Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

La Corée du Nord menace de révéler des enregistrements de conversations avec le Sud

Par un acte évident de chantage, la Corée du Nord a menacé mardi la Corée du Sud de rendre public des enregistrements audio secrets de conversations entre représentants du Nord et du Sud qui se seraient tenues le 9 mai 2011 [en anglais]. Une réunion tenue secrète, à l’initiative du Sud, était censée permettre d’arriver à un accord sur les discussions entourant les futures relations entre les deux pays après les deux attaques [en anglais] mortelles qui ont touché la Corée du Sud en 2010. L’agence de presse gouvernementale nord-coréenne, la Korean Central News Agency, a signalé que des représentants sud-coréens ont mendié la mise en place de sommets et ont même proposé des pot-de-vins sous forme « d’enveloppes de billets ».

Les deux parties ont échoué à parvenir à un accord et le Nord a refusé de présenter des excuses ou d’accepter les accusations portant sur le naufrage du bateau de la marine sud-coréenne, le Cheonan.

La blogosphère et la Twittersphère ont réagi aussitôt à cette révélation consternante. Tandis que certains doutent de l’existence d’enregistrements, d’autres critiquent le gouvernement sud-coréen pour ses négociations en coulisse qui sont largement ressenties [en coréen] comme une tentative désespérée de l’administration de trouver une issue au conflit intercoréen avant les élections présidentielles l’année prochaine. Le gouvernement a réfuté ces allégations.

Existe-t-il des enregistrements ?

Le Ministère de l’Unification sud-coréen (@uni_kr)  a tweeté le 9 juin :

@uni_kr: [브리핑] 우리 정부의 기본 입장은 북한의 주장에 대해 일일이 대응하지 않겠다는 것입니다. 북한이 주장하는 대로 녹음이 있다면, 더 이상 사실이나 상황을 왜곡하지 말고 모든 내용을 있는 그대로 공개할 것을 촉구합니다.

[Briefing] Le principe du gouvernement n’est pas de répondre à chaque déclaration provenant du Nord. S’il existe une conversation enregistrée comme le prétend le Nord, ehbien nous leur conseillons vivement de la révéler sans en dénaturer le contenu ou la situation.

Park Dae-seung (@greatwin52), un ancien producteur TV et aujourd’hui propriétaire d’une petite entreprise, fait part de son opinion :

@greatwin52: 며칠 전 외교관련해 오래 종사한 외교전문가가 이런경우 꼭 녹취하는게 관례라는 글을 읽었는데 우리 정부는 녹취한 일이 없고 북한이 그걸 가지고 있다면 몰래 불법녹음한 것이라고 주장한다.뭐 두려운게 있는걸까?

Il y a quelques jours, j’ai lu un article citant un expert en diplomatie qui disait qu’il était habituel d’enregistrer de telles réunions. Mais notre gouvernement prétend qu’ils ne l’ont pas enregistrée et que si c’était le cas, ce serait un enregistrement illégal. Le Nord n’a-t-il peur de rien ?

AniRush (@AniRush) qui travaille dans la production d’animation tempère son jugement :

@AniRish: 북한은 녹취록이 있다고 하고, 정부에서는 그런게 있으면 공개하라고 했으니. 둘 중 하나는 거짓을 말하고 있는게 분명하네요. 생각하기 복잡하니 이번에는 서로 증거를 내놓고 이야기 하기를.

Le Nord dit qu’ils sont en possession d’une conversation enregistrée, alors que le gouvernement sud-coréen dit que s’il existe un tel élément, ils doivent le révéler. Apparemment l’un de deux doit mentir. Comme c’est un sujet brûlant, chaque côté doit présenter des preuves irréfutables et discuter ensemble.

Yoo Jae-Beom (@Tkfkdtkfkd0824) pense quant à lui:

@Tkfkdtkfkd0824: 원래 비밀 접촉이든 공개 접촉이든 남북 양측 다 서로 녹취를 한다고 하지요?? 남북 어느쪽의 얘기가 맞던 녹취록을 먼저 오픈하는 쪽이 진실이라고 봅니다.

Tout le monde le sait : chacun enregistre la conversation que ce soit une réunion ouverte ou pas. Je pense que celui qui révèlera le premier l’enregistrement dit la vérité.

Hun Joo (@aura222222) fait ses calculs :

@aura222222: 북한이 회담내용을 깐다고 협박하는군요. 실제로 돈이 오가긴 오갔나 봐요. 정부서는 돈봉투가 아니라 숙식료라고 해명하는걸 봐선[…]

Le Nord menace de divulguer les tenants et aboutissants de la réunion. Par conséquent des transactions financières ont dû être effectuées (entre les deux Corées) – tenant compte du fait que le gouvernement sud-coréen a tenté d’expliquer que les enveloppes de cash étaient seulement destinées aux frais d'hébergement (durant la réunion).

