Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

A Bombay, la vie publique paralysée par la mort du leader hindouiste Bal Thackeray

Balasaheb Keshav Thackeray, le fondateur du parti hindouiste de droite Shiv Sena, est décédé  le 17 novembre 2012 à l'âge de 86 ans dans sa propriété à Bombay. Ses partisans l'appelaient le Hindu Hriday Samraat (“Chef bien-aimé des Hindous”).

Le blogueur et journaliste Dilip D'Souza critique la vie politique de Thackeray :

Thackeray a fondé le Shiv Sena (“Armée des Shivaji”, des rois héroïques de l'Etat de Maharashtra au Moyen-Age) dans les années 1960 avec pour slogan “le Maharashtra aux habitants du Maharaschtra”. Pendant des années, ils se sont cramponnés à la même rhétorique et ont attaqué un grand nombre de catégories de population : Indiens du Sud, gens de l'Etat de Gujarat, musulmans, Indiens du Nord.

Bal Thackeray. Photo de  BollywoodHungama. CC BY

 

Il a été rapporté que, lorsque il a été su quelques jours avant sa mort que l'état de santé de Bal Thackeray s'était gravement détérioré, des partisans de Thackeray se seraient attaqués à des journalistes et à des photographes qui  s'étaient rendus à sa propriété pour relater les faits. Ils s'en seraient même pris à des visiteurs célèbres comme Amitabh Bachchan.

Dilip D'Souza a demandé :

 Qu'est-ce que la mort du vieux général va maintenant déclencher chez ses loyaux partisans ?

 

La nouvelle de son décès, dans l'après midi, s'est rapidement répandue et les gens se sont hâtés de rentrer chez eux et y sont restés. Les magasins et les entreprises, les restaurants et même les petites boutiques ont fermé, les grandes fêtes publiques et privées ont été décommandées ou reportées. Jusqu'au soir, les rues sont demeurées vides après que  les transports en commun aient aussi rapidement disparus. Il a été rapporté que des militants de Shiv Sena ont obligés aussi des magasins à fermer  et que d'autres ont, de peur, fermé spontanément. Via un haut-parleur, les militants de Shiv Sena ont été invités à rester calmes. La situation tendue a été  amplifiée par la police de Bombay qui, après la mort de  Bal Thackeray, a convié la population à demeurer chez elle.

Il a été annoncé que l'eau, les denrées alimentaires et produits de première nécessité seraient rationnés puisque les commerces avaient fermé sans avertissement préalable.  Par respect pour Thackeray, les taxis et les rickshaws de l'aéroport pour les vols intérieurs de Santacruz et de l'aéroport international Sahar, à Andheri, en banlieue de Bombay, ont cessé le travail. Les cinémas demeureront fermés samedi et dimanche.

Quelques réactions sur Twitter :

‏@NishreenIce (Nishreen Icewala): Bombay verrouillée  – Peur ou Respect ?!

@SnaZiness: Que cela produise du respect par peur ou par sympathie, cela fait une différence. Nous connaissons tous la férule totalitaire de Thackeray. Alors, arrêtons de le glorifier.

‏@vbubber (Varun Bubber): Selon toutes apparences ce sont les sympathisants de #shivsena qui ont surgi avec des bâtons et des pierres au CCI [Cricket Club of India] et ont fermé le club. #lookhowtheymourn [Voyez comment vous portez le deuil]

‏@ams_des (ams_desae): Cela a été une expérience angoissante que de rentrer à la maison après le bureau à minuit… Pas de voitures, pas de taxi…. J'ai fait tout seul 3 km à pied… Angoissant!  #Mumbai

@Envyas: @nixxin: Mon opérateur de réseau câblé a bloqué à cause de la mort de Bal Thackeray tous les long-métrages et les chaînes évènementielles  Demain, après les funérailles  tout reprendra son cours normal. Ce n'est pas une plaisanterie.

@nickkstar10: Je viens juste d'apprendre que Shiv Sena veut boucler la ville pendant trois jours, pourrais-je en avoir confirmation de sorte que je puisse partir et prévoir mon congé #ShivSena #RIP #BalThackrey

‏@winningalways (Jayapriya): Quoique l'on veuille retenir de l'influence de Shiv Sena, maintenant Bombay est beaucoup plus sûre que Delhi, c'est pourquoi nous devons le remercier. Repose en paix, Bal Thackeray

‏@iKabirBedi (KABIR BEDI): Qu'on l'aime ou qu'on le haïsse, les funérailles de Balasaheb demeureront un jour vraiment historique à Bombay, la ville qu'il a rebaptisée et où il a jadis régné.  C'est la fin d'une époque.

 

Amardeep Singh a écrit dans son blog :

Beaucoup d'Indiens se souviendront de lui seulement comme d'un “grand homme” qui a fondé et dirigé un parti politique régional alors qu'il avait sur les mains le sang de plus de 1000 personnes — pour la plupart des musulmans. Il ne doit pas être regretté et nous ne devons pas lui rendre hommage.

La population de Bombay cherche à deviner qui sera l'héritier de Thackeray après sa mort. Ses funérailles auront lieu  le 18 novembre au Parc Shivaji.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
* = required field
Non merci, je veux accéder au site