Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Habal-Habal : La moto à 10 places des Philippines

This Habal-Habal has extensions consisting of wooden planks across the seat of the motorcycle. Photo by Sherbien Dacalanio, Copyright @Demotix (9/8/2012)

Ce Habal-Habal a des rallonges faites de planches de bois de part et d'autre du siège de la motocyclette. Photo Sherbien Dacalanio, Copyright @Demotix (9/8/2012)

Combien de personnes peut-on mettre sur une motocyclette ? Dans certaines parties des Philippines, un deux-roues peut transporter 10 passagers avec leur bagage. Ce mode de transport très spécial est appelé Habal-Habal ou Skylab.

Le habal-habal est un moyen de transport en vogue dans de nombreuses parties de Mindanao, une île du sud des Philippines. Il est particulièrement utilisé dans les villages à l'écart reliés par des routes étroites et peu praticables. Les agriculteurs ont aussi besoin du habal-habal pour transporter leurs produits au marché.

Skyscanner fait l'éloge du habal-habal :

Dans Metro Manila, c'est un tableau quotidien que de voir 1 ou 2 personnes enfourcher une motocyclette. Pas du tout dans les rues de Mindanao et de certaines parties de Visayas.

Le habal-habal est une motocyclette à deux roues avec un haut degré d'improvisation, habituellement chevauchée au-delà de sa capacité de passagers. Utilisée comme transport en commun notamment dans les zones aux routes étroites, et au terrain plus escarpé et peu praticable, il peut charger jusqu'à 6 passagers, au moins. Oui, on a pu dire qu'un habal-habal pouvait transporter plus de 10 personnes, avec des bagages allant des légumes aux provisions sans oublier les bestiaux comme les poulets.

TravelingMorion est époustouflé par les talents de conduite et d'équilibre du pilote de habal-habal :

D'un grand secours pour les habitants permanents des zones montagneuses où la plupart des routes ne sont pas accessibles aux 4X4. Caractéristique intéressante de ce mode de transport, la capacité/habileté du conducteur à équilibrer en tenant compte du poids des passagers sur les côtés, devant, plus 3 à 4 personnes supplémentaires à l'arrière.

Afin d'emmener davantage de passagers, la motocyclette est équipée de planches de bois, une des raisons pour lesquelles beaucoup l'appellent Skylab :

Habal-Habal est maintenant utilisé indifféremment avec le mot “Iskaylab,” que l'on pense emprunté au satellite américain endommagé appelé “Skylab” qui a plongé sur terre depuis l'espace en 1979. Une autre version opposée évoque une contraction de l'expression “sakay na, lab!” qui signifie littéralement “monte, chérie !” A mon avis, le terme a très probablement été emprunté à la première [origine] plutôt qu'à la seconde, à cause de la rallonge en planches de bois placée sur le siège arrière à travers le corps principal de la moto, et qui sert de siège additionnel pour placer plus de passagers et qui ressemble donc de près au Skylab et à ses ailes saillantes de satelite.

Doctrine a vu une fois une ambulance habal-habal et se dit déçu par le gouvernement :

Cela me met en colère de voir autant de ces ambulances dans Metro Manila utilisées pour des déplacements privés alors que les collectivités qui ont cruellement besoin de véhicules d'urgence sont réduites à improviser avec le habal-habal pour amener les gens à l'hôpital.

C’est honteux que notre gouvernement puisse dépenser en quantité ou intégrer le secteur privé dans les grands projets alors que des centaines voire des milliers de communes restent sous-équipées pour les besoins fondamentaux, dont l'accès aux écoles, hôpitaux et lieux de travail.

ralentir… skylab.

un moyen de transport dans la région de Visayan

Il y a des habal-habal bâchés :

A bord d'un “Skylab” à Agusan del Sur ! Un véhicule motorisé à deux roues qui peut transporter 10 personnes ! #VOYAGE

Une Honda TMX155 transformée en “habal-habal”. Elle peut transporter 8 personnes y compris le conducteur :) super excitant !

Malgré sa popularité, le habal-habal est en réalité un mode de transport en commun illégal, même si un député de Mindanao a récemment proposé de légaliser l'usage du habal-habal.

Avertissement : Bawal ang Habal-Habal C'est illégal et dangereux

 

A Habal-Habal in Cabadbaran City. Photo by Sherbien Dacalanio, Copyright @Demotix (9/8/2012)

Un habal-habal à Cabadbaran. Photo de Sherbien Dacalanio, Copyright @Demotix (9/8/2012)

Commentez

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site