Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Arabie Saoudite : Une nouvelle loi anti-terrorisme pour écraser la contestation

La photo de profil Twitter "Je suis patriote, donc je suis un terroriste" de Lujayn Alyamani

[Liens en arabe, en anglais ou en français] Il y a quelques jours, Amnesty International a publié le projet de loi anti-terrorisme des autorités saoudiennes qui avait fuité. Ce projet a été décrit dans un communiqué de l'organisation comme “une loi qui permettrait aux autorités de poursuivre les protestataires pacifiques avec des condamnations lourdes pour crime terroriste”, ajoutant que cette loi rendrait la remise en question de l'honnêteté du Roi ou du Prince héritier passible de dix ans de prison ferme minimum. Amnesty International (@amnesty) a annoncé la nouvelle sur Twitter, où de nombreuses personnes ont réagi avec pour mot-clé #SaudiTerrorLaw:

@amnesty: Des documents secrets révèlent que la nouvelle  “loi anti-terroriste” permettrait d'écraser les protestations pacifiques  http://owl.li/5KS9Y #SaudiArabia

Le blogueur saoudien Al-Omran (@ahmed) a posté plusieurs tweets sur le projet de loi en faisant remarquer :

@ahmed: Je vois que beaucoup de Saoudiens sur Twitter appellent la loi anti-terroriste proposée une “loi d'exception”. @alfarhan dit qu'on essaie de copier la Corée du Nord.

Le blogueur saoudien (@alfarhan), cité dans le tweet précédent, a aussi réagi a la proposition du projet de loi anti-terroriste sur Twitter, et, dans le tweet qui suit, il évoque le roman 1984 de George Orwell :

@alfarhan: 2011 est notre 1984 #Saudi #SaudiTerrorLaw

L'avocat saoudien Fahad AlMalki (@falmalki) a défini l'esprit de la nouvelle loi sur un ton amer et ironique :

@falmalki: Question: définir “j'en ai assez”. Réponse: “Je ne peux pas. Je pourrais être mis en prison. Je peux juste affirmer que cela devrait dire : je suis absolument heureux.”

Le journaliste saoudien Iman Al-Qahtani (@ImaQh) a exigé des élites du pays qu'elles empêchent les autorités d'approuver cette loi:

واجب اخلاقي على النخب الثقافية والدينية المقربة من السلطة مناصحتها بخطورة النظام المزمع اصداره وتداعياته الخطيرة على الحريات

@ImaQh: C'est un devoir éthique pour les élites religieuses et intellectuelles proches des autorités que de les conseiller sur le danger que fait peser cette loi sur les libertés.

L'activiste saoudien Waleed Abu Alkhair (@abualkhair) met en garde le conseil de la Choura [en français] contre l'adoption d'une telle loi:

كمواطن سعودي أحمل أعضاء مجلس الشورى المسؤولية التاريخية الكاملة في تمرير نظام مكافحة الإرهاب الجديد

@abualkhair: En tant que citoyen saoudien, je tiens les membres de la Choura comme historiquement pleinement responsables de l'adoption de la loi anti-terroriste.

L'internaute saoudienne Lujayn Alyamani (@LujaynAlyamani) a exprimé sa consternation devant le caractère anti-démocratique de cette loi:

اسمعوا: هذا المشروع اغتصاب مشرع لأحلامنا! عار والله أن نعيش عراة من الأحلام لهذا الوطن

@LujaynAlyamani : Écoutez, ceci est un projet pour violer légalement nos rêves ! C'est une honte de devoir vivre dépouillé de ses rêves dans ce pays.

Un autre utilisateur saoudien de Twitter, Mouaz Dahdah (@mouazmb), a donné une description simple de cette loi :

باختصار “قانون طوارئ جديد”

@mouazmb: En d'autres termes, une nouvelle loi d'exception !

Maha AlAsmari (@maha_alasmri) explique comment cette loi va tuer la liberté d'expression dans son pays :

ان طُبق هذا النظام سيأتي يوم يكون فيه وجود مُعتقل من كل عائله سعوديه بالسجون بتهمَه التعبير عن الرأي أمر طبيعي


@maha_alasmri
: Si cette loi est appliquée, un jour viendra où chaque famille saoudienne aura un de ses membres détenu parce qu'il aura exprimé son opinion!

Mohammed Khelaiwy (@khelaiwy) y voit une preuve que le régime saoudien n'a pas tiré les leçons du Printemps arabe :

صاحب القانون لم يستوعب دروس الثورات العربية ونتائج القهر والظلم وامتهان الكرامة وغياب المعارضة الوطنية الشريفة

@khelaiwy: Celui qui a rédigé cette loi n'a pas saisi les leçons des révoltes arabes et les résultats de l'oppression, de l'injustice, de l'humiliation ; et l'absence d'opposition véritable et honorable.
Khelaiwy ajoute également:

كلنا ضد الأرهاب والأرهابيين ولكن استخدام قوانين جائرة بأسمة لتجريم وسلب حقوق المواطن المشروعة هو ارهاب ايضا

@Khelaiwy: Nous somme tous contre le terrorisme et les terroristes mais utiliser des lois injustes et déposséder les citoyens de leurs droits naturels au nom de la lutte contre le terrorisme, c'est du terrorisme en soi.

Un autre utilisateur, Majed Alnemer (@majedalnemer), continue sur Twitter :

@majedalnemer: La loi anti-terroriste saoudienne va tuer des citoyens au lieu de terroristes!

Mohammad Al Rasheed (@Onlinemars) a tweeté sur l'horreur de cette loi et sur la méprise des autorités saoudiennes dans leur façon d'aborder le terrorisme :

عندما حاربت أمريكا وأوروبا الإرهاب حاربته خارجيا لتحمي داخلها. ونحن نحارب الإرهاب داخليا لنحمي من؟

@Onlinemars: Quand l'Amérique et l'Europe ont combattu le terrorisme, ils l'ont fait à l'extérieur pour se protéger à l'intérieur ; alors que nous luttons contre le terrorisme à l'intérieur, mais pour protéger qui ?

1 commentaire

  • […] etc. Le site de l’ONG Amnesty International a été bloqué  après avoir rendu public un projet de loi antiterroriste destiné à réprimer plus durement les critiques de la famille royale. D’autres sites ont été […]

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site