Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pérou : Un documentaire sur les peuples amazoniens menacés par le pétrole

Ce billet fait partir de nos dossiers  Peuples Indigènes et Gros plan sur les forêts : l'Amazonie.

Un documentaire d’une heure dépeint les modes de vie traditionnels des peuples indigènes en Amazonie et comment leur modes de subsistance sont  menacés par l’exploitation pétrolière et la monoculture destinées à produire des agro-carburants.

Amazonia, masato o petroleo (Amazon, masato ou pétrole) nous donne un aperçu de la vie que mènent Jairo, sa femme Irma et leurs quatre enfants. Se levant tôt pour boire le masato, une boisson traditionnelle yuca qui représente leur ration alimentaire de subsistance, même quand les vivres deviennent rares, ils se préparent ensuite pour le travail quotidien : la pêche, l’entretien de leur petite ferme et la chasse.

Screenshot from the film 'Amazonia, masato o petroleo' (Amazon, Masato Or Oil').

Image du film 'Amazonia, masato o petroleo' ('Amazonie, masato ou pétrole').

La menace du développement

La rivière et la jungle sont leurs moyens de subsistance mais aujourd'hui, ce que le gouvernement appelle “développement” menace leurs vies. La forêt est abattue pour construire des routes, les montagnes rasées afin d’en tirer le gravier nécessaire à la construction de ces routes qui conduiront uniquement aux puits pétroliers et aux plantations de “diesel bio”.

Les peuples indigènes en sont les laissés-pour-compte :  les criques poissonneuses s’assèchent et le pétrole fuit des conduites dans les rivières. Il est donc impensable d’arroser les cultures, de faire la cuisine, de boire et de manger du poisson.

El petróleo, por mucho que debería parecer signo de riqueza, lo es de desestructuración social y cultural, de contaminación, de enfermedad y de muerte.
Y si hablamos de petróleo, también hablamos de biodiesel y de los millares y miles de hectáreas que se pretenden incorporar al cultivo de palma aceitera por producir el mal nombrado combustible renovable.
Amazonia, masato o petróleoquiere mostrar el menosprecio de los poderes políticos y económicos hacia la selva y sus pobladores, porque practican una economía de subsistencia y no son productivos. Quiere denunciar la política del gobierno contra los indígenas y campesinos de la selva, considerados ciudadanos de segunda categoría, que son invadidos, engañados y desplazados de sus comunidades por entregar los recursos a las grandes empresas nacionales y transnacionales con la intención principal de dar satisfacción al Tratado de Libre Comercio en los Estados Unidos de América.

Le pétrole, pour autant qu’il devrait être perçu comme un signe de richesse, est plutôt signe de destruction sociale et culturelle, de maladie et de mort. Si on parle du pétrole, on peut aussi discuter des agro-carburants et des milliers d’hectares qui sont destinés à la culture nécessaire à la production du mal nommé “carburant bio”.

Amazonia, masato or petroleum” souhaite montrer comment les pouvoirs politique et économique font fi de la jungle et de ses habitants parce que leurs pratiques et leur économie de subsistance ne sont pas productives. Le documentaire vise à dénoncer les politiques du gouvernement contre les peuples indigènes et les petits cultivateurs de la jungle. Ces derniers sont considérés comme des citoyens de seconde classe qui sont envahis, trompés et déplacés loin de leurs communautés  au profit de grandes compagnies nationales et internationales qui exploitent ces ressources dans le but principal de satisfaire l’Accord de Libre-échange avec les Etats-Unis d’Amérique.

Le documentaire donne aussi la parole à des spécialistes, des scientifiques, des dirigeants de communautés qui expliquent les moyens par lesquels les peuples indigènes ont essayé de faire connaître et respecter leurs droits ainsi que d'alerter sur des problèmes sanitaires causés par l’exploitation pétrolière par le passé.

Le film a été produit par l’organisation catalane Lliga dels drets dels poble. Plus d'informations sur ce film peuvent être trouvés sur le site du film et des informations sur les droits des peuples  indigènes sont disponibles sur le site  “Indigène, quand la terre marche “ (en catalan).

Ce billet fait partir de nos dossiers Peuples Indigènes et Gros plan sur les forêts : l'Amazonie.

2 commentaires

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site