Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Nelson Mandela : 17 citations à se remémorer pour apprécier sa sagesse

Nelson Rolihlahla Mandela was the first democratically elected president of South Africa. Photo released by South Africa The Good News under Creative Commons (CC BY 2.0).

Nelson Mandela, premier président d’Afrique du Sud élu démocratiquement. Photo publiée par South Africa The Good News sous licence Creative Commons (CC BY 2.0).

Nelson Mandela, premier président d’Afrique du Sud élu démocratiquement et lauréat du prix Nobel de la paix, s’est éteint jeudi 5 décembre 2013, à 95 ans. Il avait passé 27 ans derrière les barreaux pour s’être opposé à l’apartheid, le système de ségrégation raciale sud-africain. Libéré en 1990, il était devenu président 4 ans plus tard et avait quitté son poste à la fin de ce mandat, un geste rare dans le paysage politique africain.

Cet homme d’État, respecté dans le monde entier, maniait le langage avec une impressionnante aisance. Parmi ses nombreuses citations, beaucoup proviennent d’une déclaration faite depuis le banc des accusés lors du procès de Rivonia où il comparaissait pour des actes de sabotage en 1964 qu’il termine en déclarant :

I have fought against white domination, and I have fought against black domination. I have cherished the ideal of a democratic and free society in which all persons live together in harmony and with equal opportunities. It is an ideal which I hope to live for and to achieve. But, if need be, it is an ideal for which I am prepared to die.

J'ai lutté contre la domination blanche et j'ai lutté contre la domination noire. Mon idéal le plus cher a été celui d'une société libre et démocratique dans laquelle tous vivraient en harmonie et avec des chances égales. J'espère vivre assez pour l'atteindre. Mais si cela est nécessaire, c'est un idéal pour lequel je suis prêt à mourir.

Outre les déclarations faites lors du procès, Nelson Mandela laisse derrière lui de nombreuses citations marquantes. Sur Twitter, les internautes ont réagi à son décès en partageant ses mots et sa sagesse.

À propos des jugements

« Ne me jugez pas sur mes exploits ; jugez-moi sur le nombre de fois où je suis tombé et où je me suis relevé. »

« Je ne suis pas un saint. N’oubliez pas qu’un saint est un pécheur qui cherche à s’améliorer. »

À propos de la haine

« La haine obscurcit les esprits. Elle barre le chemin de la stratégie. Les dirigeants ne peuvent pas se permettre de haïr. »

« Personne n’est né avec la haine pour l’autre du fait de la couleur de sa peau, ou de son origine, ou de sa religion. Les gens doivent avoir appris à haïr, et s’ils peuvent apprendre à haïr, ils peuvent apprendre à aimer car l’amour jaillit plus naturellement du cœur humain que son opposé. »

À propos du pardon

« Des gens courageux ne craignent pas le pardon, au nom de la paix. »

« Vous obtiendrez plus dans ce monde avec le pardon qu’avec des actes de représailles. »

À propos du sport

« Le sport peut faire naître l'espoir là où régnait le désespoir. »

À propos de la direction politique

« Dirigez depuis l’arrière et laissez croire aux autres qu’ils sont à l’avant. »

À propos du racisme

« Je déteste le racisme, car je le considère comme barbare, qu'il vienne d'un homme noir ou d'un homme blanc. »

À propos de la détermination

« Cela semble toujours impossible, jusqu'à ce qu'on le fasse. »

« J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre. »

« L’honneur appartient à ceux qui jamais ne s’éloignent de la vérité, même dans l’obscurité et la difficulté. »

À propos de la liberté

« Être libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. »

À propos de l’éducation

« L’éducation est l’arme la plus puissante que vous puissiez utiliser pour changer le monde.  »

À propos de l’emprisonnement

« On dit que personne ne connait jamais vraiment une nation jusqu’à ce qu’on ait mis les pieds dans ses prisons. »

À propos du devoir

« Quand un homme a fait ce qu'il considérait être son devoir envers son peuple et son pays, il peut reposer en paix. »

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site