Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

‘Combien êtes-vous payés?’ demandent les jeunes Nigérians à leurs députés

Le 27 septembre 2013, une centaine de jeunes Nigérians ont manifesté dans les rues, ou plutôt dans les hémicycles de l’Assemblée Nationale pour exprimer leurs doléances sur le revenu et les allocations gonflés de leurs législateurs.

#OurNASS (Notre Assemblée Nationale) était une initiative du groupe de la société civile nigériane Enough is Enough [anglais] (“Ça suffit !”) et quelques internautes nigérians. Ils ont exigé [anglais] une plus grande ouverture financière de la part d’une législature opaque :

OURNASS

DEMANDONS

  1. Une ventilation complète immédiate de leur allocation budgétaire de 150 milliards de nairas pour 2013.
  2. Un compte-rendu des 1000 milliards de nairas reçus depuis 2005 avant les prochains congés en décembre.
  3. Des coordonnées fonctionnelles – numéros, adresses e-mail et adresses physiques de leurs bureaux de circonscription.
  4. TOUS les dossiers des votes sur TOUS les amendements constitutionnels.
  5. Nous exigeons que la liste des présences pour chaque séance plénière soit rendue publique.

Déterminer le montant exact qu’un législateur gagne, comme la plupart des questions qui nécessitent des données précises au Nigéria, est pratiquement “mission impossible”. Toutefois, le blogueur et commentateur nigérian, Akin Akintayo [anglais], offre un aperçu :

Contourner l’impénétrabilité de la rémunération pour les législateurs nigérians a été un exercice tout à fait difficile qu’aucune des organisations chargées de réglementer cette question ne semble comprendre.
 
Cependant, lorsque l’Economist a dévoilé au grand jour les salaires exorbitants des sénateurs nigérians il y a quelques semaines comme je l’ai écrit sur ce blog [anglais], le tumulte qui a suivi en particulier sur les réseaux sociaux a rendu impossible à ignorer et il fallait faire quelque chose.
 

Qu’est-ce que l’Economist a révélé ? En écrivant dans Nigeria Village Square, Femi Ajayi [anglais] explique:

Le magazine Economist a révélé que les législateurs fédéraux nigérians, avec un salaire de base de 189.500 dollars par an (30,6 millions de nairas), sont les législateurs les mieux payés du monde. Il a examiné le salaire de base des législateurs sous forme de ratio du Produit Intérieur Brut par personne dans le monde. Selon le rapport, le salaire de base (qui exclut les indemnités négligeables) d’un législateur nigérian est 116 fois supérieur au PIB par habitant du pays (1.600 dollars).

Dans un autre rapport, les 469 législateurs fédéraux (109 sénateurs et 360 membres de la Chambre des représentants) coûtent au Nigéria plus de 76 milliards de nairas en salaires annuels, indemnités et allocations trimestrielles. Chaque membre des 54 Comités sénatoriaux permanents, reçoit un paiement mensuel allant de 648 millions à 972 millions de nairas par an, alors qu’un membre de la Chambre des représentants reçoit 35  ou 140 millions de nairas d’allocations trimestrielles ou annuelles; ce qui signifie qu’estimativement 25% des frais généraux du budget national vont à l’Assemblée Nationale.

 
Ameh Ejekwonyilo dans un éditorial dans Rise Networks [anglais] (une entreprise sociale nigériane en faveur des  jeunes et des TIC) rappelle que :
[…] on comprendra la raison pour laquelle les membres de l’Assemblée Nationale ont demandé la tête de Lamido Sanusi Lamido, gouverneur de la Banque Centrale, qui a dit un jour que les législateurs fédéraux prennent environ 50% de notre budget national. Si vous juxtaposez les chiffres ci-dessus avec notre budget actuel, vous verrez clairement que les membres de l’Assemblée Nationale sont les fardeaux du Nigeria; parce qu’ils légifèrent sur les fonds publics qu'ils s'approprient, pillant ainsi le peuple aveugle.
 
La réaction des utilisateurs de Twitter concernant les manifestations #OurNASS variait naturellement. Kolawole Osafehinti (@kolaosafehinti), un ingénieur consultant, se demandait :

Comment diable peut-on justifier 300 mil/an en salaires pour 360 personnes au détriment de 120 millions de personnes dans la pauvreté ? Comment?

Royal Amebo (@RoyalAmebo) fait remarquer :

L’allocation trimestrielle de chaque membre de la Chambre des représentants a été augmentée à 27 millions de nairas en mars 2012. Est-ce qu’on surveille encore?

Nnamdi Anekwe-Chive (@nnamdianekwe), un spécialiste de la sécurité, voulait savoir quels sont les réalisations des Parlementaires :

Tous les membres de l’Assemblée Nationale sont un échec collectif. Qu’est-ce qu’ils ont accompli depuis 1999 à part se partager des milliers de milliards?

Zainab Usman (@MssZeeUsman), écrivain et blogueuse, a écrit :

Les jeunes Nigérians exigent de la transparence et de la responsabilité de la part de l’Assemblée Nationale.

Emerie Udechukwu (@emerieconqueror) a partagé un lien vers une vidéo de la manifestation :

Les sénateurs ont remis de vieilles fiches de paie aux manifestants d'#ournass.
 La manifestation a été approuvée par Nuhu Ribadu(@NuhuRibadu), ancien chef de l'agence nigériane anti-corruption :

 Oui, nous avons besoin de transparence et de responsabilité dans tous les secteurs. Je soutiens l’entière divulgation.

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site