Toutes les langues dans lesquelles nous traduisons les articles de Global Voices, pour rendre accessibles à tous les médias citoyens du monde entier

En savoir plus Lingua  »

Edward Snowden, un Alfred Kinsey pour la Russie ?

Snowden as the modern day's Alfred Kinsey? Images mixed by author.

Snowden, l'Alfred Kinsey d'aujourd'hui ? Photo-montage de l'auteur.

Edward Snowden est l'Alfred Kinsey de l'ère Internet. Telle est la thèse du journaliste Dmitri Goubine qu'il a défendue dans un billet de blog la semaine dernière, en imaginant les effets sur les normes sociales du futur d'une surveillance étatique totale.

Kinsey s'est surtout fait connaître par ses recherches du début des années 1950 sur le comportement sexuel humain, qui ont contribué au bouleversement des traditions par la révolution sexuelle en Occident. Kinsey a réalisé cette avancée en appliquant des méthodes scientifiques rigoureuses à l'étude du sexe, grâce à la collecte massive de données.

Dans son billet de blog, Goubine se demande si les données massives accumulées par l'espionnage d'Etat de l'Internet, comme le programme PRISM de la NSA ou le projet SORM du FSB, pourraient transformer la connaissance conventionnelle de nouvelles zones du comportement humain.

Как часто мы ругаем власть? Материмся? Плачем? Изменяем слову, делу и телу? Напиваемся в хлам? Повышаем голос? Завидуем? Как часто меняем свои взгляды в течение жизни — и нормально ли их менять?

A quelle fréquence nous critiquons le pouvoir ? Disons des gros mots ? Pleurons ? Revenons sur notre parole et nos actes ? Nous saoûlons jusqu'à l'oubli ? Haussons le ton ? Sommes envieux ? A quelle fréquence nous changeons d'idées dans une vie – et est-ce normal d'en changer ?

Когда мы получим ответы на эти вопросы, возможно, пересмотрим свои представления о том, что мы есть. А также изменим рамки одобряемого и осуждаемого с точки зрения интересов общества, то есть общественной морали. И ФСБ с его СОРМом, и ФБР, и ЦРУ, и АНБ нам в этом окажутся невольными, но помощниками. Как и все социальные сети, с которых вылетит твит – не поймаешь, паблик черненький не смоешь и платочком не сотрешь, а сотрешь — так есть кэш Гугла и Яндекса, а введут запрет выдавать кэш после требования пользователя — есть еще перепосты и скриншоты.

Ну хорошо, скажете вы, с Фейсбуком и ВКонтакте все ясно. Но как получить интересующую информацию из ФСБ, ФСО и прочих закрытых организаций? Да очень просто! На каждое АНБ и ФСБ найдется свой Сноуден. При таких масштабах работ – не может не найтись.

Quand nous aurons les réponses à ces questions, nous aurons peut-être une autre vision de ce que nous sommes. Nous changerons alors le cadre de ce qui est accepté et condamné du point de vue des intérêts de la société, c'est-à-dire de la morale sociale. Et le FSB avec son SORM, comme le FBI, la CIA et la NSA, s'en trouveront les collaborateurs involontaires. De même pour tous les réseaux sociaux. On ne peut pas attraper chaque tweet, on ne peut pas laver et épousseter l'espace public, et même si on arrive à effacer quelque chose, il y a toujours le cache de Google et Yandex, et si on interdit la communication des caches sur demande de l'utilisateur, il y aura encore les reposts et captures d'écran.

Soit, direz-vous, avec Facebook et Vkontakte. Mais comment obtenir des informations intéressantes du FSB, FSO, et autres organisations fermées ? Rien de plus simple ! Dans chaque NSA ou FSB il se trouvera un Snowden. Dans de tels services à grande échelle, il ne peut pas ne pas y en avoir.

A l'aide de l'Internet, la surveillance étatique fouine désormais dans des recoins de notre vie jusque là inaccessibles aux tiers. En enregistrant notre comportement en ligne, les autorités sont en mesure de discerner le schéma de nos actes et arrivent à nous comprendre mieux que nous-mêmes. Si le rapport Kinsey a pu montrer que la réalité du comportement humain est très différente de ce que prescrivent les traditions, que nous apprendront PRISM et SORM de l’ “extrémisme” et du “terrorisme” ? De la prévalence des sarcasmes contre Vladimir Poutine ? Et que va révéler la totale désintégration de la vie privée sur les attitudes politiques de toutes sortes ?

Ajouter un commentaire

Merci de... S'identifier »

Règles de modération des commentaires

  • Tous les commentaires sont modérés. N'envoyez pas plus d'une fois votre commentaire. Il pourrait être pris pour un spam par notre anti-virus.
  • Traitez les autres avec respect. Les commentaires contenant des incitations à la haine, des obscénités et des attaques nominatives contre des personnes ne seront pas approuvés.

Je m'abonne à la lettre d'information de Global Voices en Français
Non merci, je veux accéder au site