Ministre Zhu Rongji a aussi été étiqueté droitiste. Et un de nos anciens présidents d'université a été torturé à mort. Beaucoup des cadres les plus anciens du Parti communiste chinois se souviennent toujours de façon marquante comment les gens étaient torturés à cette époque.

实际在我看来,会商制度就是为了你设计的——可爱的思想偏激者。…当然这是我的诛心之论,大家忽略就好。与心灵脆弱者一样,你会发现自己抱怨涨价,关心正义公平的言论不知何时便早已上达天庭,被确定为会商对象。众所周知,这 种同学在学校是比较招人恨的,吃饱没事关心公平正义,在这片土地本来就是一种罪过。对你最大极限的同情,不过是“胳膊拧不过大腿,何必呢”。所以,我相 信,对于你的任何帮扶,都不会有人同情你,等待你的,将是无可拒绝的帮扶建议。当然,我希望这仅仅是组织你学习人民日报,定期上交思想报告,或者监视周围 同学而已,不至于取消奖学金,记过或是开除。

De mon point de vue, le programme de consultation vise les charmants radicaux… bien sûr, vous pouvez dire que c'est de la conspiration pure et négliger ce que je dis là. Pareils à ceux qui sont psychologiquement vulnérables, un jour vous vous plaindrez de l'inflation, ou ferez des remarques sur la justice sociale ; vos dires atteindraient rapidement les cieux [les autorités] et vous seriez identifié comme sujet à la consultation. Ce genre d'étudiants ne devrait pas avoir la sympathie du public, après tout, ils sont ceux qui ont l'estomac plein et perdent leur temps pour la justice sociale. Sur cette terre, un tel acte est en lui-même un péché. Les voix compatissantes diraient : “si le bras est plus fin que la cuisse, n'entre pas dans la lutte”. C'est pourquoi je crois que personne ne ressentirait de la sympathie pour vous et que vous ne pouvez rejeter aucune “suggestion d'aide”. J'espère que [l'aide qu'ils offrent] est aussi simple que d'apprendre du People Daily, ou leur remettre vos réflexions, ou surveiller vos collègues, plutôt que de retirer votre bourse, vous donner un blâme ou vous expulser de l'université.

Des articles des médias officiels soutiennent [en chinois] que beaucoup d'étudiants de l'Université de Pékin sont en faveur du programme de consultation. Cependant, sur le forum Sina Weibo, la majorité des commentaires critiquent l'université.

Critiques sur Internet

Le microblog de Nanfeng Chuan “Qui est radical, les étudiants ou l'Université de Pékin?” [en chinois] est un des fils de discussion les plus populaires de la plateforme Weibo sur la politique de consultation. Voici ci-dessous une sélection de commentaires de cette discussion :

微博热点新观察 CAO,在天朝呆着,闷得慌。小时候在家,大人不让随便说话;长大了上学,老师不让随便说话;走上了社会,国家不让随便说话。我就想问中国人干嘛要长嘴 啊,难道就只是为了吃吗?偏激往往与天才关联,我看北大不配,北大独立自由思想已死,基本沦为工具。不思己之过,反倒全怪学生,这叫为人师表吗?(今天 17:09)

@Weibo observation: CAO [P****N], le royaume céleste [le gouvernement chinois] s'amuse et tue le temps [en introduisant la consultation]. Quand nous étions petits, les adultes ne nous autorisaient pas à parler librement. Quand nous sommes entrés à l'école, les enseignants ne nous autorisaient pas à parler librement. Quand nous avons intégré la société, la nation ne nous autorisait pas à parler librement. Je tiens à demander pourquoi les Chinois prennent-ils la peine d'avoir une bouche ? Juste pour le besoin de manger ? Seuls les génies peuvent penser radicalement et l'Université de Pékin ne mérite plus d'avoir des génies. La pensée indépendante est morte à l'Université de Pékin, l'université est devenue un outil. Ils blâment les étudiants pour tous les problèmes qu'ils rencontrent, comment peuvent-ils se prétendre enseignants ? (04/04/2011 17h09)

爱听disco的猫 人都有一种强烈的控制欲,想把自己的价值观加在别人头上,所以,才有所谓“失足”丶“不良”丶“非主流”“荒诞”标签的出现,有所谓“挽救”(今天 14:06)

@disco cat: Chacun a un désir fort de contrôler et d'imposer sa valeur aux autres. C'est pourquoi des étiquettes comme “hors norme”, “perdus”, “dans l'erreur”, “ridicules” apparaissent, afin qu'ils [les personnes ainsi cataloguées] puissent être “sauvés”. (04/04/2011 14h06)

越夜越美丽吧 这里的用词是“思想”偏激 而不是“言论”或者“行为”偏激 现在连“思想”一下都要干涉了么~~ 呃~学生一思考 北大就会商(今天 13:17)

@night is beautiful: Le terme “pensée radicale” est utilisé ici, et pas “discours” ou “comportement” radical. Donc maintenant ils interviennent dans les pensées des étudiants. L'Université de Pékin est maintenant réduite à une consultation. (04/04/2011 13h17)

晨风926 北大就是个壳!她的灵魂正在被诅咒!(今天 13:02)

@morning wind926: L'université de Pékin est juste une coquille. Son âme est maudite! (04/04/2011 13h02)

散魔 不止北大有这个现象.她是社会的缩影,员工愤怒加班,学生愤怒加课,公务员愤怒不让他们蹭公家的光,总之,这个社会“愤怒”了,思想的偏激后面是经济政治的问题,其实北大要解决这个问题,只从制度下手,针对表象,我不太看好噢(说错了请您指正呐)(今天 12:33)

@dispersed demon: Un tel phénomène n'est pas limité à l'Université de Pékin. C'est juste un reflet de la société. Les travailleurs sont en colère à cause des longues heures de travail. Les étudiants sont en colère à cause de l'enseignement. Les fonctionnaires sont en colère car ils ne peuvent pas gagner plus au service de l'administration. La société entière est en colère. La pensée radicale a des bases économiques et politiques. L'Université de Pékin doit soumettre le problème au système politique et économique plutôt que de traiter des phénomènes superficiels. C'est une erreur (corrigez-moi si j'ai tort). (04/04/2011 12h33)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site