Accusations virulentes contre la Corée du Nord

Alors que le Nord s’est montré d’une agressivité sans précédent, de nombreux Sud-coréens se sont rangés du côté du gouvernement. Répétant la déclaration du Ministère de l’Unification, une multitude d’individus ont tweeté « prenez les devants, révélez-le ». L’influent blogueur et journaliste sud-coréen Media Mongu (@mediamongu) a tweeté :

@mediamongu: 우리 정부는 북한의 사과를 촉구하기 위해 비밀접촉했다고 했다. 북한 네놈들 말이 사실이라면 녹취록 공개해 봐라.

Notre gouvernement déclare qu’ils ont tenu des réunions secrètes avec le Nord pour exiger des excuses. Vous, les Nord-coréens, si vous dites la vérité, prenez les devants et révélez-le.

Sur Twitter, Crewords(@crewords) écrit :

@crewords: 정부, 北 녹취록 공개 위협에 “황당, 비정상적” http://bit.ly/iXc8KI 애초에 북한에 상식을 기대했다는 것이 넌센스[…]

Le gouvernement sud-coréen qualifie la menace de la Corée du Nord d’initiative « déconcertante et irrationnelle ». Il est insensé d'emblée d’espérer quelque chose de rationnel de la part de la Corée du Nord.

Anna (@annaunaécrit à son tour [en coréen] :

헤어진 남녀 관계에서 나쁜 것들이 신상을 까발리고 동영상 찍은것으로 협박한다고 하지..지금 현재 북한 것들이 녹취한 것을 언론에 공개한다고 협박하는것 보면 영원히 북한 것들하고 상종하면 안된다.

Lors d’une rupture dans une relation, certains individus malintentionnés menaceraient leur ancien partenaire de révéler un enregistrement vidéo et leur identité. La Corée du Nord agit de la même façon, en faisant du chantage au Sud en menaçant de révéler la conversation enregistrée aux médias. Nous ne devrions jamais nous engager dans une quelconque relation avec ces Nord-coréens, jamais.

Critiques à l’encontre l’administration

Kim Kyung-suk (@MKTKIM), chargé de budget d’une agence de relations publiques, charge l’administration :

@MKTKIM: 북한이 녹취록을 까겠다는것은 오만한 태도이다. 그런데 이런 상대에게 책을 잡혀 개끌리듯 끌려가는 이명박정부의 무능이 답답하다. 정도를 안가고 편법으로 일관하니 이런일이 생기는 것.

La Corée du Nord annonce qu’elle va révéler une conversation enregistrée : c’est une attitude arrogante. Il est difficile de voir l’administration de Lee Myung-bak se faire promener comme un chien après qu’elle lui ait donné la laisse. La tendance du gouvernement à prendre des raccourcis plutôt que de marcher sur sa propre voie a créé cette situation.

Kang Myung-soo (@namoogrimm) n'est pas en reste:

만일 만일 북한 주장이 사실이라면 다음 수순은 ‘참석자들이 임의로한 행동이다 돈도 알아서 마련했다'가 되는 것인가? 설마 부디 사실이 아니길…

@namoogrimm: Si le Nord dit vrai, alors quelle sera la réaction de la Corée du Sud ? Le gouvernement sud-coréen va-t-il présenter des excuses telles que « l’(accord secret) a été volontairement réalisé par les participants individuellement » ou « les négociateurs (sud-coréens) ont rassemblé l’argent en privé (et l’ont donné au Nord) » ? Je m’attends à ce que la version du Nord soit un mensonge.

Kim Jong-il's Different Attitude toward South Korea and China

Caricature décrivant les différentes attitudes de Kim Jong-il envers la Corée du Sud et la Chine, posté sur le Poralsjuns Blog, auteur non identifié

La motivation du Nord

Oh Soo-Jin (@Bryant0602) a tweeté :

@Bryant0602: 북한의 녹취록 공개 협박 의도가 뭘까요? 우리 정부 옥죄기? 남남갈등? 다 맞는말이지만 내생각엔 중국의 남북대화요구에 대한 항명인 듯. 막장까지 가서 남북대화 절대불가함을 천명하는거죠. 암튼 미래 정부와 북한간 진정한 대화는 힘들 듯. 무신의의 녹취록공개라니.

Quel est la motivation du Nord à faire du chantage au Sud dans le but de révéler une discussion secrète ? Mettre la pression sur notre gouvernement ? Susciter un conflit interne en Corée du Sud ? Toutes ces hypothèses sont possibles. Mais je pense que le Nord veut exprimer sa désapprobation avec l’ordre venant de Chine consistant à reprendre les discussions intercoréennes. Le Nord souhaite envenimer la situation pour insister sur le fait qu’il est absolument inacceptable de seulement entretenir le dialogue intercoréen. Ehbien, une fois que le Nord cassera la confiance [entre les deux pays] en révélant les enregistrements, il sera difficile de reprendre quelque discussion intercoréenne même sous l’égide d’une autre administration (sud-coréenne).

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site