Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Le Chili mobilisé par une révolte des étudiants

Ce billet écrit par  est le premier d'une série sur la révolte des étudiants chiliens. Le billet original a été publié sur le blog Periodismo Ciudadano (Journalisme citoyen) (Les liens renvoient vers des pages en espagnol) 

gx0tvX

Une caméra et la résistance (vidéo). Les étudiants chiliens paralysent le fonctionnement scolaire dans le pays pour réclamer la transformation de la loi générale de l'éducation (LGE), la modification de la loi organique et surtout la gratuité de l'enseignement supérieur. Le Chili, pays pionnier en matière de journalisme citoyen en Amérique latine avec Atina Chile, se mobilise pour diffuser sur Internet tous les mouvements sociaux qui surgissent sur le problème de l'éducation. Periodismo Ciudadano a pu rencontrer un des créateurs de ces pages : Pablo Loyola de Chile Movilizado.

22 collèges électoraux ont fonctionné pendant les élections primaires du 30 juin. Les ateliers mis en place par Michelle Bachelet n'ont pas porté de fruits, les étudiants ne veulent plus y  être présents car ceux-ci  ne ferait que laminer le mouvement ”, affirme Pablo Loyola. Twitter et Facebook sont inondés de commentaires d'étudiants en colère dénonçant l'impossibilité de se payer une éducation publique. Le président Piñera a promis le paiement d'une prime pour la réussite scolaire. Pablo Loyola, qui a été également président du centre des étudiants en géographie de l'université catholique pontificale de Valparaíso en 2007 et 2008, assure que “Piñera discute sur un tas de ressources et bonifications diverses qui restent marginales”, ce qui fait que la réforme annoncée par le président ne risque pas d'apaiser les esprits dans le monde étudiant .

Internet s'est transformé ces derniers jours en un essaim de commentaires et notes des protagonistes de cette révolte. Des étudiants, et des membres de la communauté professorale et des centres culturels n'hésitent pas à partager leurs sentiments sur le Web. Mais cet outil s'est converti une nouvelle fois en chambre des requêtes. Les dernières images publiées sur YouTube illustrent l'attitude agressive des carabiniers et des forces de sécurité.

chilemov-logo

Chile Movilizado informe sur ces excès et sur l'actualité des centres scolaires occupés ou en grève, ainsi que les futures actions du mouvement. “Chile Movilizado” est un outil de géolocalisation qui permet de diffuser l'information de manière simple et instantanée. Il est constitué de “tous les groupes et mouvements sociaux qui se mobilisent actuellement”.

Ses administrateurs se chargent de filtrer l'information au travers de mots-clés come #movimientoestudiantil, #toma ou #movilización, et de la vérifier en partant des annonces publiées sur Internet  et des listes de la CONFECH (confédération des étudiants du Chili) pour informer sur le lycées et universités impliquées dans le mouvement. Pablo Loyola souligne l'importance de compléter les informations avec “un autre type de format” en se référant à  des supports audiovisuels comme la photographie, mais rappelle aussi qu'avant tout, l'information doit être exacte.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site