Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Vidéo : Le régime iranien conspué par la foule aux funérailles de l'ayatollah Taheri

Ayatollah Taheri Esfahani's funeral procession. screenshot from YouTube

Cortège funèbre à Ispahan de l'Ayatollah Taheri Esfahani. Capture d'écran tirée de YouTube

Des milliers de personnes ont pris part le 4 juin 2013 à Ispahan au cortège funèbre de l'ayatollah Jalal Al-Din Taheri, une personnalité religieuse éminente et une voix critique contre les partisans de la ligne dure du régime. On a entendu des slogans de soutien aux deux principaux leaders d'opposition assignés à résidence, Mehdi Karroubi et Mir Hussein Moussavi, ainsi que “À bas le dictateur !” et “Honte au dictateur !”

L'ayatollah Taheri avait choqué de nombreux Iraniens en 2002 en démissionnant de ses fonctions de prédicateur du vendredi dans la grande ville d'Ispahan. Dans sa lettre de démission, il avait écrit [anglais] qu'il ne pouvait pas fermer les yeux devant “les réalités tangibles, et être témoin de la douleur suffocante et de la souffrance insupportable du peuple qui voyait les fleurs de la vertu piétinées, les valeurs s'effondrer, et la spiritualité être détruite”.

À bas le Dictateur

@Adagio a tweeté que la présence de l'immense assistance marquant ses funérailles par des slogans radicaux survient juste à temps avant les élections de mi-juin.

Setad Salam a tweeté que les gens appelaient ausi à la libération de prisonniers politiques.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site