Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Syrie : Un massacre de Noël

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais Syrie 2011.

[Liens en anglais] Plus de 250 Syriens ont été tués au cours des deux derniers jours, suscitant une onde de choc dans le monde entier. Des rapports faisant état de “massacres horribles” parviennent de la part du Conseil National Syrien (SNC), représentant l'opposition, qui a pressé la Ligue Arabe à condamner les meurtres et les Nations Unies à prendre des mesures pour protéger la population civile.

Rima Maktabi tweete :

@rimamaktabi: Le SNC informe que 250 personnes ont été tuées en 48 heures en #syria, et ont lancé un appel pour la protection internationale des civils

Le blogueur saoudien Ahmed Al Omran, qui travaille pour la chaîne NPR, passe ses jours (et ses nuits) à visionner ces vidéos de crimes commis contre les civils syriens et à les partager sur le Net, sur son flux Twitter.

La nuit passée, il a tweeté plusieurs vidéos dérangeantes puis s'est exclamé :

@ahmed: J'en suis malade, malade à en vomir.

Il explique la raison à sa compatriote Iman Al Qhatani :

@ahmed: @ImaQh Je suis vraiment perturbé d'avoir regardé ces vidéos de Syrie. Ne les regarde pas.

Al Omran, qui marque explicitement les vidéos vers lesquelles il renvoie, avec la mise en garde “GRAPHIC” et “EXTREMELY GRAPHIC”, développe :

@ahmed : Les vidéos des bombardements sur Bab Amr sont d'une horreur insoutenable. Je ne suis pas certain de pouvoir gérer les vidéos qui sortiront de Kafarwaid, Idlib.

Cette horreur, et le silence qui l'entoure dans le monde, alors que les préparatifs des fêtes sont en cours, ont incité les net-citoyens à tweeter sur les événements en Syrie sous le hashtag #ChristmasMassacre (Massacre de Noël). L'intention est d'attirer l'attention sur les souffrances du peuple syrien et sur l'inaction dans les coulisses du pouvoir dans le monde entier.

Jana FreeSyria met en perspective l'horreur à laquelle les Syriens sont exposés. Elle écrit :

@SYRIAslyJana : Pour comprendre le sang-froid de ce régime, ils assassinent une famille entière mais ils laissent une seule personne en vie pour assister à la tuerie et souffrir #Assad #christmasmassacre

SeekerSk raille :

@SeekerSK : Certains regardent Comment le Grinch a volé Noël (traduction littérale de la version originale du film Le Grinch). Pendant ce temps, d'autres vivent Comment Assad a volé les vies. #ChristmasMassacre #Syria

Il ajoute :

@SeekerSk : #ChristmasMassacre Les gens décorent leur foyer en vert et en rouge. Pendant ce temps, Assad a fait de notre verte #Syria un pays rouge sang

On comprend l'amertume du tweet ci-après en regardant YouTube, où sont publiées la plupart des vidéos montrant les atrocités commises contre la population civile syrienne.

@SeekerSk : Cela fait bizarre de constater que YouTube estime que les vidéos représentant notre mort sont réservées aux plus de 18 ans, alors que nos propres morts ont moins de 18 ans #Syria

Un autre utilisateur de Twitter, le Syrien Pearl, note :

@March15Syria : Alors que les enfants autour du globe demandent au Père Noël de faire pleuvoir des cadeaux, les enfants syriens supplient le monde de faire pleuvoir de l'aide #ChristmasMassacre

Kareem Lailah nous rappelle :

@KareemLailah : #ChristmasMassacre es un massacre qui se déroule en #Syria maintenant au moment même où vous préparez vos cadeaux de Noël.

Malath Aumran ajoute :

@MalathAumran : Il était une fois un massacre… cela faisait 10 mois que le monde observait et condamnait la #Syria

J'ai moi-même tweeté (Amira Al Hussaini)  :

@JustAmira : La vidéo qui s'affiche en haut de page sur Twitter lorsque vous regardez  le fil #ChristmasMassacre est le tronc de l'enfant décapité. Bravo Bachar. J'espère que tu es fier.

Pour suivre les réactions, consultez le hashtag #ChristmasMassacre sur Twitter.

Ce billet fait partie de notre dossier central en anglais Syrie 2011.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site