Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Pakistan : Préparer les jeunes pour un meilleur avenir

[liens en anglais]L’ Institute of Peace and Secular Studies (IPSS) (Institut de la paix et des études laïques) est une modeste association créée pour les jeunes à Lahore, au Pakistan, dont l'objectif est d'impliquer la jeunesse pakistanaise dans la vie du pays et de la préparer à faire face aux défis qui l'attendent.  Au Pakistan, où l'instruction est hors de portée de la plupart des jeunes, le but d'IPSS est d'impliquer autant de jeunes que possible et de les préparer à prendre en main leur propre futur.

Avec 63% de sa population composée de jeunes (estimation), le Pakistan a l'une des proportions démographiques de jeunes les plus importantes au monde.  Selon le rapport ‘The Next Generation” (La prochaine génération)  du Conseil britannique, ce pourcentage va continuer à progresser jusqu'en 2045, quand le pourcentage d'adultes l'emportera sur celui des jeunes.  Cette jeunesse offre une immense opportunité au Pakistan, mais la question est de savoir si elle créera un dividende démographique ou un désastre.  Pour le Pakistan, il peut s'agir d'une occasion de récolter les bénéfices sociaux et économiques qui dépendent de ses jeunes.

L'IPSS a été créé il y a une quinzaine d'années par Diep Saeesa, avocate et ardente activiste sociale, qui veut donner aux jeunes un espace où pourront s'exprimer des opinions progressistes.  Expliquant pourquoi les activités de l'association sont principalement centrées autour des jeunes, elle dit :

Discussion pendant l'atelier 'Alternatives à la violence'

La jeunesse de notre pays a besoin qu'on lui permette de faire des choses, d'être entendue.  Elle a besoin d'agir, de s'exprimer et de voir les deux côtés de la réalité.  Le but de cette plate-forme est de leur faire entendre des opinions différentes sur différentes questions politiques, économiques et sociales.  Elle leur permet aussi de partager leurs opinions et de recevoir des retours constructifs.

Soirée Open Mic. Photo d'IPSS

 

Assombri par la crise économique, sociale et humanitaire qui accompagne la guerre sanglante contre le terrorisme, le seul espoir du Pakistan est sa jeunesse.  Selon Diep, l'éducation et la conscience sociale sont clés pour s'assurer que le futur du Pakistan ne sera pas aussi cauchemardesque que son présent.

L'IPSS organise régulièrement différentes rencontres conçues spécialement pour les jeunes, dont des soirées Open Mic chaque semaine, des projections de films, des conférences et des débats.

Les soirées Open Mic (Micro ouvert) permettent aux jeunes participants de partager leurs réflexions par  différentes formes d'expression, brèves et interactives.  Par exemple au travers d'essais, d'articles, de poèmes, de chansons, de musique et  tout ce qui peut être permettre d'exprimer des idées et de la créativité.

Des projections de films sont régulièrement organisées,  avec des films soigneusement sélectionnés pour engager les jeunes dans un voyage réfléchi de deux heures dans la culture, l'histoire et la philosophie.

L'IPSS encourage aussi les jeunes à participer à des manifestations pacifiques et des veillées autour de différentes questions socio-politiques, pour les encourager à exercer leur droit d'expression sur ces questions.

Le but de l'IPSS est de permettre aux jeunes d'agir, de leur donner un espace pour se faire entendre et partager leurs réflexions avec leurs pairs, dans une société qui préfèrerait souvent les faire taire.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site